Janvier, le départ de la 39e saison depuis le renouveau de 1981

Janvier 2020, c’est réparti pour une nouvelle saison : 2 activités grand public : la visite de Maastricht le dimanche 12 et la conférence préparatoire au voyage en Normandie le 17 janvier. La réouverture du musée eut lieu le mardi 14 janvier.

Le job de l’administrateur délégué est chaque année de se pencher sur le compte de l’année antérieure. En juillet, le compte du premier semestre est disséqué et en janvier le 2e semestre et le bilan de l’année. Cela prend quelques jours à transcrire et réaliser le bilan. Au bout du compte, l’année se termine quasi en équilibre. Même si  quelques jours après le 1er janvier, des compléments de subside (de la FWB) sont arrivés , ainsi que les 85% du principal subside que nous recevons, celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles, grâce au bienvenu fonds Ecureuil. Le CDD qui permit à la secrétaire Astou Sylla de passer à temps plein  et à un nouvel animateur de faire ses armes, Regis Beuken s’est achevée le 31 décembre. Astou retravaille à mi-temps et les deux conservatrices gardent le même temps de travail : Marylène avec un temps plein moitié ville de Visé, moitié ASBL et Cécile 3/4 temps ASBL. Plusieurs objectifs en cette année : terminer l’année des 75 ans de la fin de la seconde guerre avec plusieurs conférences, une exposition et un grand voyage en Normandie, mettre en avant l’année Parc, Nature et Jardins avec une exposition, des animations et les Journées du Patrimoine, sans oublier les activités habituelles et récurrentes. Pourra-t-on faire mieux au niveau publications que cette année 2019 : 3 nouvelles notices, un rendez-vous de l’histoire présenté officiellement le 10 janvier : sur le petit patrimoine insolite, un cahier généalogique, un livre par souscription sur la 2e guerre, un livre sur le village de Lanaye et celui sur l’enfance. 

Régler des petits problèmes d’intendance personnelle. en ce début d’année dont on se serait bien passé.  La préparation avec Guy Reggers de la visite de Maestricht le samedi 4 . Le monde extérieur et les évocations par films d’évènements qui ont marqué nos régions  : J’accuse sur l’affaire Dreyfus et 1917 amitié sur front de tranchée. Les deux livres sortis en cette fin d’année : le livre sur la guerre 40-45 (vendu au prix de 30 €) et le rendez-vous de l’histoire sur le petit patrimoine insolite (vendu au prix de 5 €) sont envoyés aux membres souscripteurs et déposés dans les 2 principales librairies visétoises. Les personnes concernées par un petit patrimoine dans leur maison ainsi que les édilités seront invitées à la séance de présentation de ce rendez-vous de l’histoire. Nous serons 9 avec l’excuse de Mme Dessart, bourgmestre. Le secrétaire aura la chance de visiter samedi l’exposition en 6 volets d’Europalia Roumanie  sur les Daces au musée Gallo-romain de Tongres. Terre plus ou moins inconnue, le pays danubien connaîtra plusieurs popûlations : les Romains, maîtres des Daces puis des Gêtes sans oublier l’apport des Celtes, des colonies grecques et des Scythes voisins. Le dimanche 12, c’est une visite de Maastricht qui débute avec un petit crachin et qui nous voit passer des remparts à l’église O.L.V., passer par un moulin puis la magnifique place du Vrijthof et les deux églises voisines, en se terminant par un dernier verre à l’ancien café d’Artagnan. 51 personnes nous feront le plaisir d’accompagner Guy Reggers et Jean-Pierre Lensen. Un seul handicap, les parkings payants même le dimanche qui ont fait fuir plusieurs participants à la toute fin de la visite ! 

Le lundi 13, c’est une conférence sur les enseignes de l’Eurégio qui retient JPLensen à Huy, avec un sympathique groupe d’étudiants âgés !. Astou termine la préparation du voyage en Normandie et rédigé des notices sur les livres récemment entré dans notre centre de documentation. Cécile Lensen  a actualisé le site internet avec les dernières activités. Marylène Zecchinon a réalisé le texte sur les conseillers provinciaux du canton de Dalhem avant 1977 et a fait connaître à plusieurs membres la liste de nos doubles. Plusieurs ont pu acquérir des livres et des revues à leur goût. Mardi, rencontre avec le CPAS pour un problème d’emploi. Cécile pour préparer l’exposition 40-45 prend rendez-vous avec M.Pirson et visite la Maison du Souvenir qui devra fermer ses portes pour raison de travaux d’amélioration électrique. Nous terminons les nouvelles du Musée, relue par Marylène et imprimée à la Porte Ouverte ce mercredi . La préparation des enveloppes avec la séparation des membres (la carte de membre est annexée) et des personnes en attente de cotisation ( un virement est annexé), sans oublier le cadeau offert aux membres protecteurs qui recevront le RV de l’histoire n°40. Ce même jour, mon problème d’intendance est résolu par la retrouvaille d’un objet qui me tenait à coeur. Nous recevons jeudi les commissaires aux comptes, le trésorier s’excusant. Juste avant, Lucy Lensen et le secrétaire ont un dialogue intéressant avec le président des Rendez-Vous de Richelle sur les journées du patrimoine futures qui pourraient se tenir à Richelle et à Argenteau. Le premier comité de l’asbl 2020 évoque les bilans et le futur de la SRAHV concernant les emplois, les nouvelles activités et les publications. (14 présents sur 16). Astou et Jean-Pierre aidés par Chantale aménagent salle pour les conférenciers sur la Normandie. 14 participants (la revue d’information venait à peine d’arriver et un nombre important de revues n’était pas parti vers leur destinataire). Premier samedi d’ouverture, Raoul accueille deux nééerlandophones….Mois de dossiers. Le dimanche, le centre culturel de Visé accueiullait pour son concert de la rentrée l’harmonie de Fouron-Saint-Martin. Salle pleine et un beau choix d’air d’harmonie présenté avec brio par M.Droeven.

Lundi 20, prend Régis pour aller photographie la colonne de  Liberté à Stavelot. L’après-midi, le directeur met sa casquette de vice-président des amis du musée d’Herstal pour une réunion de contact. Le lendemain, avec Astou Sylla, la secrétaire, allons au Pass de Frameries à l’assemblée générale de Musée et Société en Wallonie, et par la suite, visitons quelques attractions, dont l’animation du tableau des symboles chimiques. M.Teheux Eric nous octroie encore quelques livres sur la préhistoire le jeudi. Le travail du staff est toujours identique : Marylène fait le bilan des membres, Astou fait les fiches d’inventaire et note les mouvements bancaires et Cécile lit les récits de la 2e guerre tout en s’occupant de la gestion informatique. Passons à l’hôtel des ventes Elysée où nous avons acquis 8 gravures dont la plupart en rapport avec la nature (pour l’exposition de Juin). Le dossier des activités 2019 pour le centre labellisé est envoyé à la FWB. La TV belge comme chaque vendredi soir présentait un reportage historique consacré à Churchill et le lendemain, un professeur de musique, M.Huynen de Lixhe nous offrait les mémoires de Sir Winston Churchill. Le samedi soir, c’est à une des trois pièces du festival Marcelle Martin, Vla M’Feune ou un policier qui se croit chef se voit dépassé pour cette promotion par son ex.femme ! 

Le  lundi 27 janvier, les autorités polonaises commémorent la libération du camp d’Auschwitz en compagnie de Mme Merkel et de beaucoup de représentants de pays d’Europe, avec d’émouvants témoignages de survivants. Mercredi, reçoit le trésorier Guy Reggers pour discuter de la trésorerie. Jeudi 30, prenons le train avec Marylène pour aller visiter la Brafa à Tour et Taxis. Nous y rencontrerons Guy Reggers et Monsieur Praillet. Quelques photos et quelques rencontres intéressantes. Nous nous abonnons à la très intéressante revue Collector. Le lendemain, c’est un interview de la famille Randaxhe  que nous entreprenons : le petit fils d’un bourgmestre socialiste de Cheratte. Ainsi se conclut le premier mois de la 39e saison.