Juin 2013

Le premier week-end Portes Ouvertes, nous avions en collaboration avec la confrérie Notre-Dame de Lorette présenté une exposition sur les anciens jubilés. Près de 200 personnes sur le week-end car à l’issue de la messe, on inaugurait le nouveau vitrail réalisé par Mme Pirotte et six baptèmes occupaient le début de l’après-midi. Deux visites ont cependant eu lieu à 16 h.et 17 h.avec une vingtaine de personnes.  Quant au musée régional, ouvert par Raoul de Selliers, il accueillit 18 personnes en ce premier week-end de l’année.

Petites vacances sur le littoral belge. A Blankenberg, une exposition édifiante sur le Pier sur les tempêtes (56 ph.) et le lendemain sur la reine des Plages marqué du sceau de Léopold II. Mercredi 5 et jeudi 6, toute l’équipe est sur le pont pour réactualiser l’accueil  du musée : au palier, la librairie et le coin lecture, tandis que l’entrée de la première salle met en avant  l’importance de la nation belge, dans une ville frontière comme Visé en rapport avec  l’évolution géographique et historique de la Basse-Meuse et en second lieu un rappel en quelques oeuvres d’art des dernières acquisitions du musée. Pour l’instant, un Jean Donnay, un Marcel de Lincé, un Jean Cambresier et un Joseph Cambresier occupent cet espace. Vendredi, nous recevons 2 déléguées du Tourisme provincial, chargées de préparer un Package de 2 jours en rapport avec la Grande Guerre. Puis préparation de l’exposition sur Devant-le-Pont avec Marc Poelmans. Le service travaux vient monter trois vitrines murales qui viennent compléter l’accueil du musée, qui est conçu pour être de plus en plus convivial. La fin d’après-midi est des  plus convivial et ensoleillé car les autorités scolaires et communales inauguraient la nouvelle école primaire du Sacré-Coeur (de la maternelle à 8 ans, ouverte depuis la rentrée),avenue de Navagne (48 ph.). La journée n’est pas finie car nous recevions devant un public clairsemé (9 p.), Marc Libin qui nous présentait un  film 16 mm sur la Flandre, notre voisine. Le samedi,court déplacement vers Berneau et son musée de la 2e guerre où les autorités communales et le conservateur recevaient 3 anciens du 540e Artillerie US et de nombreux descendants de GI’s qui venant en car d’Allemagne allaient se rendre au fort d’Aubin. Début de la mise en page des prochaines nouvelles notices visétoises.

Lundi 10, démontage de l’exposition sur le Jubilé de St-Hadelin en la collégiale puis achat chez Ikéa du dernier meuble pour la zone d’accueil du musée. Le montage est réalisé par le conservateur, Cécile Lensen et Raoul de Selliers. Mardi, en fin de journée, nous rejoignons le musée de la Gourmandise qui va nous prêter une centaine de livres de gastronomie pour la vente de ce week-end et Marylène relit le manuscrit de M.Bury, destiné à être publié par la Province sur la vie de l’administration provinciale en 1914-1918 .Mercredi, rencontre avec M.Schmitz de la Fédération des Pêcheurs de la Basse-Meuse, on prépare  ensemble de l’exposition du mois d’août en restructurant les animations.  Il faut aussi photocopier les documents annexes des cahiers  généalogiques. Jeudi, on range les photos et les cartes-vues reçues au musée. Nous recevons la conservatrice du musée de la Calamine, qui a aussi pas mal de projets pour le centenaire du conflit. Le soir, présentation des deux derniers cahiers généalogiques sur la famille  Lehaen, par M. et Mme Schyns-Lacroix. Le week-end, la braderie annuelle avec le marché du livre en rue et la journée Portes Ouvertes du musée. Raoul, Maryse, Marylène et Jean-Pierre sont sur le pont. 440 badauds se sont arrêtés au stand. Des désagréables rafales de vent le samedi et un peu plus calme le dimanche.

Lundi 17, nous accueillons pour 2 semaines un nouveau stagiaire,Mohamed Mouhrin (Centre de Wandre). Nous allons en soirée cueillir les livres en soldes achetés au Séminaire de Liège et à la FNAC. Mardi, un peu de comptabilité, tandis que Marylène relit assidument les carnets 14-18  de M.Bury, que Maryse inventorie les revues et que le stagiaire dactylographie un texte sur 14-18. Une conférence à Verviers sur trois femmes fatales du 19e s. est donnée par le conservateur. Une série de documents intéressants est confié pour rédaction  au Musée : le journal et des photos de Jules Peuvrate.Le lendemain, on lance au sein de MSW les années à thème 2014-2015 consacrées e.a. au centenaire de la guerre.Le musée de Visé y était. Un conseil d’administration de Musée et Société en Wallonie débattait sur les prochains mémoranda à remettre à nos divers pouvoirs subsidiants. De nombreuses idées à mettre en toutes lettres. Sur le retour, redéposons les livres non vendus du musée de la gastronomie de Hermalle-sous-Huy. Jeudi, journée d’études pour les membres effectifs ou suppléants (c’est notre cas) du comité technique des attractions touristiques de la région wallonne, au château Christiaens d’Herbeumont. Maryse a terminé l’inventaire des revues reçues les 2 derniers mois et Marylène continue la relecture des mémoires de M.Bury, élu provincial durant la Guerre 14-18. Jean-Pierre continue la mise en place d’un prochain rendez-vous de l’histoire : Ils sont venus chez nous ,tome2. Une triste nouvelle nous attendait jeudi soir,le décès de notre ami Albert Lemeunier, jeune pensionné (67 ans) et spécialiste de l’art mosan. Vendredi, nous allions chercher un appréciable don d’Eric Teheux :pluieurs dizaines de livres et de revues sur la préhistoire. merci Eric. Puis en soirée, souper des mousquetaires à la ferme d’Artagnan (19 participants) suivi d’une brillante conférence de Mme Odile Bordaz  sur Vincennes, haut-lieu de l’histoire française. Passage le dimanche aux expositions de l’aquarelliste Valère Maenhout et à côté des Paras-Commandos visétois.

Lundi 24 ,présentation de la conférence sur les enseignes de l’Eurégio à Alleur avant une réunion des forts de Liège au C.L.A.H.M. Mardi, nous assistions à l’enterrement d’un ami, Albert Lemeunier mort après une longue maladie à l’âge de 67 ans. Son doctorat avait été réalisé sur les vernis bruns e.a. de la châsse de saint Hadelin. Adieu Albert. Puis réunion à Leuven des 7 villes martyres. D’importantes décisions sont prises.Pendant ce temps, Marylène Zecchinon remettait le prix d’histoire au Sacré-Coeur à M.Vandeput de Visé et au Collège Saint-Hadelin à Melle Baeyens de Richelle. Mercredi, visite de la ferme d’Houtain-Saint-Siméon, au Rythme des Saisons, un travail d’agriculture biologique très attractif. Le conservateur remettait le prix d’histoire à l’institut St-Joseph et le lendemain à l’Athénée Royal de Visé. Vendredi, on parachève le bilan financier du mois de juin, on fait le point sur l’exposition Reliques et Reliquaires avec Marylène. Avant d’aller chercher une dizaine de livres sur 14-18 à la Librairie Grommen, un arrêt sur l’île Robinson où étaient lancés les  bateaux électriques. Un tour de l’île et ça tangue, le courant étant fort. Samedi  soir,nous assistions au vernissage de l’exposition de la collection Goijen centrée sur despeintres de la Meuse, de Visé à Dinant. Le dernier dimanche de juin correspond pour les Visétois à la fête d’été des Anciens Arquebusiers qui revêtait pour l’occasion des habits de fête car un nouvel empereur, Benoît Jeukens succédait à l’empereur Martin Lehaen, riche de 50 ans de bons et loyaux services. (145 photos).