Novembre : expos, conférence et voyages

Novembre : expos, conférence et voyages

Le mois de Novembre sera pour le musée l’aboutissement de 2 expositions, celle commémorant les 40 ans de la fermeture du charbonnage de Cheratte et l’autre sur Visé renait ou la reconstruction de la ville après 1918. Il y aura ensuite la visite de l’exposition présentée sur la femme des années 1850 à 1950 à la Passerelle de Bassenge le vendredi 10 novembre à 18 h. Ensuite Genevieve Xhayet nous commentera le vendredi 24 novembre le passage ruineux des troupes de Charles le Téméraire en 1467, il y a de cela 550 ans. Deux jours après, c’est un voyage sur deux ou trois axes : Europalia Indonésie au Bozar et l’après-midi l’apport musulman en Europe et/ou Pompéï. 

Le 1er novembre, après avoir parcouru en famille la veille le quartier de la Wade dans une promenade Halloween (reportage photos) ,nous avons passé 2 bonnes heures à Pairi Daiza pour quelques animations Halloween (reportage photos) . Passons notre soirée du vendredi 3 novembre à la Passerelle de Bassenge où l’exposition « Femmes de nos campagnes de 1850 à 1950″ a été inaugurée par la présidente de la passerelle, le bourgmestre de Bassenge Josly Piette et enfin un speech de Lucien Stipelen vantant les deux volumes de faits divers de la région de Bassenge (et de Visé aussi) de 1900 à août 1914 (vendu au prix de 35 €). Nicole Close présenta les reconstitutions des pièces de la maison : buanderie, couloir, cuisine, pièce des enfants, cave, grenier,  belle pièce et chambre d’adulte, ainsi que tout ce qui fait la féminité de la maison : dentelles, cadeaux, vêtements, ustensiles, illustrations. Un document pédagogique sur les vies de la femmes, réalisé par Nicole Close était aussi vendu au prix de 18 €. Samedi Astou Sylla et Raoul et dimanche Marylène et le conservateur étaient de permanence aux expositions de Visé et de Cheratte. Une quarantaine de visiteurs pour les 2 expos chaque jour.

 

L’exposition de Cheratte était ouverte les deux après-midi de lundi et de mardi. Le conservateur a assumé 3 visites scolaires le mardi : les 3-4 puis 5-6e de l’école communale de Cheratte-Bas en matinée et une visite du quartier l’après-midi pour l’école libre de Cheratte-Bas. Mais lundi matin, le conservateur se rendait à l’instance d’avis sur l’ethnologie à Bruxelles à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Et juste au moment de partir pour la capitale, un camion allemand déposait les CD des chansons de 14-18 et était stockés utilement. Lundi et les jours suivants, les CD étaient apportés à ceux qui les avaient réservés lors du concert du 29 octobre et à la dizaine de bénévoles ainsi que (jeudi) aux choristes du cercle choral César Franck. Une autre distribution se fit  du mardi au jeudi, celle du feuillet sur la Résistance de la 2e guerre mondiale aux élèves de 6e des 14 écoles primaires de l’entité et aux élèves des écoles secondaires de Visé. Merci à Maryse de son efficacité. Le mercredi, une réunion avec le staff décida des activités 2018, avec la plupart des suggestions. IL restera à voir la disponibilité des locaux et des potentiels conférenciers. Vendredi, Mme veuve André nous fit don d’une bonne centaine de livres pour notre centre de documentation. la soirée de vendredi se termina par la visite commentée par Freddy Close de l’exposition sur la femme dans nos campgnes>. Une quinzaine de participants fort intéressés. Convivialité aussi lors du verre de l’amitié. Samedi, JP ne filmera pas pour une fois les cérémonies de l’Armistice car il sera de permanence à l’exposition sur Cheratte et Maryse sera à l’exposition de Visé. Une visite guidée à la troupe de Scouts de Wandre et en tout 52 visiteurs. Maryse accueuillera aussi un grand nombre de participants comme le lendemain Céc ile qui accueillera près de 30 visiteurs. Le dernier jour d’exposition de Cheratte  sera gardé » par Raoul. Ce dimanche, fête patronale des anciens aqrquebusiers dont nous filmons la rentrée au loca (repôrtage)l. Ce wwek-end est depuis longtemps occupé par le Photo Club Zoom qui anime avec des photos d’art la salle des anciens arbalétriers visétois (‘ reportage). le soir venu, nous allons rechercher Raoul de Selliers et ramener les oeuvres d’art et objet de l’exposifion.

Lundi 13, avec Raoul et deux ouvriers de la ville, demononts les grosses pièces des deux expositions : la Madelon, notre machine à faire des Briques et les trois maquettes de monuments ainsi que une série de livres sont remis en place. A Cheratte, ce sont trois vitrines et 43 grilles qui sont ramenées à Visé. Les bannières tant félicitées sont démontées et les outils prêtés par Blegny-Mines sont ramenées à bon port. Cécile vient démonter l’expo sur la reconstruction et le tout sera remonté par le conservateur dans l’après-mùidi. Dans la solitude du capitaine du navire, le musée est remis en ordre. Il restera une quaratantaine de panneaux forex à remonter. Ce seraz terminé mercredi. Marylène mardi recopie les doubles  et Cécile actualise le site internet. Maryse l’après-midi continue l’inventaire d’un ancien fonds le fonds Lagasse et celui des dons de Jean . Michel. L’après-midi, le conservateur ira présenter les films sur les fêtes locales à la CSC de Herstal. Deux émissions de Stéphane Bern ne manquent pas d’intéresser en soirée, celles consacrées à Louis XIV et à son décès et à ses suites (la Régence). Les remises en place des documents (cartons et forex) se font progressivement  Jeudi, nous envoyons divers dossiers de subsidiation ainsi que les CD de musique de la Grande Guerre. M.Scheuer auteur d’une étude sur les processions locales vient nous montrer son travail, que nous allons éditer dans notre prochaine revue.  Le soir, allons présenter au conseil des femmes de la Province de Liège présidée par Pauline Bovy la conférence que nous avons produite sur la vie de Berthe Bovy. Une trentaine de dames mais aussi quelques messieurs étaient dans l’assistance. Rentrée au bercail vers 22 h, après un souper bien convivial. Vendredi avions promis de montrer nos cartes vues sur Lanaye et Lixhe aux époux Reggers. Point de doubles mais une dizaine de scans emportés par GVuy et son épouse. Peu de temps avant, c’est Michel Born qui vient nous amener quelques livres sur Cheratte. L’après-midi, notrer annuel passage chez Imprimat à l’occasion du Beaujolais Nouveau non pas pour nous qui ne sommes pas amateur de vin mais pour Raoul. L’occasion aussi d’acheter du matériel pour l’asbl. Un samedi froid et un peu de repos bien mérité car avec Marylène et Cécile, nous avons bien peaufiné le programme 20P18.