Société royale archéo-historique de Visé et de sa région

Société royale archéo-historique de Visé et de sa région

Notre objet social

Numéro d’entreprise : BCE 0425788527

Modifications du Moniteur du 3 mai 1990, toiletté pour la nouvelle loi des ASBL en date du 15 décembre 2004 et pour se mettre en conformité avec la loi sur les entreprises, les dernières modifications ont été actées au moniteur belge       le 28 septembre 2020.

 


L’association a pour but de rechercher, étudier et conserver dans le Musée régional d’Archéologie et d’Histoire de Visé, les documents archéologiques et historiques se rapportant à la ville de Visé et à ses environs et spécialement la Basse-Meuse liégeoise.

Les objets, livres, archives, illustrations, mobiliers, oeuvres d’art et autres documents réunis par la société archéo-historique constituent ce Musée régional d’Archéologie et d’Histoire de Visé qui se compose des dons et des dépôts faits par des particuliers, des associations ou des administrations publiques, du produit de recherches entreprises par l’association et de ses acquisitions. Elle aura le souci d’avoir un devoir de mémoire et de participer à tous travaux, actions et animations permettant de mettre en valeur le patrimoine local et des régions voisines ou en rapport avec les collections du musée régional. L’association à but désintéressé pourra exercer des activités commerciales destinées à assurer sa viabilité par la vente de médias, de documents et la réalisation de prestations et elle pourra accueillir des dons, des donations et des héritages.  (article 3 des statuts)

 

Les missions du musée ou notre credo muséal a la S.R.A.H.V.

Un musée s’il veut être vivant, dynamique et citoyen doit réaliser des objectifs de base

  1. Développement du patrimoine par dons ou achats et sa conservation équilibrée.
  2. Présentation harmonieuse de la collection (tant la partie publique que les réserves) tant dans l’exposition permanente que dans les expositions provisoires.
  3. Etude des collections et du patrimoine régional par de la documentation (livres, revues, photos, vidéos), par des publications scientifiques ou de vulgarisation ou par les nouvelles technologies.
  4. Animation par des guidages, par des expositions, par des circuits pédestres ou par des circuits-vidéos en car.
  5. Ouverture à la citoyenneté : le musée et l’ASBL ne vivent pas en vase clos et participent bien volontiers à la vie culturelle locale et régionale en proposant leurs services à d’autres musées, associations ou institutions, ainsi que des activités de découvertes.
  6. Le musée étend son domaine de recherche sur la Basse-Meuse liégeoise et pas seule ment à Visé, évoque toutes les périodes depuis les âges géologiques jusqu’à l’actualité immédiate.
  7. Les moyens financiers dont dispose le musée sont constitués à + ou – 40 % par les fonds propres de la société royale archéo-historique de Visé (cotisations, participations aux frais et vente). Le reste provient de sponsors, d’associations culturelles (e.a. l’A.R.C.) ou d’institutions publiques (Fédération Wallonie-Bruxelles-Patrimoine culturel- , Wallonie – Emploi, Tourisme,Patrimoine -,  C.G.T., I.P.W.-Journées du Patrimoine -,Province de Liège – Tourisme et Culture – et Ville de Visé -Echevinat de la Culture – qui nous octroie aussi un compte de fonctionnement (en 2015, 1500 €, en 2021  1350 €). Le subside communal est passé en 2021 à 3.000 € au lieu de 1250 € comme depuis 2003. 
  8. L’association est membre de plusieurs associations fédératrices :Musée et Société en Wallonie, Patrimoine Industriel Wallonie-Bruxelles, Fédération des cercles d’archéologie, Fédération des Archéologues de Wallonie, ICOM-Belgique, …) et d’associations régionales