Juillet, canicule ou petite chienne !!

Juillet, canicule ou petite chienne !!

Nous voici reparti en ce début juillet avec une semaine de canicule. Maryse sera en vacances le 3, Marylène le 21 et Cécile prépare vigoureusement l’exposition sur les chants de 14. Marylène scanne un nombre important de documents pour l’exposition sur les 175 ans de la confrérie Notre-Dame de Lorette et St Hadelin. La chapelle des Sépulcrines accueille des paysages de peintres liégeois rassemblés par M.Goijen (70e reportage avec 45 photos). Vendredi 3 juillet, Françoise Lempereur vient regarder plusieurs livres sur les chants.Vers 16 h., c’est le départ du relais vélo jusqu’à Aiguillon (69e reportage avec 15 photos). Et la canicule se prolonge jusqu’au dimanche. Quant à ma « canicula » (petite chienne), elle occupe depuis deux semaines les loisirs de ses maîtres en vacances : Flore, une golden retriever……Dimanche, assistons à la rentrée de la compagnie des Francs-Arquebusiers visétois et à leur assemblée (71e reportage photos avec 60 photos). Vacances du conservateur, ponctuée par des passages au musée…..rangement de la maison.

Marylène se lance dans la rédaction du n° spécial sur la guerre 14-18 et les actes du colloque du 9 mai 2015.Cécile continue la rédaction des panneaux sur les chants et musiques, aidée par une riche documentation. La comptabilité du premier semestre est terminée et les grandes lignes de la balade des journées du patrimoine sont tracées. Nous tacherons de faire revivre la révolution liégeoise et la période française. Mardi, préparons l’envoi des panneaux de la Grande Guerre à Aiguillon, chargés dans le véhicule de la ville, qui partira le mercredi pour une randonnée de 1000 km.  Vendredi soir, départ en car pour la ville jumelle de Visé dans le Lot-et-Garonne. Samedi, c’est Marylène qui garde le musée. Mais à Aiguillon, arrivée du car à 15 h. L’exposition 14-18 a  été montée la veille et les 30 panneaux ont été accrochés sur des grilles <Rétif et accompagnés de panneaux du Souvenir Français. Le lendemain, vernissage en présence du maire d’Aiguillon et de l’échevin du jumelage, Stéphane Kariger, de l’échevine de la culture Viviane Dessart et de trois autres échevins Luc Lejeune, Patrick Willems et Aussems  et de plusieurs dizaines d’Aiguillonnais et de Visétois. Une estimation du public pendant ces 3 jours : 350 visiteurs. Notons que le bourgmestre de Visé n’avait pu faire le voyage pour raison de santé. Messe, monument aux morts, inauguration d’une plaque « Visé 1060 km », renouvellement du serment de jumelage et deux confréries adoubent 4 confrères (confréries du jambon de Tonneins et de l’oie de Visé) puis repas en commun. Nos hôtes, Christian et Christiane Schiro, le photographe de la ville, remplacé par sa fille, Véronique, prénom prédestiné pour une photographe nous firent découvrir les principaux patrimoines de la localité : la Tourasse gallo-romaine, le vieil Aiguillon, la croix et le panorama du Pech de Berre avec le confluent du Lot et de la Garonne (72e reportage avec en tout 309 photos). Magnifique séjour et départ le mardi 14 juillet en fin de matinée pour un retour peu après minuit. Dans nos valises, des cartes actuelles et anciennes d’Aiguillon.

Toujours en congé, nous sommes cependant passé par le bureau : Marylène continue à rédiger les textes sur le livre de 14-18, Cécile passe de nombreuses heures à exprimer en texte puis sur panneau les chants et musiques de la grande guerre. Jeudi, redécouverte du magnifique parc des Libellules, non loin de la Wade (73e reportage avec 24 photos). Avons rangé vendredi les panneaux 14-18 revenus d’Aiguillon et rencontré Martin Purnode. Claude Fluchard est venu corriger plusieurs textes. Ce week-end sera aussi marqué par la fête à Devant-le-Pont. Nous recevons un groupe de jeunes en camp à Marche (des ukrainiens, des bosniaques, des allemands et des belges sous la houlette de Melle Sauvage) (74e reportage avec 7 photos). Dans l’après-midi, passons par l’église de Saint-Séverin en Condroz, très belle église bénédictine romane marquée par Cluny (75e reportage avec 32 photos).

Lundi 20 juillet, participons aux commémorations patriotiques de Devant-le-Pont avec l’inauguration d’une stèle au monument du 12e de Ligne (76e reportage avec 51 photos), en présence des responsables du 12e de ligne et du fort de Loncin. L’après-midi, un peu pluvieux, prenons le chemin de Treignes où nous visitons l’exposition très didactique sur les chiens et les chats durant la Préhistoire et l’Antiquité (77e reportage avec 76 photos).Comme d’habitude, une vaste recherche opérée avec succès dans de nombreux musées belges et étrangers. Au retour, sommes passés par Franchimont, près de Philippeville, lieu du miracle de la source de saint Hadelin. Une église, une statue de Hadelin, une relique le tout montré bien volontiers par la sacristine du village et le monument de la source, tout à côté. La communauté paroissiale s’apprête à la procession dominicale (78e reportage avec 27 photos). Le 21 juillet, le musée avait fixé un rendez-vous aux amateurs pour la présentation du repro de l’histoire n°10 consacré à la 2e guerre, notre petite contribution aux 75 ans du début de la guerre (et aux 70 ans de la victoire sur le nazisme). Une trentaine de membres y participèrent (79e reportage avec 2 photos). Ce livre de 112 pages est disponible au prix de 11 €. Mercredi 22 marquait le dernier jour de nos vacances mais pas tout-à-fait avec les orteils en éventails car le soir, commencions la confection des 8 panneaux sur les 175 ans de la confrérie (3 réalisés). Terminions les panneaux le lendemain. rendez-vous aussi en ce jour de reprise de travail avec M.Dupuis, qui vient amener le cahier généalogique n°10 sur la famille Dupuis et apparentées. Il sortira au mois de septembre. Le lendemain, Martin Purnode vient regarder les panneaux. Quelques détails à ajouter. Rappelons que le vernissage de cette exposition se tiendra le 13 août. Notre escapade gaumaise mensuelle nous conduira à Bastogne où nous découvrirons la superbe exposition de la naissance à la mort. Exposition qui sera permanente et qui oriente de plus en plus le musée de Piconrue vers un musée d’éthnologie, mais teinté d’art religieux. (80e reportage 2015 avec 239 photos).Autre nouveauté, l’entrée commune du musée en Piconrue avec l’exposition du Bastogne War Museum consacrée au Texas Rangers dans la guerre 40-45. Envoyons à l’imprimeur les 20 premiers panneaux de l’exposition. Samedi soir, comme presque chaque année, nous nous rendons à l’abbaye de Villers-la-Ville pour assister à la pièce de théâtre : le malade imaginaire. L’occasion de prendre quelques photos des ruines (81e reportage avec 14 photos). On sait déjà qu’en 2016, sera programmée la pièce Amadeus. Autre spectacle forain le lendemain à Rochefort, où nous passons à côté du site de Malagne. Mais point d’arrêt. Le soir donnons notre imprimatur aux 20 derniers panneaux de l’exposition « La Vie en chansons ». Avons aussi appris que notre secrétaire, Maryse s’est cassé le poignet pendant ses vacances.Nous lui souhaitons bon rétablissement.

La dernière semaine, nous contactons maints correspondants. Maureen Paulissen nous contacte pour une visite de Visé sur le thème du Moyen-Age. Passons aussi chez M.Bielicki d’Antik Mouland, qui conserve maints documents intéressant le musée de Visé. Inspection électrique mercredi matin et en fin de journée, avons l’occasion de passer à côté de la ferme, du château et de la chapelle de Vervoz (82e reportage avec 13 photos). Mercredi, dernières vérifications des 8 panneaux pour l’exposition des 175 ans de la confrérie N.D. de Lorette et St Hadelin, qui seront envoyés pour fabrication jeudi. Claude Fluchard vient nous rendre une petite visite. Vendredi, contacts fructueux avec M.Francotte pour un prêt de mobilier et avec Mme Jamart pour un prêt de costumes. La commissaire de l’exposition va voir la chapelle des Sépulcrines avec le conservateur pour déterminer les changements à apporter à la disposition des panneaux. Enfin la dernière soirée de juillet est consacrée à Bouvignes lez Dinant : l’exposition « Sacrés enfants » à l’église Saint-Lambert, « l’enfant dans l’antiquité et au moyen-âge » à la magnifique maison du Patrimoine Médiéval Mosan et enfin le concert du Venice (M.Tuberi au cornetto) centré sur la musique de la renaissance italienne du 16e s. (83e reportage avec 160 photos). Bonne nouvelle : le gros subside de la Fédération Wallonie-Bruxelles est enfin arrivé à la fin du mois. Deux trois aides financières sont encore attendues pour la fin de l’année.