Juillet, des vacances bien méritées

Juillet, des vacances bien méritées

A part le premier dimanche porte ouverte, rien n’est prévu pour le grand public sauf qu’il peut visiter à son aise le musée du mardi au samedi de 14 h. à 16 h. et le staff prendra ses vacances à tour de rôle. Il y aura au moins une des 2 conservatrices, ou animateur-trices qui seront là pour vous accueillir; On ne sait plus où donner de la tête avec les dons soit de livres soit de documents (Merci à Béatrice Cahay e.a). Cécile Lensen et son époux Eric Lahoudie ont concocté  tout le week-end précédent un tout nouveau système de classement qui reprendra l’ancien tableau word, qui se voudra plus maniable et qui sera adapté tant aux livres qu’aux documents. Marylène conge les deux premières semaines, Astou part en vacances mercredi. Elle aura soin avant celà de compléter les justificatifs financiers du mois de juin  avec le directeur puis de faire la liste des fournisseurs 2019. Le directeur fait une dernière correction du bilan qui sera publié à la fin du mois de juillet. Ce lundi, le directeur va visiter l’exposition la Mine sort de sa réserve (82e reportage avec 149 photos). Régis fait sa rentrée mi-temps mercredi. Il a réalisé 500 photos de la fête des Arquebusiers. Cécile fait coïncider l’inventaire 2015 avec son nouveau système avant de continuer. Nous avons reçu la dernière épreuve de la brochure des musées visétois.  M. et Mme Gillis-Bosak nous amènent de bonnes nouvelles de Floride où une dame a écrit sur la dernière comtesse d’Argenteau, qui finit ses jours dans le château d »Argenteau à Saint-Petersbourg (Floride). Elle s’est beaucoup inspirée du livre « La dernière de sa race » mai évoque surtout sa passion des chiens dont la race Samoyède.  Le 3 juillet, les forces vives de la cité de l’oie sont appelées à faire des suggestions pour rehausser le Te-Deum du 21 juillet, sur le thème du respect. Différents arrêts à Liège au Groupe S, à la salle de vente Lhomme et en soirée, les dernières corrections des Nouvelles Notices 149.  à la FNAC. Le lendemain, une première prise de contact avec Dominique Taxhet, Régis Beuken, Lucy Lensen et le directeur sur le scénario des journées du Patrimoine. Ce vendredi soir, assistons à la fin du vernissage de l’exposition de peintures sur le thème de l’eau rassemblées par le marchand d’art Jacques Goijen (83e reportage avec 47 photos). Samedi, c’est le trésorier qui garde l’expo. Premier dimanche du mois, et en juillet c’est la traditionnelle fête des francs arquebusiers visétois (84e reportage) et tant Régis que Jean-Pierre photographieront divers moments de leurs fêtes : départ du local, passage au cimetière, rentrée au local et cérémonie officielle. 

Lundi, Marie Cécile Wagener de Zephyr nous demande de montrer à une quinzaine de participants le lendemain les restes médiévaux  visétois comme les portes de la ville. Cécile en fera le commentaire. Mercredi, Régis accepte de garder le musée tandis que le directeur va découvrir 4 expositions : après un temps long sur l’autoroute autour de Loncin, le directeur et son épouse arrivent à la collégiale de Huy : une exposition sur Marie -Maryam (87e reportage avec 110 photos) avec un des plus intéressants catalogues ainsi que le trésor de la Collégiale et ses châsses (86e reportage avec 87 photos). Retour vers Liège vers l’archéoforum et l’exposition sur Ste Foy de Conques et nos églises Ste Foy (84e reportage avec 32 photos) puis l’exposition Masques à la Cité Miroir (88er reportage avec 41 photos). Quand ce n’est pas la route, c’est le rail qui coince. Pour une réunion bruxelloise (Conseil d’Ethnologie), ça commence fort. A cause d’un déraillement en gare de Liège Guillemins, un bus me conduit à Ans puis départ pour arriver une demi-heure en retard. Mais le premier point de la réunion était relatif à l’enquête sur l’enfance et je ne pouvais y participer. On me fit rentrer pour le second point. Le retour en train aurait pu être aussi mirifique mais notre train arriva directement en gare de Liège, une voie étant libre,  puis retour à Visé. On s’en souviendra. Tous les samedis de l’été, ce sont des membres du comité qui gardent l’expo. Ce samedi 13, c’était Didier Kinet qui eut de la visite et vendit quelques livres. Le directeur termine le bilan financier du premier semestre le week-end. N’empêche que l’incontournable visite annuelle du 2e week-end de juillet pour le directeur se passa encore bien : le festival du Conte de Chiny et son marché du livre. Quelques achats.

Lundi 15 juillet, c’est Cécile qui prend deux semaines de vacances et Marylène qui rentre de vacances. Elle corrigera les Nouvelles Notices Visétoises, le tout sera amené à l’imprimerie et après un dernière correction d’épreuves jeudi matin. Mardi, Régis et Astou rentrent au bercail muséal. Régis collationne les derniers articles publiés récemment par l’asbl sur la dernière guerre. Astou reprend l’inventaire des objets, des livres et des revues. Mercredi,  les responsables du cercle Choral César Franck, M. et Mme Berger  viennent regarder nos archives car en septembre, ils fêteront leur 75e anniversaire. La personnalité de l’ancien secrétaire communal, Marcel Fraikin et premier directeur sera mis en avant. Astou et Jean-Pierre préparent les dossiers à consulter. Jeudi et vendredi, Régis continue son rangement des réserves et Astou avec l’aide du directeur range les dernières peintures acquises depuis 2018. Petite discussion sur le compte du premier semestre avec le trésorier, toujours aussi passionné de lectures, c’est l’Atlas V qui est son sujet actuel. Les deux prochaines soirées furent consacrées à rédiger les Nouvelles du Musée  n°34 puis après quelques données à rajouter, elles seront prêtes à être imprimées milieu de la semaine suivante. Samedi, c’est Maryse Waterval, l’ancienne secrétaire qui garde le musée. Nous attendons toujours la décision de la F.W.B. sur l »enquête sur l’enfance. Dimanche 21 juillet, jour de notre fête nationale depuis 1890. Auparavant, c’était la date du 27 septembre qui faisait office de fête nationale rappelant le départ des troupes hollandaises du Parc de Bruxelles en 1830. On préféra alors le jour de la prestation de serment du roi Léopold Ier  le 21 juillet 1831. Un Te Deum précdé d’une messe fut organise en ce dimanche ensoleillé. Accompagné de l’harmonie de Warsage, les autorités communales suivies des anciens combattants, des gildes visétoises et des groupements locaux écoutèrent plusieurs intervenants, le tout ponctué de musique. Un cortège se termina au monument des deux guerres de la rue Basse avant le verre de l’amitié à l’hôtel de ville. (   reportage avec photos et films). Il ne fallait pas rater non plus le défilé avec la mise en valeur de quelques-uns de ceux qui avaient libéré notre pays en 1944. Emouvant le contact avec le roi Philippe. Le matériel d’époque fut aussi apprécié. Le directeur termina la rédaction des anecdotes patrimoniales concernant la collégiale de Visé en attendant celles sur l’hôtel de ville et du centre culturel.

Lundi, Astou et le directeur rangent les documents tant papiers, qu’objets inventoriés au premier semestre, ainsi que la rangement des derniers livres. Acquisition d’un livre essentiel pour la confection de l’exposition 40-45 : Guerre, occupation et libération.  La semaine sera parquée par une deuxième canicule en cet été en Belgique et même en Europe. Nous nous inscrivons pour un emplacement à la brocante du 15 août. Les Nouvelles du Musée n°34 sont imprimées à la Porte Ouverte. Le lendemain, ce sont les Nouvelles Notices Visétoises qui sont amenées au Bureau. Commence alors pour Astou, Marylène et un peu le directeur les mises sous enveloppes et les répartitions par porteurs et pour l’envoi postal. Le trésorier passe aussi. Visite mensuelle et familiale en Gaume. Régis a  pris quelques jours de récupération vers les montagnes hélvétiques et Cécile termine ses vacances.  Samedi, le directeur reclasse en peu Raoul de Selliers garde le musée rejoint en fin de visite par Lucy Lensen. Dimanche, le directeur va en famille assister à un spectacle fameux : Cyrano de Bergerac dans le somptueux cadre de l’abbaye de Villers.

Dernière semaine de juillet, Marylène corrige le journal de la Grande Guerre de M.Bury corrigé par le président. Cécile met en ligne les dernières activités de l’asbl  pour les deux prochains mois. Astou s’étend sur le prochain voyage en Normandie en mai 2020. Le directeur prépare avec l’équipe la prochaine saison. Une réunion  de bureau se tient le mardi 30 pour définir les manifestations 40-45.  Le dernier jour du mois, Marylène continue à transcrire les dossiers de l’enfance et Astou a fait une grande partie de la tournée en Basse-Meuse.