Juillet 2014 : Chronique

Juillet 2014 : Chronique

Dernière ligne avant l'expo et les publications

Dernière ligne droite : préparation de l'exposition et sortie d'une nouvelle publication.

Le secrétaire et Jean-Noë l s'attachent à terminer la publication des Nouvelles Notices Visétoises avec des témoignages sur la guerre 14-18.

Mardi  1, visite de l'exposition  au musée gaumais de Virton avec les aquarelles de Nestor Outer relatives à la bataille des frontières. Très beau et touchant. Le lendemain, le staff (Jo,Marylène, Jean-Noël, Jean-Pierre et Raoul) vont découvrir plusieurs expositions : Charlemagne au dôme, au centre Charlemagne et à l'hôtel de ville d'Aachen , Le Malmundarium et l'abbaye de Stavelot centrés sur 14-18. Jeudi, nous allons chercher trois nouvelles vitrines. Vendredi 4,  Pierre Devue et Maurice de Sutter viennent chercher de la documentation photographique pour leur spectacle du 15 août.  A 13 h.15, une première émission radio  sur les atrocités allemandes......on m'y aurait entendu !!   Samedi, c'est un groupe de Jodogne (46 p.)  qui visite sous notre conduite le centre ville. Après le petit déjeuner, c'est au musée qu'une visite courte a lieu et nous ramenons le groupe à bon port à 11 h.30.Un guide doit savoir moduler sa visite quand la pluie perturbe le parcours prévu. Dimanche, à l'initiative des Francs-Arquebusiers, le monument des 2 premiers gendarmes retrouve son aspect qu'il avait en 1920. Un corps de gendarmes, les anciens combattants et des descendants des deux tués Bouko et Thill accompagnaient les autorités communales. Une réception eut lieu à la Chapelle des Sépulcrines.

Lundi, c'était le JT de la RTBF qui voulait avoir des interviews sur Visé, ville martyre. Au micro, J.P.Lensen sur la chronologie des événements au monument et au centre culturel, Alain Woolf sur la déportation place des Déportés et Jo Massin sur le premier combat au pont de Visé quai du Halage. Marylène et Jean-Noël termine les NouvellesNotices Visétoises.Avec Jean-Noël, sortons des réserves les documents relatifs à 14-18  le reste de la semaine. Le conservateur termine aussi les Nouvelles Notices  Visétoises. Vendredi, recevons Angelika Becker qui souhaite recevoir quelques cartes relatives à 14-18 pour le fort de Lantin. Le week-end, nous  nous rendons  à Chiny pour les contes mais aussi pour y trouver  quelques livres su 14-18 lors du marché du livre régional.

Dernière ligne droite pour le double numéro des N ouvelles Notices Visétoises, nous attaquons la couverture.La revue est rendue chez l'imprimeur le mercredi. Et mardi 15, lancement de la réalisation des panneaux explicatifs de 14-18 par Marylène  Zecchinon, Jean-Noël Schmitz et Jean-Pierre Lensen. Définition des 39 panneaux commémoratifs. Choix des photos parmi les 1200 photos retrouvées,  légendes à complèter. Marathon d'une dizaine de jours. Parallèlement  les objets sont présentés et collationnés par sections de l'exposition. Samedi, Gil  Bourdouxhe nous amène une veste de gendarme et le  colback.  Le week-end (de fin e 15 jours de vacances!) est consacré à vérifier les Publisher des panneaux.

Le compte à rebours a commencé :   mercredi  23, avec deux   ouvriers du service Travaux , Arnaud et Marc ainsi que Léon , Raoul et Jean-Pierre,  8 scénographies  sont remontées  des  réserves du sous-sol  et placées dans l'exposition jeudi grâce à Jean-Marie et Pierrot Lensen. Un nouveau décor est réalisé par Pierrot Lensen :  il représente une scène du 16 août  1914 et la séparation des futures réfugiées et des hommes déportés devant le collège St-Hadelin . Le  23  est aussi le jour où les panneaux ont été envoyés  à la firme.   Le lendemain et  samedi, Lucie  et son frère Jean-Pierre participent à une séance de  prise de vues sur fond de cartes-vues et de photos d'époque. 7 scènes majeures ont  été filmées et commentées . Vendredi, les Nouvelles Notices Visétoises sortent de l'imprimerie.Autre bonne nouvelle : le livre " La Basse-Meuse dans la Guerre"  des éditions Céfal, devenus  Editions de la Province de Liège est dans nos mains. Un exemplaire est offert au bourgmestre  de Visé. Samedi 26,  une cérémonie  émouvante au cimetière de Richelle : on évoque la déportation de 5 Richellois le  6 août 19.  Un mourra  à son arrivée à Aix et les 4 autres seront fusillés le 11. Les descendants des otages sont à l'initiative de cette cérémonie. Dimanche, allons visiter l'exposition sur la Guerre présentée à la Renaissance .

Lundi 28, ,le conservateur va chercher quelques documents  : les uniformes des deux premiers fantassins du 12edeLigne au musée de Spa et des affiches d'août et septembre  1914 à la salle  Ulysse Capitaine.  L'après-midi, les 15  premiers panneaux arrivent. Les 20 autres arriveront le lendemain. Les 4 derniers arriveront vendredi. Mardi 29, conférence de presse  avec une trentaine de  participants et miracle, le livre "Visé  une cité martyre au coeur de la Grande Guerre" arrive à ce moment. Les derniers documents sont descendus dans l'exposition. Plaçons les panneaux le mercredi matin  et les objets dans les vitrines l'après-midi. Le lendemain, achat de 2 hautes vitrines pour y placer les mannequins des fantassins . Vendredi, on habille les mannequins et on met les premières étiquettes ( cartels). A 4 h.30, prenons le train pour nous rendre aux Guillemins pour l'inauguration de la magnifique exposition sur la Guerre 14-18.Puis après cette visite, nous rejoindrons l'exposition au musée de la vie wallonne, autres styles, autres documents.Belle collection . Retour à 21h45.Le  2 août, Marylène et Jean-Pierre parachèvent les cartels et le problème , vu la grande quantité de documents à afficher était le manque de supports. Mais à 6 h.15, tout était terminé. 1 heure  après, le vernissage avait lieu avec  une centaine de  personnes.  Mme Dessart, échevine, le conservateur et le   bourgmestre prirent la parole. Le lendemain, dimanche 3 août,  une soixantaine de personnes visitaient l'exposition.