Septembre : le patrimoine est à l'honneur

Septembre : le patrimoine est à l’honneur

Une première semaine active : lundi 31 août, nous profitons d’une météo très clémente pour effectuer un survey photographique en Basse-Meuse. Nous optons pour la rive droite. 32 degrés et un passage dans différents villages pour photographier quelques bâtiments datant de 1713 à 1839 : Berneau, Warsage, Aubin, Mortroux, Dalhem, Trembleur, Mortier, Blegny, Barchon, Saive, Housse, St-Remy et Bombaye. Soixante kilomètres pour 80 photos. Espérons que le lendemain sera aussi fructueux. Pas de chance, une pluie intense et une chute de 20 degrés nous attend le matin. Nous allons enregister le contrat de Nicolas Brepoels, qui remplacera jusqu’à son retour de maladie Maryse. Après-midi, les vannes du ciel se sont arrêtées et nous pouvons aller photographier les bâtiments de Richelle et Wixhou et de la rive gauche Herstal, Vottem, Hermée, Heure, Houtain, Wonck, Bassenge, Roclenge, Boirs, Glons puis Haccourt….une cinquantaine de photos transcodées en début de soirée et qui permettent de terminer les 4 panneaux  de l’exposition 1713-1839. Nous revérifions, Marylène et le conservateur les 7 panneaux puis les en voyons à l’imprimeur en soirée.

Dans l’après-midi du mercredi,  le séminaire de Mme Lempereur (14 p.) viennent visiter sous la conduite de la commissaire Cécile  l’exposition la vie en chansons. Elle récidivera devant un public conquis le lendemain avec les 32 participants de la Chorale. Jeudi terminons les comptes du mois d’août avant d’assister à la répétition du groupe Le Temps des Cerises qui répète les chansons qui feront  l’ambiance des 2 balades contées des journées du Patrimoine. Vendredi, Nicolas et Jean-Pierre mettent de l’ordre dans les quelques 200 panneaux forex conservés dans la réserve des livres. Ils déplacent aussi les grilles d’expositions tant au musée que celles qui seront prêtées à un stand de Retrouvailles. L’après-midi comme la veille, c’est Nicolas qui tient l’intendance de l’exposition. Raoul et Jean-Pierre vont au Parc d’Avroy porter les grilles avant de passer à la FNAC. Samedi, allons visiter le jardin mis en avant par le cercle horticole de Visé à Loën, rue de la Montagne (91e reportage avec 22 photos). Dominique, Flore et Jean-Pierre se rendent ensuite à Retrouvailles : voir les stands, parler, encourager et même gagner un lot (celà on le saura plus tard) (92e reportage avec 25 photos). Dimanche, après une rencontre gaumaise, arrivons vers 18 h. pour démonter avec Cécile, Raoul et Nicolas l’exposition : les pièces les plus lourdes sont remontées, les prêts sont remis en place, les panneaux sont remontés…..le tout au premier étage, les pièces à nous sont replacées au musée. Le bilan de l’expo : 475 visiteurs. Vu la qualité des panneaux et la présentation, nous aurions voulu en avoir plus. Nous la proposerons à d’autres institutions.

Lundi 17, Raoul et le conservateur terminent le rangement  ; une dizaine de CD musicaux ont été vendus. Les meubles Francotte seront récupérés le lendemain. A 10 h., les femmes d’ouvrages renettoient la chapelle pour les exposants suivants : les artistes de la Basse-Meuse. Allons rechercher les grilles prêtées à l’ACT pour Retrouvailles. Mardi, petit rangement avant d’aller présenter une conférence sur Berthe Bovy, à l’issue de laquelle, nous rapporterons les documents prêtés par la fort de Loncin. C’est Namur qui nous attend mercredi. L’université de Namur accueillait une centaine de participants pour discuter de la faisabilité d’un musée du Moyen-Age à Namur ou la transformation du TREMA, rue de Fer. Un peu de retard, une présentation enjolivée par Guy Lemaire. Le taxi du musée permet à Philippe Joris et Marylène Crepin de rejoindre presqu’à l’heure Pierre-Yves Kairis présentant au séminaire de Liège une conférence sur Bertholet Flémal. Une soirée chez soi fait toujours plaisir. Jeudi, nous réceptionnons les 8 panneaux forex, les assemblons et terminons l’exposition 1713-1839 au musée régional. Et en même temps, préparons le matériel de la balade contée (podestres). Nicolas et Raoul sont là pour nous aider. Vendredi 11, veille des journées du patrimoine , allons porter le matériel d’exposition à la Maison de la Tour à Lixhe : 6 panneaux Forex, deux drapeaux et des publications. L’après-midi, allons rapporter les documents de l’exposition la Vie en chansons au Conservatoire et au Philharmonique avant de nous rendre à l’inauguration des Journées du Patrimoine à l’abbaye de Gembloux où, sous le patronage du Prince Laurent et de sa charmante épouse, la Princesse Claire, entendons le bourgmestre de Gembloux.M.Dispa, M.Ancion, président des J du P. et le ministre du patrimoine Maxime  Prévot. Il annonce surtout le thème des Prochaines Journées du Patrimoine : le patrimoine religieux et philosophique.Après ces discours, assistons au spectacle de 22′ sur la vie à la fois de l’architecte Dewez et de l’abbaye de Gembloux (94e reportage avec 45 photos). Le lendemain, c’est Marylène qui ouvre le feu avec la double visite du manoir de la Tour à Lixhe (93e reportage avec 140 ph.). Elle accueille 14 puis 20 personnes en cette journée du samedi 12. Nicolas garde l’expo l’après-midi et le soir, une balade contée sur la révolution liégeoise sous haute surveillance météorologique. André Dalemans nous fait un reportage (53 photos du 98e reportage). Final en musique par le Temps des Cerises pour les 32 participants. Dimanche arrive et nous nous retrouvons à Lixhe pour notre visite de la maison d’Abbeyfield devant une vingtaine de participants. D’autres se succéderont e.a. les cyclistes du Gracq tout au long de la journée soit au total 121 participants. Après avoir parcouru la brocante du quartier de la Prihielle en fête, partons en famille  visiter l’église Saint-Pierre de Saive (95e reportage avec 83 photos), la maison Gosuin à Herstal sous la houlette du musée de Herstal, avec M.Lorquet comme guide (96e reportage avec 50 photos) puis l’église abbatiale St Jacques (97 e reportage avec 85 photos). Comme d’habitude, c’est souvent les mêmes têtes que nous rencontrons dans ces découvertes du patrimoine. Dernier round devant un temps toujours aussi incertain, seuls 19 participants écoutent la Révolution liégeoise puis le concert qui suit. Le temps de tout remettre en état et il est 23 h.30

Lundi 14, après un repos bien mérité, participons à une réunion du musée de Herstal. Mardi, reprenons un horaire normal, allons rechercher les documents à Lixhe avant que Nicolas ne se lance dans l’inventaire des livres (une soixantaine depuis juin ). Marylène peaufine le texte de 14-18 en attendant le dernier article du conservateur . Elle parachève aussi la finition du dernier cahier généalogique consacré à la famille Dupuis et aux apparentés (Massin, Nihon, Vercammen, Lenoble et beaucoup d’autres)…) surtout de Devant-le-Pont et de Lixhe-Lanaye. Elle sortira officiellement le 2 octobre au Cercle de Devant-le-Pont. De nouvelles illustrations ont été reprises dans le fond du musée par la conservateur. Cécile peaufine le document qui sera envoyé aux écoles pour décrire les animations à destination des écoles. Terminée aussi la remise des derniers prêts de l’exposition 14-18, la vie en chansons. Accueillons en fin de semaine, le futur stagiaire venu de la classe de secrétariat-accueil du Sacré-Coeur Jérôme Goffard d’Eben. Il commencera la dernière semaine de septembre jusque fin novembre. Vendredi soir, passage à la maison des associations de Richelle pour l’exposition des oeuvres de Lemeunier et Debruche (99e reportage photo avec 40 photos). Puis direction le Hall Omnisport de Visé où nous assistons au concert programmé par la FNC de  Visé : le Band du Shape (OTAN). Des musiciens et une chanteuse qui nous ont fait vibrer au Jazz et à la musique (1930-1980)(Glenn Miller, Dizzy Gillepsie, Count Basie……), le tout se terminant par des danses survoltées (100e reportage avec 3 photos).Dimanche, fête dans le quartier de Souvré mais aussi procession annuelle de Saint-Hadelin dont nous assurons comme presque chaque année le reportage photo (101e reportage avec 79 photos), avec l’occasion de prendre en photo quelques changements urbanistiques sur le parcours. Le même jour, gardons en mémoire quelques peintures de l’exposition des Artistes de la Basse-Meuse (102e reportage avec 18 photos).

Lundi 21, réunion de relance d’Archéopass avec 19 participants. Nous nous retrouvons dans l’entité de Gesves, tout à côté de la grotte de Goyet où a lieu la réunion de brain storming très produ tive. Après un repas « préhistorico-compatible », nous sommes repartis vers Haltinne pour suivre Mme Breyer d’Archéolo-J expliquer une visite scolaire entre lecture de carte, observation et site de fouille de ce village disparu avec un ancien vivier (103e reportage avec 97 photos). Le lendemain, photographions l’exposition 1713-1839 (104e reportage avec 40 photos), après avoir démonté l’exposition des 175 ans de la confrérie avec Martin Purnode et Nicolas Brepoels. Plusieurs centaines de visiteurs car la collégiale est visitée par plus d’un centaine de personnes par semaine… Le Cahier généalogique n°10 sur la famille Dupuis est apporté à l’imprimeur le 23 septembre. Le lendemain, visite du parcours mémoriel avec l’école de Gouy le-Pieton (30 participants) et un questionnaire d’observations très apprécié.(105e reportage avec 4 photos). M.Postula du Musée de la Vie Wallonne nous rencontre l’après-midi pour réaliser l’historique du charbonnage de Cheratte (106e reportage avec 21 photos). Nous visitons le charbonnage (extérieur bien entendu car inaccessible à l’intérieur), découvrons l’état encore plus misérable du château (à vendre d’ailleurs) et inspectons le canal. Nicolas a terminé les fiches des livres qui sont reprises par Raoul pour les intégrer dans le dossier Inventaire. Le vendredi 25, le conservateur peaufine avec Marylène un avant-projet d’activités pour 2016. En soirée, 16 spectateurs découvrent le film sur le Sud des Pays-Bas de M.Libin. (107e reportage avec 8 photos). Le conservateur a préparé la salle quelque temps auparavant comme d’hab. Le lendemain, le conservateur participe (avec son épouse) à Bouger les Lignes au théatre de Namur.Une petite dizaine de représentants du monde muséal pour entendre les résultats ou  les perspectives de trois coupoles : l’artiste au centre avec un long aperçu, la relation culture-école et l’impact et la nécessité du numérique…la ministre de la Culture Joëlle Milquet a déjà expliqué certaines mesures prises ou futures. (108e reportage avec 12 photos). Le musée de Visé s’inscrira dans les deux nouvelles coupoles dont les conclusions devront être rendues pour la fin de cette saison 2015-2016.  Après-midi, notre visite mensuelle en Gaume. Le soir, rédaction de cette rubrique car le travail d’un conservateur est le plus souvent un travail continu (la foulée continue !!!). Dimanche, un rendez-vous rarement manqué : la brocante de Herve. Des livres. Assure la garde du musée et fais la comptabilité du mois de septembre.

Lundi, recevons un nouveau stagiaire en secrétariat-accueil, Jérôme Goffard d’Emael. Il classera, inventoriera et rangera les différentes revues : les journaux, les petites revues et les revues les plus nombreuses de format A4. Le stage dure une semaine entière puis tous les vendredis jusqu’aux examens de décembre. L’après-midi, nous distribuons un folder dans toutes les boites du quartier de Devant-le-Pont. Mardi, c’est Marylène qui prendra le relais dans l’après-midi. Le conservateur est en réunion « au vert » au fourneau St-Michel. Nous sommes 18 avec deux formateurs bien rôdés dans cette technique de mise en avant : tour de table, photos, questionnaires, jeux de rôle. (109e reportage avec 44 photos). Bien sympa, l’accueil humoristique de la directrice Valérie Peuckert . Mercredi, Marylène peaufine le texte des prochaines notices.Cécile prépare un dossier de l’exposition « 14-18, la vie en chantant ». Nicolas, le remplaçant de Maryse poursuit l’inventaire des documents dont le fonds Brassinne. L’après-midi, le conservateur avec Raoul, Jérôme et Nicolas allons à la ferme de la Waide. L’activité avait été supprimée à la demande de l’exploitant qui avait peur d’avoir trop de monde. Mais un toutes-boîtes en avait parlé. Deux autres personnes sont venues et six autres sont passées par après. Les deux frères nous ont quand même fait visiter l’élevage de porcs avec les truies, les porcelets sevrés et les futures mères….impressionnant et professionnel (110e reportage avec 28 photos).