Septembre où le patrimoine fait la fête

Septembre où le patrimoine fait la fête

Septembre avec plusieurs animations : le premier dimanche du mois ponctué par la visite du patrimoine insolite du musée en wallon. Les Journées du Patrimoine se liront en trois axes : la crypte de l’église de Devant-le-Pont, l’escape room du musée et enfin la balade contée avec 10 patrimoines dialogués. Il y aura aussi la visite de Bruxelles le 23 septembre, sans oublier mais en dehors des activités visétoises le colloque du musée de la vie wallonne le vendredi 28 septembre.

Raoul de Selliers garde le musée samedi et Marie-Josée fera son animation en wallon (7 visiteurs au total) le dimanche. Tout le week-end est consacré » à rédiger les Nouvelles du Musée n°30 (rentrée de septembre)  qui sera déposée le lundi à la Porte Ouverte qui nous photocopie depuis le départ notre revue trimestrielle d’information  (200 n° des Infor-Archéologie et ces 30 numéros des Nouvelles du musée). Fin de matinée, c’est le retour des grilles depuis le doyenné d’Outremeuse et leur dépôt à l’église de Devant-le-Pont et l’après-midi, c’est au magasin Retif que plusieurs éléments sont acquis pour le musée. Pendant ce temps, Raoul met sous enveloppes les Nouvelles du Musée et un avis sera envoyé aux membres 2018 retardataires. Mardi avec Astou on prépare leur envoi. le directeur ira porter les tournées visétoises à José, Chantal, Martin, Eddy et Tristan. Astou inventorie les livres et les revues avant de faire les inventaires des documents dont les nouvelles acquisitions. Ce mardi matin, l’équipe visionne les reportages de la Sonuma pour entrer en ligne de compte à l’exposition. Cécile et Maryl§bne sont à la manoeuvre. Les animations des prochaine ssemaines sont mises sur le site internet. Marylène enmagazine les nombreux reportages photos que le directeur et elle-même réalisent dans leur mission. Mercredi, Raoul, Marylène, Jean-Pierre et le directeur nettoient la crypte de l’église de Devant-lke-Pont et placent les panneaux de l’église (mis en scène par Marc Poelmans) et celui consacré à Jo Massin. L’après-midi, passage rapide à l’inauguration de la cafétéria du musée des Transports en commun de Liège. Répétition en soirée de la balade avec Dominique Taxhet et Lucy Lensen, Louis Yans étant indisponible pour jouer son rôle dans la balade. Jeudi, jour de récupération de Marylène et mise en place par Astou et Cécile de l’Escape Room , aidé quelque peu par le directeur. Un repas gratifiant pour cette épopée muséale. Après-midi c’est un peu de comptabilité (celle du mois d’août). Vendredi soir, Raoul et le directeur s’en vont à Saint-Hubert assister au lancement des 30e journées du patrimoine à Saint-Hubert. On apprend que le thème de 2019 sera le patrimoine se met sur son trente et un.  Trois activités étaient organisées par le musée de Visé lors de ces 30e journées du patrimoine insolite des 8 et 9 septembre 2018. Les dessous du patrimoine ont vu en 7 heures de visites 152 visiteurs découvrir l’église des Carmes de Devant-le-Pont et sa crypte funéraire aux 42 columbaria.  L’insolite au musée régional voyait des familles et des groupes d’amis découvrir les énigmes destinées à la fin de questions d’observations et de rébus à récupérer la clef pour sauver la Collégiale de Visé menacées d’incendies : 6 groupes ont joué avec ardeur  (42 p. en ces 8 heures d’escape room). En soirée, 10 patrimoines du centre de Visé étaient découverts et appréciés grâce à des dialogues  possibles, improbables ou impossibles. Dominique Taxhet, Lucy Lensen et Jean-Pierre Lensen ont parcouru les deux soirs le centre ville en deux heures en compagnie de 78 participants. Cette escapade historique allant du 7e au 21e s. se termina par un petit concert du groupe le Temps des Cerises. Mais ce fut aussi l’occasion lors du lancement de ces journées du patrimoine le samedi à 9 h.30 de rendre hommage à l’ancien président de la société archéo-historique, Jo Massin qui nous avait quitté en janvier 2018. Son épouse Bernadette, ses trois filles, ses deux petits fils et plus tard ses deux sœurs ont pu apprécier le panneau et le reportage photos  en compagnie d’édiles et de membres du comité de l’asbl.

Lundi, il ne reste plus que les grilles de l’animation devant-le-pontoise à ramener à l’étage du musée, le reste ayant été rendu le dimanche après-midi. Le panneau sur Jo Massin a été placé à l’entrée du musée. Cécile continue la préparation de l’expo de novembre, Marylène endosse les photos (nombreuses des journées du patrimoine). Astou ne rentrera que mercredi après une petite opération. Elle terminera l’inventaire des livres et des revues. Intéressant reportage sur Arte sur l’après-guerre 14-18. Mercredi discussion sur l’après-guerrre . Une visite en famille sur la navette fluviale et l’occasion de prendre des clichés des rives de Meuse liégeoise. Le soir, devant une quarantaine de personnes est présenté à l’ancienne maison communale de Dalhem le 2e tome de Dalhem-le-Comté de Jacques Detro que nous avons rédigé et qui a été publié par Blegny-Mines. Jeudi, toutjours le train train et le début de l’envoi des livres sur Dalhem. Quelques personnes ne sont pas encore revenues chercher les actes du 3e colloque. Le directeur a une réunion au musée de Herstal puis aux archives de l’état (Célida). On renvoie quelques livres de Jacques Detro par la poste ou sur place. M.aryse garde le musée cet après-midi et au même moment, on  pouvait visiter la salle des Tréteaux (en cours d’aménagement)