Mai, fais bien ton travail...

Mai, fais bien ton travail…

Le musée propose en mai plusieurs animations ou médiations : le 1er mai, ouverture du musée libre, du 5 au 8 mai , le musée est fermé car le centre culturel est réquisitionné pour le 10e maasmarathon. N’oublions pas que le vendredi 6 mai , une animation de Métamorphosis fera sursauter l’île Robinson. Le mercredi 11 mai à 14 h., ce sera la visite des Ets Rigaux. Martylène fera une visite guidée de l’exposition ce samedi 14 à 15 h. Alain Colignon sera des nôtres pour évoquer l’odyssée des Crab’s le vendredi 20 mai à 20 h. (salle n°5). Le samedi 21, ouverture des musées de chez nous pour la nuit. Notre musée sera ouvert de 17 h. à 21 h. avec une visite particulière ….à la lampe de poche à 20 h.Le lendemain, une visite guidée plus normale à 11 h. Ce sera le dernier jour de l’exposition « Les Frères dans l’art » Un colloque nous retiendra le 23 mai car consacré au duché de Limbourg. Puis le demontage de l’exposition ce 25 mai. Le 28 mai, bloquez la date car vous pourrez visiter avec un guide de choix les collections du nouveau musée de la Boverie et de l’exposition . L’amateur pourra par la suite visiter l’exposition de la Gare des Guillemins consacrée à Salvador Dali.  Mais d’autres dossiers seront à remplir en interne par le staff.

Lundi, le faux plafond des ailes sud et est du cloître est en cours de  terminaison. Les véritables lampes des couloirs arriveront plus tard !!; Mardi 3, le 3e comité de l’année avec quasi tous les administrateurs. Le lendemain, réunion du staff pour le 3e plan d’attaque depuis le début de l’année. Un contretemps dans l’envoi postal de nos revues nous oblige à contacter les services de B.Post. Elles devraient partir vendredi (déposé ce vendredi à la poste puis en réalité après bien des pérégrinations administratives ce fut le vendredi 13 qu’elles partirent vers leurs destinataires. Mercredi 4 , avec Raoul, assistons au vernissage de l’exposition « Néandertal, l’Européen » au musée de la montagne Saint-Pierre de Lanaye (36e reportage avec 57 photos), inauguré par l’échevin Lejeune et le conservateur Claude Puts. Le musée est fermé durant ce long week-end. Mais vendredi, le staff sera au travail. Jean-Pierre et son épouse ainsi que Marie-Josée Counasse vont au grand marché de Maestricht acheter du tissu pour confectionner des vêtements de Sépulcrines. L’après-midi, avec Marylène assistons aux Métamorphoses sur l’île Robinson. « Sous-Bois » crée un univers onirique, surréaliste et parfois inquiétant ou interpellant (37e reportage avec 113 photos). La troupe française a su donner cette atmosphère en langage muet par accessoires, vêtements et décors dans un ton blanchâtre fantomatique. Chaque visiteur – plus de 2400 – interprétera la chose selon ses convenances. Samedi, le secrétaire va déposer son imprimante en panne dans un magasin bien connu des Liégeois. Trois semaines au moins d’attente. Il faut s’adapter d’autant plus que la voiture du conservateur s’en ira aussi en réparation 3 jours la semaine suivante.

Le secrétaire dans son jour de solitude (lundi) prépare le dossier d’aide aux Publications avec un PC malade ! Mardi, réunion  à Spa d’une association touristique. Marylène est confrontée aux problèmes informatiques que M.Sini résolvera le lendemain. Elle revoit les articles écrits par le stagiaire sur la guerre 14-18. Beaucoup de relevés administratifs à faire en ce mercredi. Marylène, Raoul et M.Vanwissen vont en matinée se rendre à la cérémonie à la Chartreuse, rue Lebeau en cette matinée. (38e reportage avec      photos de Marylène). Cécile continue le scannage des photos du centre culturel et Maryse est dans l’inventaire des dons dont le fonds Bruyère sur la bourse aux Grains de Liège et la vie meunière locale. L’après-midi, le 2e musée-rencontre nous conduira à l’ébénisterie Rigaux. 8 personnes seront du voyage (39e reportage avec 58 photos) et seront renseignés par la 3e et 4e génération de la famille Rigaux. Nous aurons une pensée pour Achille (la 2e génération), décédé fin 2015. Jeudi, nous recevons la visite d’une inspectrice de la médecine du travail, Mme Chinet. Nous commençons à rédiger le dossier de renouvellement de notre convention muséale. Vendredi, Claude corrige le texte de la période de la 2e guerre de Joseph Meurice. Faudra-t-il tout relater dans ces écrits ?.  Le stagiaire continue la liste des revues. Il accompagnera le conservateur à la Poste en fin de matinée. Les revues partent mais certaines sont retirées pour être portées au domicile des membres. Ce sera le cas pour la rive droite en ce vendredi après-midi. Le reste ce samedi.

Après le congé de Pentecôte, Cécile, Jean-Pierre et Maryse vont visiter l’ancien couvent des Sépulcrines de Maastricht, qui sert de lieu d’accueil de l’université de Maastricht, ainsi que la chapelle du St Sépulcre de Kanne. (40e reportage avec 123 photos).  Marylène commence la rédaction du livre 1713-1839. Cécile en réalise la couverture et le conservateur parachevera les données architecturales. Maryse fait l’inventaire des dernières revues.  Jeudi, nous commencerons avec Maryse le contrôle du rangement des petites revues (lettres A et B). Mon imprimante  est de retour ou plutôt a été remplacée. Sony se mue en HP. Le stagiaire du vendredi, Michaël termine l’inventaire des revues en excell.. En soirée, 22 spectateurs assistent à la conférence d’Alain Colignon sur les C.R.A.B. (centre de recrutement de l’armée belge), ces jeunes civils, futurs militaires qui se retrouvèrent pour les plus chanceux dans la région de Toulouse à l’été 40.  (41e reportage avec 15 photos). Samedi, opération de la nuit des musées. Le conservateur passe aux 80 ans des amis du musée Herstalien avec la présentation d’une moto Saroléa de 1953 (une très bonne année) restaurée. (42e reportage avec 30 photos). avant de passer au musée pour une visite guidée à la lampe de Poche. Le public nouveau s’est promené dans le musée le lendemain dimanche (24 visiteurs pour les deux jours), profitant des deux visites guidées. Enfin nous avons pu visiter 3 des musées participants : celui des Francs Arquebusiers sous la conduite d’Alain Woolf, celui des Anciens Arquebusiers avec l’exposition sur Saint-Martin sous la conduite de Jean-Luc Casteleyn et enfin celui du chemin de fer sous la conduite de Marylène Zecchinon (42e reportage avec 165 photos).

Lundi 23, nous participions au colloque sur le Duché de Limbourg et le Pays d’Outremeuse aux Archives de l’Etat de Liège. Des exposés qui se joignaient à la sortie d’un inventaires d’archives de ces 4 territoires dont le comté de Dalhem. La première journée de ce colloque de 2 jours (mardi, c’était à Maestricht) se terminait par la visite de la ville haute de Limbourg, sous la conduite éclairée de Jean-Louis Kupper (43e reportage avec 125 photos). Mardi, nous terminons le démontage de l’exposition les frères dans l’art, préparé activement par Raoul de Selliers. Les quelques prêts privés seront bientôt ramenés. Maryse va réemballer la vingtaine d’oeuvres de nos collections, que nous replacerons dans le rayonnage adéquat. Mais suite des travaux en cours, le nouveau rendez-vous de l’histoire pris en charge par Marylène, achèvement de l’inventaire des revues par Maryse et le conservateur répondra à plusieurs demandes de renseignements et de collaboration, tout en continuant la rédaction du rapport à rendre à la F.W.B. Il devra s’excuser à une réunion du Point Culture au moulin de Beez en ce mardi. Jeudi, recevons Mme Méant qui veut faire visiter l’église de Berneau aux journées du patrimoine. Le lendemain, dernier jour de stage de Michael Grandrath, que nous remercions pour son travail par une agape bien méritée. Il aura terminé la rédaction d’un nouveau dossier Excell avec la liste de nos revues. Après-midi, nous irons chercher la donation en livres et revues de Francis Beaujean. De la qualité et du poids. Le conservateur sera encore sur le fourneau en allant présenter une conférence sur le passé gallo-romain à Dante Alighieri de Verviers. Samedi, 31 participants pour la visite du nouveau musée Boverie et de l’exposition en plusieurs cadres « En plein air » et ce qui ne manque pas sous la conduite érudite de Stéphanie Reynders. Seuls 5 braves auront le courage d’aller visiter l’exposition décoiffante sur Dali (beaucoup l’avaient déjà visitée).(44e mission avec 68 photos).

Le dernier jour du mois, Marylène et Jean-Pierre rencontrent Marie-Elisabeth Henneau pour discuter de l’avancement de notre cycle des 400 ans de savoir. Et retour par la Boverie et son parc ainsi que le nouveau pont « La Belle Liégeoise » que nous filmons abondamment (45e reportage avec 168 photos). Maryse continue à ranger les  livres et Marylène continue de rédiger le livret sur la période 1713-1839.