Juin, le soleil est parmi nous

Juin, le soleil est parmi nous

En juin, plusieurs animations vous sont proposées. L’exposition sur la Résistance vous est présentée à la Collégiale jusqu’au 17 juin. Les Eglises Ouvertes avec un rallye le 7 juin. Le rappel de la bataille de Waterloo le 12 juin avec une  conférence de Thierry Marthus. C’était il y a 200 ans. Mais 100 ans avant, c’était un autre tournant qui se passait, la mort de Louis XIV, qui nous sera contée par Odile Bordaz le 19 juin, précédant un magnifique et somptueux souper à la mode baroque que nous vous recommandons à la ferme d’Artagnan. Puis ce n’est pas fini, le marché du livre d’été  et les journées portes ouvertes du Musée le 20 et 21 juin……On sent alors les vacances se pointer.

Lundi, premier jour du mois, le conservateur se penche sur la comptabilité et les salaires. Prêt de deux vitrines à l’église de Hermalle qui participe aux journées église Ouverte,  Rencontre avec la société d’histoire de Verviers qui cherche des renseignements sur les immunisations fiscales. Bonne chance. Mardi, le stagiaire, Nicolas Brepoels nous aide efficacement à ranger les archives de la S.R.A.H.V. de 2007 à 2014. Marylène continue la rédaction du prochain repro de l’Histoire sur 40-45, Cécile continue sa préparation de l’exposition sur la musique en 14-18. Maryse enregistre sur PC les nouvelles acquisitions (dons et achats). Mardi soir, une réunion du comité dans la nouvelle salle FNC. Les 10 participants étaient un peu à l’étroit mais celà marche. On envisage les projets d’avenir. Mercredi, le conservateur rencontre le libraire Grommen venue lui proposer un lot de cartes-vues sur Visé. Pas de chance, tout est connu. Puis une agréable interview sur RCF pour présenter le rallye des églises ouvertes.  Une demande faite au service travaux (via Arnaud Wagelemans et l’échevin Luc Lejeune) est assurée rapidement : une nouvelle vitrine est mise sur roulette, question mobilité. Le panneau de Visé, ville martyre est placée dans la haute salle d’armes. Quelques mises en ordre du conservateur dans son bureau. Effectivement on pourrait comparer notre musée comme un bureau de détectives privés !  L’exposition continue son petit bonhomme de chemin…..peu de succès et c’est dommage malgré la promotion faite. Samedi, le conservateur s’en va en famille (re)visiter Pairi Daiza (54e reportage avec 158 photos patrimoniales). Le soir, les Arbalétriers visétois présentaient en deux soirées (vendredi et samedi) deux films sur leurs jubilés : le 675e en 1985 et le 700e en 2010. A l’entracte Claude, Jean-Paul et M.Deflines présentaient leur nouveau livre sur 100 ans de la vie de la compagnie armée. Ouvrage très fouillé. (55e reportage avec 6 photos). Le lendemain, le conservateur anime un rallye-visite dans les 5 églises participants aux journées églises ouvertes : les visites de la collégiale et de l’église Sainte-Lucie de Mortroux (son orgue) assurées par le conservateur, puis de l’église St-Lambert de Hermalle-sous-Argenteau, assurée par Jean-Noël Schmitz, celle des églises St-Victor de Glons (son mobilier néo-roman) et St-Servais de Lantin (son plafond armorié) tenues par des responsables locaux. (56e reportage avec 82 photos).

Lundi, prêtons les clés magistrales et le cachet communal au musée des arts anciens du Namurois, pour illustrer l’exposition sur Remacle Le Loup. Allons quérir une dizaine de livres acquis à la bibliothèque du Séminaire de Liège. Termine le dossier du Commissariat général au Tourisme et la lettre concernant les 400 ans de l’installation des Sépulcrines, à envoyer au collège communal de Visé. Le lendemain, le stagiaire classe de la documentation  (catalogues divers). Jo et Claude viennent parachever les textes sur 40-45. A la télévision, pas mal d’émissions sur l’odyssée de Napoléon…..on approche du 18 juin. Le stagiaire remis de ses émotions de la semaine dernière (une chute privée) gardera l’exposition les 4 jours (mardi à vendredi). Jeudi matin, Cécile et le conservateur rencontrent M.Dado du Philharmonique, grâce à l’intervention de Françoise Lempereur. Une exposition sur la musique de la Guerre y est en effet présentée jusque fin juin (57e reportage avec 28 photos). L’escapade mensuelle en Gaume se double d’une visite à un tout jeune musée (ouvert depuis 4 ans) le musée de la 101e airborn à Bastogne qui présente de nombreuses scénographies  sur le siège de Bastogne en décembre 1944 (58e reportage avec 129 photos). Vendredi, profitons du beau temps pour parcourir la brocante de St-Pholien. Quelques achats de cartes-vues sur la musique de 14-18. Le soir, c’est Thierry Marthus qui fera l’éloge de Napoléon, homme de paix qui n’aurait pas voulu la guerre.  Mais n’exagérons pas car ce fut trois jours de carnage avec les batailles de Ligny, des Quatre-Bras, de Plancenoit et de Waterloo. Il s’en fallut de peu pour une victoire française. Mais le destin de Bonaparte allait s’écraser contre les Alliés. 20 spectateurs assidus. (59e reportage avec 6 photos).Dimanche, c’est l’assemblée générale du musée d’Herstal. Une bonne année 2014 et des travaux de déplacements des réserves avec Charlemagne et 14-18 mis en avant. Un petit tour à la Brocante de Hermalle où nous trouvons 3 livres super sur les chansons du début du 20e s.(Photos de la rive droite de la Meuse) Puis le final du Relais pour la Vie à Visé, belle organisation pour générer des sous pour la lutte contre le cancer.(60e reportage avec 7 photos).

Lundi, listons les chansons de la grande guerre reprises sur une dizaine de CD.  Quelques must. Cécile rédige ses premiers panneaux. Le lendemain, Marylène, Nicolas Brepoels et Jean-Pierre visitent la maison de la Tour où la surprise est que M.Fryns nous a préparé un barbecue que nous acceptons bien volontiers. (61e reportage avec 27 photos). Marylène termine la rédaction du livre sur la Résistance en plaçant les dernières photos. Maryse inventorie les derniers livres. Le soir, réunion de la confrérie N.D. de Lorette et St-Hadelin où nous convenons des modalités pour l’exposition du mois d’août.Mercredi signe le dernier jour de l’exposition (garde assurée ce jour par Maryse) qui aura accueilli plus de 400 visiteurs (la plupart libres). Jeudi, l’équipe de l’institut des vétérans vient démonter l’exposition sur la Résistance à la Collégiale et nous rendons à l’église son aspect habituel. Le soir, conseil d’administration et assemblée générale de la maison du Tourisme de la Basse-Meuse, asbl qui joue un rôle majeur dans la promotion touristique.(62e reportage avec 6 photos). Un bon rapport. Vendredi après-midi, préparons le marché du livre et le soir, Odile Bordaz présente le règne de Louis XIV devant un parterre très intéressé (28 p.) puis cela ne se raconte pas,un somptueux et goûteux repas comme du temps de Louis XIV.(27 convives tous ravis)(63e photo avec 36 photos). Le lendemain dès 9 h., Raoul et Jean-Pierre s’affairent pour mettre la tonnelle, disposer les tables, déposer les livres. Nicolas vient nous porter assistance à 10h. et Maryse vient ouvrir le musée à 2 h. (64e reportage avec 11 photos). Résultat d’une des manifestations les plus courues :  470 photos personnes se sont arrêtées au stand et 25 personnes ont découvert le musée. Il faut dire qu’avec les travaux en cours dans le centre culturel, ce n’est pas évident.

Lundi,  préparons l’avant-projet de l’année prochaine avec les 400 ans de l’arrivée des Sépulcrines et le développement de ce lieu dont les fonctions varièrent : lieu de pouvoir, religieux, scolaire, socio-culturel . Le présentons à l’échevin Viviane Dessart. Mardi, avec le stagiaire Nicoles B. et Marylène Z. classons le fonds Hooyberghs dans la réserve du 3e étage. (2,5 m. de rayonnage). Après-midi, l’heure des rendez-vous avec le vice-président de la confrérie, Martin Purnode pour la prochaine exposition du mois d’août consacrée aux 175 ans de la fondation de la confrérie puis avec Isabelle Dalimier dont le TFE en patrimoine immatériel sera consacré au sculpteur du monument de Visé, Falise. Claude Fluchard vient chercher la copie du prochain repro de l’histoire>. C’est en effet un coorecteur consciencieux. Les soirées du conservateur sont toujours consacrées à rédiger de la correspondance comme la lettre à envoyer aux retardataires qui n’ont pas encore payé leur cotisation ou des lettres d’accompagnement à certains envois. Ce sera envoyé le mercredi. Notre seconde escapade en Gaume  se termine par la visite de l’exposition du musée de la Famenne à Marche : »Période noire,  chambre noire » (65e reportage avec 92 photos). Il s’agit de la reproduction de plaques photographiques du photographe marchois durant la Grande Guerre. A peine rentré de ce ong voyage, assistons à un concert de chants syriaques à la chapelle de St-Martin, pour la défense des chrétiens syriens (66e reportage avec 7 photos). Le jeudi, M.Latet nous emprunte la maquette de notre char T13, qui enrichira pour quelques mois l’exposition de la maison du Souvenir à Oupeye. Claude Fluchard ramène les corrections>. Maryse continue à inventorier les livres puis rédige les mouvements bancaires. Nicolas renvoie dans la salle des livres les presque dernieres rentrées. Le conservateur range les tout derniers livres dans les armoires thématiques. Marylène fera les corrections du repro de l’histoire qui sera amené à l’imprimerie le vendredi 26 juin. Cécile continue l’édification de son exposition sur les chants et musiques de la Grande Guerre.  Passage éclair de M.Péry qui recherche de la documentation sur les industries riveraines du canal Liège-Maestricht. Fin juin marque depuis 1998 la remise des prix d’histoire aux rhétoriciens des écoles secondaires de Visé. Le conservateur se retrouve au Sacré-Coeur pour Maxime Ahn et ce même jeudi 25 à 18 h., ce sont deux lauréats qui recevront au Collège St-Hadelin Nicolas Cnezsev et Antoine Milet. Le lendemain, Lucy Lensen remettra la prix consistant en plusieurs livres et une cotisation de l’année en cours à l’élève Marlon Fernandez pour l’Athénée. Le conservateur se réservera l’institut Saint-Joseph pour le lauréat Tristan Smeet.(67e reportage avec 37 photos). Le président passe nous dire bonjour et consulte le livre sur l’histoire de Bolland, de quoi peaufiner une généalogie. Le conservateur duplique toutes les photos réalisées depuis mars 2015 et les copie dans le PC du bureau. On n’est jamais assez prudent. Nicolas rédige la liste des reportages depuis le début de l’année et termine les enveloppes d’envoi de l’affiche de l’exposition des chants et musiques en 14-18. Samedi, un peu de rangement sur mes mails mais surtout  garde le musée.Trois visiteurs des plus intéressants car expliquer les collections d’un musée peut générer des remarques très constructives. Dernier dimanche de juin, c’est la fête d’été des anciens arquebusiers de Visé. Des photos le matin (entrée à la collégiale) et en soirée (le gast des dames avec un film – 68e reportage avec 155 photos).

Le dernier lundi du mois, vais rechercher au Philharmonique les documents prêtés par Mme Lempereur et l’opéra de Liège (partitions et chants de la première guerre) et en fin d’après-midi, réunion avec Lucie Lensen pour évoquer la balade contée de septembre et les différentes stations de cette balade consacrée à la révolution liégeoise. L’envoi des affiches à différents musées se fera le mardi 30. Avec Marylène et le stagiaire Nicolas Brepoels allons recherches les livres acquis à la Bibliothèque du séminaire et deux oeuvres (un Cambresier et un Lagasse) à l’hôtel des ventes Elysée.Et une bonne manière de terminer son stage est en ce début de canicule est d’offrir une glace, non loin du pont de Visé…..c’était aussi le premier jour de vacances du conservateur.