L'oie bonne à tout

L’oie bonne à tout

L’exposition « L’Oie est bonne à tout, est prolongée jusqu’au mercredi 15 août (ouvert exceptionnellement aussi le lundi 13 et visite guidée supplémentaire et dernière le 15 août à 15 h.) Elle vaut le détour…et à douze heures de la fermeture de l’exposition, on dépasse les 1400 visiteurs.

 ———-Pourquoi s’intéresser à l’oie, cet animal que la plupart des gens considèrent comme un volatile stupide. Mais ce n’est pas du tout le cas. C’est ce que nous prouverons par cette exposition et les animations. Dans le cadre de l’année des saveurs, Visé se devait de rendre hommage à cet oiseau, considéré par les éthologues (étude du comportement animal) comme un des oiseaux les plus intelligents et les plus sociaux.
 ———-L’oie fut bonne à tout : ses plumes (écriture), son plumage et son duvet (isolant thermique), sa chair (l’oie à l’instar), ses pattes, ses œufs (décorés)……..nous interrogerons concrètement ce palmipède : ses différentes espèces, ses représentations de l’antiquité à nos jours, sa symbolique dans les religions, dans l’héraldique, dans les contes, dans les beaux-arts, dans la musique et dans les jeux, avec les jeux de l’oie et dans l’art actuel en invitant quelques artistes. Nous consacrerons dans l’exposition une bonne part à son imprégnation dans la vie visétoise : son rôle dans la fête avec la décapitation, rite que l’on trouve un peu partout non seulement en Belgique mais aussi dans d’autres pays.
Et bien sûr avec l’appui de la confrérie gastronomique et de la ferme d’Artagnan, nous aborderons l’aspect culinaire et les particularités de cette ou ces recette(s). Sans oublier le rôle économique et historique des gardeurs ou plutôt gardeuses d’oies !

 ———-Animations prévues et supports : des petites heures du contes à certaines heures, mais aussi une monographie, « l’oie de bon aloi », une gravure : la gardeuse d’oies, un jeu de l’oie à l’histoire de Visé, un itinéraire de l’oie, une affiche spécifique et un jeu concours.

 

Reportage réalisé par Vise.Tv