[Visites] Maastricht : Museum aan het Vrijthof,  Musée Eyewitness...

[Visites] Maastricht : Museum aan het Vrijthof, Musée Eyewitness…

Image

Visites à Maastricht :

Museum aan het Vrijthof, Musée Eyewitness, et du cimetière américain de Margraten

17 avril 2016

 

Le Museum aan het Vrijthof de Maastricht est un musée d’histoire et d’artisanat d’art installé dans une ancienne maison du chapitre de Saint-Servais du 14e s. Charles Quint et son fils y séjournèrent. En 1766, l’imprimeur et éditeur parisien Dufour acheta la maison et l’utilisa comme imprimerie. C’est d’ici que de nombreux livres censurés en France furent introduits clandestinement dans le pays. En 1923, une partie du bâtiment fut démolie et remplacée par une filiale de la Banque des Pays-Bas ; l’autre partie fut restaurée et offerte à la Ville de Maastricht afin d’abriter un musée d’histoire locale : le bâtiment fut remis à neuf durant les années 1969-73 et 2010-12. Le musée, aménagé dans le style du 18e s., invite à découvrir comment vivait l’élite maastrichtoise et permet d’admirer une collection de pistolets, des pièces d’horlogerie, des meubles et de l’argenterie de fabrication locale. Il consacre aussi quelques salles aux personnalités importantes de Maastricht dont l’empereur Charles Quint, l’imprimeur Dufour et l’entrepreneur P. Regout.

http://www.museumaanhetvrijthof.nl/

Le musée Eyewitness « Tête à tête avec la Seconde Guerre mondiale » à Beek présente ses collections réparties sur quatre niveaux : films, photos, documents originaux, très nombreux mannequins plus vrais que nature sont mis en scène dans différents diaporamas : la montée du nazisme, la persécution des juifs, Stalingrad, la bataille des Ardennes, la Libération,… Au fil de la visite, vous aurez la possibilité de suivre le parcours d’Auguste Segel, parachutiste allemand. Son histoire est relatée dans divers diaporamas. Il fut soldat au 1er régiment de parachutiste qui devint plus tard, en partie, la division d’Herman Göring. Auguste s’engagea dans l’armée en 1935. Il servit aux Pays-Bas durant l’invasion de mai 1940, puis sur le front russe d’où il revint miraculeusement vivant…

http://www.eyewitnesswo2.nl/

Le cimetière américain de Margraten, à 10 km de Maastricht, est géré par l’American Battle Monuments Commission. 8.301 soldats américains tombés pendant la libération de la Belgique et des Pays-Bas y reposent. La zone fut libérée par la 30e division d’infanterie américaine le 13 septembre 1944. Le cimetière se situe dans une zone à l’histoire très riche, près de la chaussée romaine Cologne-Boulogne, déjà utilisée par César, puis par Charlemagne, Napoléon et le Kaiser Guillaume II. En mai 1940, c’est également en suivant cette ancienne chaussée romaine que les troupes hitlériennes envahissent les Pays-Bas. En septembre 1944, l’armée allemande emprunte à nouveau cet itinéraire en quittant le pays après quatre ans d’occupation.

Margraten

 

Informations
Dimanche 17 : Visite du Vrijthof museum de Maastricht le matin et du musée Eyewitness (guerre 40-45) à Beek et du cimetière de Margraten l’après-midi. Départ en covoiturage de Visé (parking arrière de la Collégiale) à 10h – Dîner libre – Fin de la journée vers 17h30.
PAF : 17 € pour le membre et 20 € pour le non-membre : entrée aux deux musées ; 5 € pour le covoiturage / Réservation avant le 12 avril au compte BE77 3400 2758 7242 (SRAHV 4600 Visé) avec mention « Maestricht ». Après cette date, téléphoner sans faute au 0495 / 49.63.91