Mars, on attend le printemps.

Mars, on attend le printemps.

Mars, mois de la guerre. Pas du tout. Plusieurs rendez-vous le 6, premier dimanche du mois et ouverture libre du musée. Mais aussi visite de deux points forts du patrimoine bruxellois, la Gare de Schaerbeek et l’exposition Sarcophagi. Le 9 mars, visite d’une entreprise visétoise, Imprimm (ex  Imprimerie Wagelmans).  Le 11 mars, inauguration de l’exposition sur les frères dans l’art. Malheureusement la visite d’Arras et de Lens ne pourra se faire en car. (trop peu de monde mais certains y iront quand même,  voir ci-dessous). Mardi 1er mars, les deux conservatrices terminent les panneaux sur les frères dans l’art (8 au total). Mercredi matin, le conservateur et Maryse termineront jeudi la rangement des milliers de revues en format A4. Resteront les journaux et les petites revues. Le Liber Memorialis (200 ex.) arrive ce mercredi midi. 5e cours que suit le conservateur dans l’après-midi. Retour rapide de Liège pour être prêt pour la conférence donnée à Awans sur les heures tragiques d’août 1914 (16e reportage avec 8 photos). 35 participants écouteront avec grande attention les explications du conservateur. Comme toujours, la comparaison avec la deuxième guerre va de soi. Jeudi, Cécile envoie à l’imprimeur les épreuves des 8 panneaux Forex. 3 évoquent les frères dans l’art en général, 1 sur les frères Lagasse,les frères Lensen, ou en musique les Cocco ou encore les Woltèche. Montage la semaine prochaine. Vendredi est le jour du stagiaire, Michael Grandrath. Il subit son premier test d’évaluation avec son professeur. Il commencera un publipostage de nos membres, tout en continuant les relevés de la Grande Guerre du bourgmestre de Blegny, M.Andernach. On met sous enveloppe l’invitation des frères dans l’art  et on les emmène à la Poste. Les porteurs visétois seront fournis samedi lors de l’assemblée générale. Après-midi, une visite au musée et une aide à un TFE de Melle Putz de Richelle, sur le bunker (abri de la PFL 3) de la route de St Remy. C’est dans les bulletins du CLHAM que la réponse sera trouvée. Calme plat le soir et le samedi 5 mars, 15 membres participeront à l’assemblée générale ordinaire 2016. Sont renouvelés MM.De Selliers, Massin et Woolf ainsi que Maryse Puraye. Pas de nouveau candidat. Une photo en fin de séance (1 heure) puis la découverte du 5e Liber Memorialis. Lundi, c’est le jour habituel de l’administratif comme compléter la comptabilité, rédiger des rapports comme celui de la dernière réunion de comité ou des convocations ou des re cherches en « chambre ». Les panneaux de l’exposition arrivent ce lundi. Mardi, , montage de l’installation  des panneaux de l’exposition : Marylène et le conservateur déterminent dans la masse des oeuvres des frères Cambresier et Lagasse les oeuvres qui seront exposées. Les cimaises du musée sont aussi aménagés. Avec Cécile et Raoul, mise en place des 13 grilles d’exposition. A l’entrée, il y aura les trois panneaux de Marylène sur une dizaine de frères dans l’histoire de l’art : Van Eyck, Van Gogh, Le Nain, Hals, Strauss, Breughel … Une vitrine avec des documents Lagasse et Lensen.  Les peintres Lagasse occuperont la première salle avec une dizaine d’oeuvres et un panneau biographique. Dans la salle d’architecture, les contemporains les musiciens Cocco et les Woltèche avec les panneaux réalisés par Cécile Lensen. Dans la troisième salle, on fait honneur aux Lensen (violoniste et sculpteur) avec des bustes, un crucifix et le panneau réalisé par l’arrière petite nièce. Puis une grosse trentaine d’oeuvres des frères Jean et Joseph Cambresier, qu’étudia en son temps pour sont TFE Melle Zecchinon. Le tout est animé par des photos qui se déroulent, des films et des musiques de tous ces artistes sympathiques. Le tout sera peaufiné par tout le staff mercredi , jeudi et vendredi. Mardi soir,le conservateur et Raoul de Selliers vont chercher des encadrements réparés et une oeuvre chez la belle-fille de Joseph Lagasse. Mercredi, jour faste, 28 personnes visitent l’imprimerie Imprimm avec les explications de M.Brisbois qui a présenté l’historique mais surtout les différents types d’impression et de machines. Une photo et un petit verre clôtureront cette visite très sympathique. Mais la journée du conservateur n’est pas terminée pour autant car une conférence donnée par M.Benoît Vandenbossche à l’Evêché l’attend vers 17 h. : la sculpture du 16e s. de l’abbaye St Jacques de Liège. Jeudi, nous passons chez Mme Mignon pour une donation d’appareils ménagers, de livres, d’armes et d’objets divers. L’après-midi même, nous recevons la visite de notre président qui sera excusé pour le vernissage. A ce moment, les différentes animations sont mises en place. Pour plus de sécurité, passons à la Police pour les armes offertes en don : les munitions toujours actives sont reprises en vue d’être éliminées et quelques-unes non dangereuses seront mises à l’inventaire. Les dossiers 2015 des associations partenaires conservées au siège social (invitations, articles de journaux, …)  sont classées. Vendredi le livret écrit par Marylène est terminé et reproduit. IL sera le vecteur de l’exposition (au prix de 3 €). Avec Michael, le stagiaire, Marylène termine les cartels (= étiquettes). Les plus de 70 oeuvres exposées  font partie à 95% de nos collections.  Le soir, le vernissage est un succès inespéré : 48 participants dont beaucoup invités par les Cocco et les Woltèche en plus des membres habituels. Les artistes sont satisfaits…..Nous aussi (20e reportage avec 58 photos). Le conservateur et Raoul seront les premiers à guider l’exposition pour le week-end.

Le lundi matin 14 mars 2016, jour administratif et de recherches dans les archives pour le conservateur. L’essai d’intégrer In design dans l’ordinateur du secrétaire n’est pas concluant. Cette semaine, commencement de la rédaction des Notices Visétoises Bilan 2015. Marylène poursuit la rédaction du manuscrit de Joseph Meurice, Maryse inventorie les derniers livres achetés et ils sont nombreux (foire aux livres et achats lors des visites. Cécile continue à insérer des dossiers sur le site internet. Le comité (12 présents) suivant l’assemblée générale est consacré à préparer les prochaines activités, à lire et approuver le PV de l’assemblée générale. Structure les activités qui seront reprises dans la revue Bilan. Jeudi, mission « sépulcrines » pour le conservateur, Cécile et Maryse. Direction Bouillon où l’Archéoscope est logé dans l’ancien couvent des Sépulcrines. Après la visite de l’épopée de Godefroid de Bouillon et de la civilisation arabe à l’époque des Croisades ainsi que des fortifications de la Semois, les restaurateurs ont aménage un couloir, une chambrée et des documents relatifs aux Soeurs Sépulcrines (21e reportage avec 140 photos). Après le repas mériodional de midi, nous débarquons à la médiathèque Les Voyelles de Charleville. Nous avions contacté les responsables. Le conservateur et une responsable nous ont montré des documents photos, des ouvrages anciens et nous ont fait parcourir la sous-pente et les vastes bâtiments occupés  depuis la fin du couvent par des établissements publics (seniorie, bibliothèque, séminaire….). Accueil chaleureux et positif (21e reportage avec 79 photos) . Fin de visite sur la magnifique place Grand-Ducale avec un petit rafraîchissement. Retour vers 19 h. Vendredi, jour du stagiaire qui continue en excell le publipostage des adresses des membres. Le voyage en Artois serait-il reporté une troisième fois. Pas assez de participants pour le car mais c’est décidé, nous irons en voiture. L’hôtel est réservé et le départ se fera samedi à 7 h. En voitures (2) pour 6 participants motivés. Le matin, nous allons visiter à Arras la carrière Wellington aménagée par des tunneliers néo-zélandais pour héberger 24000 soldats avant l’offensive d’avril 1917. Après le repas, nous allons visiter le Mémorial anglais voisin de la Citadelle où le mur de la liberté rappelle l’exécution de plus de 200 résistants durant la 2e guerre mondiale, puis ce sera le mémorial canadien à Vimy et l’anneau de la mémoire au mémorial de Notre-Dame de Lorette. Recherchons quelques noms mais les Martin, les Schmidt et autre Mac’. Sur le parcours, les monuments des légions  tchèques et polonaises et une ruine étonnante, celle de l’église d’Ablain. Arrivée à l’hôtel à la belle étoile à Saint-Nicolas. Le dimanche, c’est la ville d’Arras qui fait l’objet de notre curiosité : les deux places reconstruites , le beffroi, la mairie, la cathédrale et l’abbaye Saint-Vaast, tous édifices magnifiquement restaurés. Dans cette abbaye, le musée des Beaux-Arts accueillait pour son dernier jour l’exposition sur Versailles où plus d’une centaine d’originaux  racontait la vie et le patrimoine de Versailles. Après le repas, retour par le Louvre-Lens où la galerie du Temps donnait sur trois pavillons consacrés aux Métamorphoses d’Ovide. Chaque année de nouvelles oeuvres d’art approvisionnent la curiosité des visiteurs (22e reportage avec 761 PHOTOSu conservateur). Retour à 19 h. dans nos pénates. Formule à renouveler pour de prochains voyage s’il le faut

Premier lundi du printemps, c’est l’assemblée générale de l’Association francophone des Musées (devenue l’ICOm Wallonie-Bruxelles) qui se tient au tout nouveau Préhistomuseum de Ramioul. Après le repas au choix (d’un menu préhistorique à un menu moderne), la trentaine de participants a visité le conservatoire  et le centre de  documentation sous la conduite de Cécile J. et de Marie (23e reportage avec 202 photos). Les concepts du musée et de ces facettes sur le site ont été largement approuvés par ces conservateurs  et restaurateurs. Il est temps de ravitailler en informations nos membres et la presse. La rédaction des Nouvelles du musée du Printemps, portant le n°19 a lieu ce lundi soir et mardi et le bulletin est amené  après quelques corrections à la Porte Ouverte pour photocopies. Mercredi, on met les étiquettes, les cartes de membres et aussi les virements pour les retardataires. Le tout partira déjà mercredi et pour les Visétois, par porteurs ce sera jeudi que la revue sera déposée dans les boites aux lettres. Une incertitude restait pour le voyage à s’Hertogenbsoch, la patrie de Jérôme Bosch. Mais là l’exposition malgré une ouverture nocturne est sold out. Les visétois  seront prévenus. Mardi 22, MM.Crismer et Dodémont viennent revoir les fiches sur la famille d’Odémont. Quatre lots sont en lice à l’hôtel de ventes Elysée : trois aquarelles de Cambresier (toutes obtenues) et une d’Henrotay représentant l’hôtel de ville de Visé en 1886 (acquise). Mais surtout l’inquiétude face à la folie de 5 hommes (méritent-ils le terme de kamikaze, , « le vent qui souffle ») qui s’est mis en délire à Zaventem et à Maelbeek. Plus d’une trentaine de morts. Et les infos qui passaient en rafale. Non, nous n’avons pas échappé à l’attentat comme à Londres, New-York, Paris, Toulouse. Nos pensées iront aux familles et aux forces de sécurité.  Jeudi, une jeune étudiante, Melle Milo vient chercher des renseignements sur les frères de l’Oratoire de Visé. Rendez-vous du conservateur avec une dame de Glons, Mme Jacques qui nous prêtera des livrets ouvriers de sa famille depuis 4 générations. Merci à Marie-José. Maryse termine le rangement des livres, ,Marylène continue la rédaction des chroniques de Joseph Meurice, Cécile soigne une grippe jusqu’à la fin de cette semaine. Le jeudi soir, nous tenions à assister au premier jeudi citoyen, intitulé « 11 bonnes raisons  d’ouvrir les frontières », à la salle des Tréteaux de Visé. L’orateur de l’université de Liège a répondu à la dizaine de questions dans un sens ou dans l’autre. Le conservateur continue à rédiger le bilan du musée en 2015. Raoul garde l’expo en ce samedi de Pâques et dimanche, fête familiale oblige, le centre culturel est fermé.

Le bilan du musée continuera à moduler le travail du conservateur. Cécile actualise les données du site internet et termine un article plus détaillé sur Jean Lensen.  Maryse va entamer l ‘inventaire des revues. Eddy Bruyère fait un don (documents sur la meunerie) ce mercredi 30. Dans  l’après-midi, le conservateur participe à une réunion de Musée et Société en Wallonie, consacrée à la préparation de l’A.G. du 13 avril et aux problèmes budgétaires inhérents à toutes asbl. Jeudi, Raoul vient aider le conservateur à ranger dans la grande réserve les livres  des trois formats. Tous les livres ont été replacés dans les bons rayonnages. Pour l’instant, on  approche 12.500 livres classés et rangés dans la réserve du 3e et dans les armoires thématiques. Salut le mois de mars. Mois de la guerre comme dit au début de cette chronique. Nous savions bien peu !