Novembre 2014 : chronique

Novembre 2014 : chronique

Mois de Novembre, entre Toussaint, St Hubert, Armistice…..Plusieurs activités « normales »  :premier dimanche porte ouverte, sortie de la dernière revue pour nos membres, conférence sur le Clergé le 6  ou sur l’entre-deux-guerres le 28, visite mémorielle le 8 au cimetière de Roclenge.

Samedi 1, repassons par le cimetière militaire français de Bellefontaine en Gaume (131e reportage avec 38 photos). Bonne participation au premier dimanche Porte Ouverte (10 visiteurs), le conservateur termine la préparation de sa conférence sur le clergé dans la tourmente de la Grande  Guerre. Nombreuses demandes de conférences cette semaine sur la Grande Guerre  à Plombières, à Racour avec des élèves du primaire (132e reportage avec 14 photos de la Place du village), mais aussi à Blegny sur la vie festive en Basse-Meuse. Congé de maladie pour une employée, Marylène parachève les photos de la Grande Guerre à présenter en cadre-photo dans le mini-parcours du musée et Maryse termine l’inventaire des documents reçus et commence l’inventaire des livres 14-18 pour que Corine Merken,jeune bibliothécaire diplômée  parachève l’ouvrage d’inventaire des livres 14-18 de notre centre de documentation. Déjà venue le mercredi précédent, elle revient terminer l’inventaire des près de 900 livres sur ce sujet. Mardi voit une rencontre avec l’échevine de la Culture en compagnie du président JoMassin  et d’un vice-président Alain Wolff pour envisager un avenir le plus serein. A la demande de l’échevin des finances S.Kariger, nous prêtons bien volontiers 30 panneaux 14-18 à la commune d’Awans pour une exposition d’une dizaine de jours sur 14-18.

Elle sera inaugurée le jour de l’Armistice.Jeudi, parcourons la ville avec une classe d’Oupeye à la découverte de la Grande Guerre. Puis les Nouvelles Notices Visétoises n° 131 sont terminées et avec Maryse et Raoul mettons les revues sous enveloppe avec la demande de renouvellement des cotisations et de donations avant d’aller les porter aux 6 porteurs locaux. En soirée, présentons dans le cadre des rencontres de la Porte Ouverte, à l’espace  Goretti (ancien Sacré Coeur) devant un aréopage de 40 spectateurs, notre exposé sur le clergé liégeois dans la Tourmente de la Grande Guerre. Très bonne ambiance et quelques questions bien agencées. Le lendemain, plusieurs expositions à Bruxelles nous attendaient : celle tant vantée SHOCK, la vie des Belges en 14-18  à  la bibliothèque royale (133e reportage avec 47 photos) , celle sur Tardi et ses bandes dessinées au Bozar et celle sur la vie quotidienne à Bruxelles au musée de la ville (135e reportage avec 90 photos). Mais aussi d’autres  expositions en cours,comme Rubens (134e reportage avec 15 photos) et la peinture siennnoise des 13e au 16e s. au Bozar et l’inoubliable Constantin Meunier au Musée des Beaux-Arts. La journée au retour n’est pas pour autant terminée car l’église de Mortroux accueillait une étonnante exposition sur la vie quotidienne des Dalhémois durant la Guerre 14-18 (136e reportage avec 62 photos). Au vernissage, un fait divers revenait dans toutes les conversations, l’enlèvement sauvage des plaques de bronze du cimetière militaire de Rabosée.Le samedi 2, visite mémorielle du cimetière de Roclenge.Un public très attentif. Dimanche, allons à Liège sans savoir que les musées avaient l’accès gratuit : la collection Belfius au BAL avec un bel accrochage qui nous a ravi puis au Curtius, la rétrospective du photographe bien d’Aubel, Hubert Grooteclaes, l’ami de Ferré et de Brel.

Lundi 10, rendez-vous avec un jeune étudiant espagnol qui souhaiterait faire visiter Cheratte en rapport avec son charbonnage. Mardi, c’est l’Armistice avec son ensemble de reportages sur la Grande Guerre. Une photo du cortège de l’Armistice visétois au monument des gendarmes (137e reportage avec 22 photos). Puis allons à Awans, où une belle exposition 14-18 présente, une soixantaine de panneaux dont 30 prêtés par le musée de Visé.Pas mal d’éléments que nous ne connaissions pas dont des essais de gaz par les Allemands dans une chapelle du village. (138e reportage avec 62 photos). Félicitations à Nicolas G.  Le mercredi, petite et deuxième réunion sur Quality Coach avec l’accueil du public au musée.Quelques demandes seront faites au service Travaux. M. et Mme Levo viennent chercher la veste du cycliste-frontière pour la réparer. Préparons quelques objets reçus en 2014 pour être mis dans la vitrine des dernières acquisitions, à l’entrée du musée. Comme d’habitude, devons rentrer au siège social pour lire les mails (80 par jour en moyenne). Un congé bien salutaire le 14 pour aller à Paris. Nous arrivons aux Invalides vers midi. Après une petite collation, retrouvons Odile Bordaz pour visiter l’exposition du musée de l’Armée  sur la Guerre  14, magnifique et complète (139e reportage avec 207 photos). Elle commence par la Guerre des Boers jusqu’à l’occupation de la Ruhr. On y évoque les artistes et les photographes qui ont illustré les champs de bataille et les protagonistes de ces guerres. Puis nous avons visité la Conciergerie où le règne  du roi de France  St-Louis était illustré par des sculptures, des vitraux, des manuscrits (140e reportage avec 53 photos). Retour via le Thalys dans nos pénates vers 23 h. Samedi, assistons à la réception donnée pour la délégation d’Aiguillon, ville jumelée avec Visé depuis 1958. Notre proposition de présenter une exposition sur 14-18 à Aiguillon a été retenue. A 14 h., visitons la très intéressante exposition sur la Guerre 14-18 à Jupille avec des témoignages étonnants de réfugiés (141e reportage avec 65 photos). Retour à Visé à 15 h.pour commenter le parcours mémoriel à la délégation aiguillonnais et aux 4 accompagnants (2 photos). Dimanche, nous faisons un reportage photos sur la fête des Anciens Arquebusiers (sortie de la Collégiale, pose d’une gerbe au monument de l’ancien Arquebusier, devant l’hôtel de Ville et la séance d’hommage 142e reportage avec 89 photos). Profitons de cette dernière journée de l’exposition consacrée à la Guerre 14-18 à la Renaissance pour enfin la photographier (143e reportage avec 121 photos).

Lundi, Marylène est au travail et nous accueillons une nouvelle stagiaire, Mme Annie Gergaud. Elle tapera différents textes sur 14-18 inédits ou peu connus. Aménageons une nouvelle vitrine, qui sera concentrée sur la 2e guerre mondiale avec des documents sur l’armée américaine libératrice sur un étage et sur l’armée allemande sur l’autre tablette. Raoul, notre bénévole vient nous aider à déplacer la vitrine. Attendons dans les prochains jours l’électricien, pour vérifier toutes les connexions. Marylène a terminé les étiquettes des dernières vitrines (pardon, on doit dire les  cartels !). Mardi 18 et le lendemain, sommes en formation au Musée de la Vie Wallonne de Liège, sous la houlette de Musée et Société en Wallonie. Deux formatrices parisiennes de M&M, Célia et Agnès  nous boostent sur le thème du Marketing muséal avec en deuxième journée, une sorte de survey du musée de la Vie Wallonne et les manières de moderniser l’institution,ceci bien entendu à répercuter dans nos musées. Réflexions faites : 5 données sont incontestablement à prendre en compte : le temps, l’argent, le personnel, le lieu à aménager et la créativité (144e reportage avec 11 photos) . Mercredi soir, découvrons le reportage de Wallons-Nous sur la Trois : la première séquence est consacrée au parcours mémoriel en wallon  suivie de l’entretien avec le conservateur du musée qui oublia lors de la prise de vue (en octobre) que deux activités annoncées étaient déjà du passé (145e reportage avec 3 photos) . Merci à Gennaro Tornincasa. Le mercredi étaient au travail, Corine Merken qui parachève l’inventaire des livres sur 14-18, Marylène qui transcode sur son PC nos derniers reportages photos  et Maryse qui commencera l’inventaire des objets donnés par M.Jaminet (outillage de menuisier et de géomètre). Jeudi, avec Raoul, allons aux journées Portes Ouvertes d’Imprimat avec l’achat de quelques fournitures avant de nous rendre àl’Archéoforum pour une double conférence sur les anciens cimetières. Celui à inhumation mérovingien d’Amay par Sophie et celui à incinération de l’époque des champs d’urnes de Hermalle-sous-Argenteau par Jean-Philippe M. ,le tout commenté par l’archéologue provincial, Jean-Marc Léotard. Vendredi, Marylène parachève la liste des publications et suit les inscription des cotisants 2015.  Jean-Pierre va chercher le nouveau PC dans un magasin herstalien. Le soir, rencontrons Emmanuel Debruyne qui à la tribune du centre culturel d’Awans évoqua avec brio les diverses résistances durant la Grande Guerre (146e reportage avec 21 photos). Samedi,participons avec une septantaine de participants au colloque des associations historiques verviétoises sur le thème de 14-18. Exposé de M.Balace sur la Belgique qui s’en va t’en guerre, de M.Joseph sur le rôle médical de la ville de Spa puis la pause repas très enrichissante avant les deux exposés de l’après-midi,Paul Bertholet sur les monnaies de nécessité puis des opérations peu connues de la force publique au Congo contre le Cameroun et la Rhodésie par Léon Nyssen.  Profitant de ma présence au Centre touristique de la Laine et de la Mode , je suis allé visiter l’exposition « La Belle Epoque » très bien conçue surtout dans le contexte d’une ville riche à l’époque , Verviers et de sa voisine, Spa.Le lendemain, assistons à l’assemblée générale  2014 des amis du musée herstalien avec aux commandes Mme Colle, présidente  et Marie Meurant, conservatrice et en présencé d’une douzaine de personnes dont l’échevin Namotte.L’année 2013 fut bonne avec + ou – 1500 visiteurs.Découvrons aussi la petite salle 14-18 (148e reportage avec 16 photos). L’après-midi, je redécouvre avec Dominique le parc du chateau d’Eijsden (147e reportae avec 25 photos).

Lundi de la dernière semaine, les panneaux 14-18 prêtés à Awans sont de retour. Les ouvriers nous laissent leur caisse. Marylène termine la liste des publications avec l’accent mis sur les deux guerres. Cette liste sera offerte aux visiteurs du marché du livre puis aux membres. La stagiaire Annie Gergaud continue la réalisation du texte 14-18 puis les échos de la résistance 40-45 par A.Jaminet. Elle terminera cette fin de semaine car son chef de formation lui trouvera un autre travail. Elle nous accompagne pour aller chercher des livres d’art et d’histoire que Mme André offre au musée. Et le soir, préparation des 175 ans de la confrérie Notre-Dame de Lorette et Saint-Hadelin. Le lendemain, Corine Merken vient parachever son travail de bibliographie 14-18. Le nouveau PC est mis en correspondance, par Cécile. L’importance d’un bon outil informatique qui ne vous lâche pas au milieu du gué !  Fin d’après-midi, Maryse a terminé l’inventaire du fonds Jaminet (outillages divers). Le conservateur va rencontrer Sophie Delhalle, assistante en histoire et lui remet ses  exemplaires du livre de Visé, cité martyre. Elle sera aussi sollicitée pour donner une communication au colloque de 2015. Restant à Liège, nous serons aussi présent au vernissage de l’exposition  Waterloo au Grand Curtius. Elle est constituée de 3 grandes maquettes du déroulement de la bataille de 1815. Terminons en soirée le texte sur le clergé dans la tourmente,  pour la revue l’Union.Le lendemain, un peu de comptabilité et de rangement de documents, tandis que Maryse fait les nouvelles cartes de membres. Tous les documents photos réalisés par le secrétaire sont dupliqués par Marylène sur les PC du bureau (8 go) !. Le lendemain, allons  avec Marylène à la foire aux livres du Kiwanis. Quelques livres intéressants pour le musée ou pour nous. Le soir, c’est Henri Deleersnijder qui nous évoque l’entre-deux-guerres devant un aréopage de 17 participants (149e reportage avec 8 photos). Samedi, jour du retour de notre fils dans sa résidence. Au retour,allons photographier le cimetière franco-allemand de la Grande Guerre à Virton-Bellevue (150e reportage avec 34 photos). Toujours le contraste entre la croix allemande rugueuse et les croix françaises disposées en arc de cercle et simples. Puis quelques achats à la FNAC Liège dans une ville super-encombrée. Un dimanche de repos, non sans s’offrir un petit film Astérix et le domaine des Dieux.