Septembre 2014 : chronique

Septembre 2014 : chronique

La rentrée et la fin de l’exposition 14-18

Septembre, on termine l’été ainsi que l’exposition avec en prime les journées du Patrimoine.

Lundi 1, petite journée de repos pour tout le monde et escapade à Ostende où nous retrouvons une exposition sur la Première Guerre en Afrique avec la célèbre victoire de Tabora. Ai terminé il y a peu le bilan financier du premier semestre. On a redressé la barre.Une réunion le mardi 2 demande cependant de la prudence. Terminons avec Jean-Noël les panneaux (12 au total) de Dalhem le jeudi et envoyons ces panneaux à la fabrication. Ce jour-là,beaucoup d’événements :  le matin repassons avec Didier l’ensemble des tombes dignes d’intérêt des 10 cimetières de l’entité de Visé. Elaguons la liste de départ mais un point spécial pour les croix de fonte et les tombes des soldats et des anciens combattants. Fin d’après-midi, participons à la réception des figurants du spectacle du 15 août où un cadre de photos de ce spectacle fut offert à la ville.  Puis une répétition en soirée du spectacle des journées du patrimoine pour estimer le timing. Le lendemain, c’est la défense du travail de Corine Merken, qui a rédigé son TFE sur la liste des ouvrages concernant 14-18. Elle obtiendra 73%. On publiera son catalogue dans les prochains mois. Samedi 6, Raoul et Jean-Pierre amènent des grilles à Retrouvailles pour le stand des églises de Liège. (102e reportage avec 9 photos). Le soir, allons représenter la ville de Visé dans la dernière des villes martyres à Dendermonde. Assistons aux cérémonies, puis à la réception dinatoire avant de repartir dans ses pénates vers minuit. Le spectacle mémoriel du soir était identique à celui d’Aarschot. (103e reportage avec 40 photos). Le lendemain, une visite guidée de l’exposition avant d’aller rechercher les grilles et de visiter au pas de charge Retrouvailles installé au Parc d’Avroy.

Le lundi 8, Jean-Noël achève son remplacement de Cécile Lensen,  qui termine son repos d’accouchement. Allons dans le Limbourg hollandais où à défaut de visiter l’expo 14-18 du centre céramique de Maestricht encore fermée ce jour-là, nous sommes rabattus sur le patrimoine d’Eijsden avec le cimetière juif et le château des comtes de Liedekerke. Merci Jean-Noêl pour ta gentillesse, tes connaissances encyclopédiques et ta connaissance informatique. Bon vent et peut-être à bientôt. (104 reportages avec 39 photos). Mardi, le premier groupe scolaire visite l’exposition et surtout suit le parcours mémoriel. Rencontrons un libraire visétois, Marc W. pour préparer une séance de dédicaces du livre sur Visé en 14-18 qui aura lieu le samedi 27 septembre après-midi. Nous amenons tant les supports de la visite du château Francotte (12 panneaux Forex) que les flyers de nos animations des journées du patrimoine.  Un nouveau doublé le lendemain avec la visite du parcours et de l’exposition. Etonnement de trouver en ce mercredi 10 septembre, des fantassins du 12e de ligne, stationnés sur le parking de l’île.  Ils participent à un parcours  reliant Visé à la Citadelle en passant par Herstal (le 11).Ils vont rendre hommage à leurs glorieux devanciers au monument de Devant-le-Pontà 17 h. Quelques discours dont celui du chef de corps, M.Pirson et  du mayeur Marcel Neven (105e reportage avec 32 photos). Nous allons les retrouver sur le terrain de rugby où leurs tentes sont dressées pour la nuit. Nous les reverrons le lendemain à 9 h. rejoindre à pied et en ordre parfait Herstal. Après midi, alors que Raoul garde l’exposition, nous participons à la dernière répétition de la balade contée. Le soir, c’est la présentation devant 50 spectateurs du magnifique film « Les Trois Serments », histoire d’un visétois parti au front. Merci à Marc Lacroix et à Léon d’avoir monté la salle des Tréteaux. Le 12, c’est les 70 ans de la Libération de la ville . Ratons de peu le cortège qui parti de l’hôtel de ville rejoignit les monuments de Souvré puis de la 30e division US. Avec Raoul,sommes invité à la séance d’ouverture des journées du patrimoine au Bastogne War Museum.Le bourgmestre de la localité, un certain Benoit L. évoquera avec conviction son souci du patrimoine avant de céder la parole au président des Journées du P, William Ancion puis au ministre du patrimoine,Maxime Prévost, qui nous surprit par l’annonce des prochaines journées du Patrimoine 2015   : entre 1713 et 1830 ou les périodes autrichiennes, françaises et hollandaises. Deplus, il annonça le développement des passerelles entre patrimoine, culture et tourisme. (106e reportage avec 17 photos). Enfin. Les journées du patrimoine sont là, allons voir Marylène animer d’une  gare à l’autre (108e reportage avec 5 photos), puis allons encourager les administrateurs du château Francotte, qui reçoivent beaucoup de visiteurs (107e reportage avec 29 photos). A 18h, visionnons l’émission de la VRT Vlaanderen Vakantieland où 4 séquences  évoquent 14-18 : les événements de Visé, l’expo des Guillemins, la visite de Fouron puis du fort de Loncin. Le samedi soir,accueillons 63 participants pour l’évocation de la guerre 14-18 au travers du bal à Lulu avec un orchestre composé de Louis à la guitare, de Guy à l’accordéon, de Marie et d’Isabelle à la voix (109e reportage avec 28 photos). Jean-Pierre  donne quelques indications. Du cloître, une digression aux monuments de la rue Basse et de la place des Déportés jusqu’à la gare provisoire. Ce fut trop long car le lendemain,le parcours fut réduit d’une heure. Etonnement car 67 spectateurs nous rejoignirent. D’habitude, nous avions toujours moins de spectateurs le dimanche soir. Odette, munie des ses tickets de ravitaillement fut présente dimanche ……..on distribua une pomme contre ce ticket. 22 h.30 donc une heure plus tôt que la veille.  Le temps de tout ranger, il était minuit. Merci à toute l’équipe. Le dimanche, nous avions programmé le circuit DVD en car . 35 participants et trois arrêts : au cimetière militaire belge de Rabosée (11 h.), le cimetière de Rhees (13h.30)et le fort de Loncin (15 h.). Nous avons dîné  sur la plaine de Herstal . (110e reportage avec 89 photos) Fin vers 17 h.et Jean-Pierre et Jean-Nöel à la manoeuvre. Pendant ce temps, Cécile garde l’exposition.

Le lundi matin 15, Marylène s’attache à recevoir une classe de Cheratte qui écoutera les explications de Mme Pirotte sur l’art du vitrail, dans la Collégiale de Visé (Lundi du Patrimoine). A cette même heure, une des trois classes de morale de l’Athénée visitera  cette semaine l’exposition, sous  la conduite du conservateur. Recevons Mme Close et sa collaboratrice venue demander des conseils pour l’animation du musée du Geer.  Une nouvelle animation a lieu avec  des élèves des écoles de Lixhe et de Devant-le-Pont en ce mercredi. A ce stade, nous dépassons les 1250 visiteurs. Le soir, Daniel  Conraads et Jean-Pierre Lensen évoquaient quelques points de vue sur 14-18 dans la salle des mariages de l’hôtel de ville, à l’invitation de la maison de la Laicité de Visé et en présence d’une trentaine de spectateurs.  Jeudi 18, recevons 40 élèves de l’école de Sarolay qui ont entrepris le mini-trip :Parcours de Visé, Maison du Souvenirà Hermalle, Fort de Lantin où ils passeront le nuit. Réveil au clairon, Fort de Loncin et exposition au musée de la vie wallonnne. Sous la pluie, ce n’est pas évident. Repas de ces élèves au centre culturel avant une brève visite de l’exposition (hors programme) puis accueil de la classe de l’Athénée. Rencontrons M.Gérard de la commune d’Awans à qui nous prêterons plusieurs panneaux pour son exposition en novembre. Les visites se suivent : c’est l’école des Devoirs que nous recevons le vendredi . C’est ce soir que l’Académie de musique de Visé inaugure sa 50e saison par un concert. Le lendemain, recevons le club de généalogie de Herve : 14 personnes assoiffées de connaissance. Nous leur faisons visiter le musée en matinée. (111e reportage avec 10 photos). Le lendemain,la cérémonie en l’honneur de Saint-Hadelin se limitera à une messe, pour cause de pluie. Cécile, M.Levo et Lucy Lensen gèrent l’exposition de ce 21 septembre. On sent l’automne.

Lundi 22 bien rempli : une classe de Cheratte visite tant l’expo que le circuit mémoriel. A peine fini, le conservateur commente l’exposition à une classe de Devant-le-Pont . L’après-midi, c’est Marylène  Zecchinon qui reprend le flambeau avec une autre classe de Devant-le-Pont pendant que le conservateur fait découvrir le circuit au plus petit nombre de visiteurs,M.Ulrici, très intéressé. Et le soir, c’est à une dizaine de membres de la maison de la Laicité qui visitent l’exposition. Mardi 23 septembre, après une visite d’exposition pour l’école de Lanaye, assistons à la conférence de presse de l’échevin Luc Lejeune sur le nouveau règlement des cimetières  avec Luc Ligot, Didier Detrixhe et Xavier Deflorenne. Une autre classe de Cheratte découvrira tant l’expo avec JPL que le circuit avec MZ. Encore une classe de Devant-le-Pont le mercredi avant en début d’après-midi, la visite du lavoir sociale de Visé.Pendant ce temps, la revue régionale s’étoffe en soirée de plusieurs notices. Une formation APE nous cueille à l’aube du jeudi à Blegny. Intéressant. Quelle complexité  pour les asbl pourvoyeuses  d’emploi. Une visite en après-midi,la très instructive exposition au Grand Curtius sur le vicus de Jupille.Nous avions invité récemment Catherine Coquelet, qui nous avait entretenu des découvertes. Intéressant fonds donné par un chercheur de Bassenge, M.Lesire. Le soir en vente publique, acquérons un portrait à l’huile  de dame par Jean  Donnay mais nous ratons une statue de saint Hubert. Le lendemain, Marylène fait la visite de l’expo pour l’école  du Sacré-Coeur de Haccourt. Parachevons certains dossiers importants. Nous n’avons pu assister à la réunion inter-réseaux de MSW à Namur. Le soir, assistons à la conférence de M.Marthus sur la bataille de Liège,présentée à la ferme du Broukay. Quand samedi arrive, c’est une séance de dédicaces à la librairie Wagelmans qui nous attends : une dizaine d’amateurs viennent faire dédicacer le livre des éditions de la Province de Liège, en présence de M.Elsen, nouveau responsable des éditions avec M.Crelot. Dimanche, arrivons pour la fermeture. Bilan de l’exposition : 1623 visiteurs. Relativement positif, coût du personnel et frais de l’exposition repris à 92 % par les recettes. Dommage que nous n’ayons pas été repris dans le 2e appel à projets car nous aurions pu déployer d’autres moyens.

Lundi , 2 ouvriers du service Travaux, Léon et son jeune assistant, Emile, Raoul, Jean-Noël, Marylène, Cécile et Jean -Pierre ont pu démonter l’exposition et ramener le tout aux étages ad.Hoc.Le lendemain, ce sera la remise en place des vitrines. En plus , une nouvelle vitrine Kewlox sera montée dans la salle  d’armes.

 

.