Journées du Patrimoine : le patrimoine religieux et philosophique

Journées du Patrimoine : le patrimoine religieux et philosophique

Image

28e journées du patrimoine sur le patrimoine religieux et philosophique

Week-end des 10 et 11 septembre

VISITE DES MYSTÈRES DE LA COLLÉGIALE SAINT-MARTIN ET SAINT-HADELIN

Entrée libre L’histoire mouvementée et l’architecture de cette église reconstruite dans les années 20 par E. Jamar seront mises en valeur, ainsi que bien entendu la châsse mosane de saint Hadelin. Le musée et la confrérie N.-D. de Lorette et St-Hadelin vous accueilleront les deux jours de 14h à 18h. Des visites guidées à 14h et 17h les deux jours.

VISE-Collégiale-St-Marrtin-et-St-Hadelin

D’UN ÉDIFICE A L’AUTRE : LE TEMPLE PROTESTANT ET L’EGLISE NOTRE-DAME DE CHERATTE-BAS

Les deux édifices sont proches l’un de l’autre, le Temple au bas de la Vieille Voie et l’église Notre-Dame sur la place Jean Donnay à Cheratte-Bas. Le premier sera ouvert dès 10h et le second dès 14h jusqu’à 17h. Le consistoire protestant a prévu aussi des animations pour enfants. Du côté de l’église, à côté de l’architecture classique, vous pourrez admirer des statues du 18e s., le célèbre chemin de croix de Jean Donnay et une petite exposition sur le culte de saint Hubert. Une visite guidée aura lieu les deux jours à 15h15. Merci à la fabrique d’église et à la confrérie de Saint-Hubert de Cheratte.

 

BALADE CONTÉE EN SOIRÉE AU DÉPART DE LA COLONIALE : DE MARIE A JOSEPH !

Départ à 20h. Final vers 22h30.

Six édifices existants ou ayant existé seront évoqués dans cette balade de 3 km. A tout seigneur, tout honneur, la Collégiale St-Martin et St-Hadelin, avec la légende des premières reliques de St-Ghislain refusées puis celles de Hadelin acceptées dans une ville enfin entourée de remparts. Ensuite, la montée vers Lorette et sa chapelle de Notre-Dame, construite par une souscription publique à l’issue de la ravageuse guerre de Hollande. Non loin de là, on évoquera la chapelle St-Eloi, qui voisinait la ferme du Temple, maintenue par les chevaliers de Malte. Retour dans le centre-ville pour narrer les destins de trois couvents : les franciscains Récollets (dont les vestiges abritèrent au 19e s. une importante sucrerie et disparurent en 1914), les frères de l’Oratoire (qui formèrent les jeunes révolutionnaires liégeois) dont les bâtiments furent vendus comme bien national. Enfin, le final se tiendra dans le Couvent des Sépulcrines, dont on fêtera les 400 ans en 2016. Histoires narrées et mises en musique par des comédiens du cru et le Temps des Cerises. Petit bar à l’issue de cette balade gratuite.

A noter la balade en vélo du GRACQ qui partira de la Collégiale le dimanche à 13h30.