Janvier et sa triste nouvelle

Janvier et sa triste nouvelle

Un janvier incertain pour notre président Jo Massin qui après son opération à la hanche au début novembre a vécu des complications. Mais le miracle n’a pas eu lieu et nous avons appris son décès au CHR ce mercredi 3 janvier. Son enterrement aura lieu le mardi 9 janvier à 11 h. à l’église de Devant-le-Pont. Que son épouse et sa famille trouvent ici un réconfort et un soutien amical. 

Quelques activités sont prévues : le nombre d’or en conférence le 12 à 20 h.  et en visite à l’abbaye de Stavelot le 14 et le vendredi 26 à 20 h., Liège la Belle Province.

Le conservateur a terminé le bilan des manifestations de la SRAHV et du musée le 3 janvier. Plusieurs dossiers restent à parachever comme le bilan financier et des appels à projet. Cécile recommencera le 8, Marylène fait la suite des cotisations, des reportages photos et prépare activement l’exposition des Paysagistes… Maryse continue l’inventaire des derniers livres entrés au musée. Le  conservateur profite de quelques jours de congé pour s’occuper de sa petite famille et de sa maison. Mais un temps maussade pour ne pas dire plus.

L’administrateur délégué se penche assidument sur la trésorerie qui sera terminée le 10 janvier. Lundi 8 janvier, accueillons un nouveau stagiaire des classes de secrétariat -accueil de l’institut du Sacré-Coeur, Michael Grandrath. Il continuera avec Marylène la fin de la rédaction du travail d’Andernack. Le mardi 9 janvier, de nombreux membres du comité assistent à l’enterrement de notre président. Le conservateur après la famille, la Porte OUverte, Fraternité de Route et avant le CPAS a rappellé en quelques phrases ce qu’il était pour notre association. Le dossier suivant fut la relance du centre labellisé pour les 3 prochaines années. Maryse continue la retranscription des mouvements bancaires. Petit détour par le moulin de Beez le jeudi 11 janvier pour une réunion de MSW qui est relancé de dynamique façon. Le gros dossier est le Museumpass (passeport pour tous les musées).Le vendredi 12, l’échevine invite son personnel au repas annuel au Santa Rosa. 19 personnes pour ce repas convivial. Recevons, Marylène et moi, des amateurs historiens d’Eisjden. Le soir, 24 curieux ou passionnés se penchent sur les nombres d’or, lors de la conférence de M.Kokelberg (1e reportage photos avec 53 photos) qui sera suivie dimanche d’une visite de l’exposition sur le Nombre d’Or à l’abbaye de Stavelot (12 participants venus en voiture)(2e reportage photos avec 92 photos). Le soir de cette conférence, rédige le dossier des activités que nous organisons pour les journées du patrimoine 2018. Le bilan financier est mis au propre le samedi et les commissaires aux comptes viendront l’étudier le lundi 15 

Petit nettoyage informatique et copie des dossiers 2017 sur les disques durs de l’ASBL; Cécile rédige et organise le site internet avec les prochaines activités et Marylène prépare avec précision l’exposition sur les Paysages : sortir les oeuvres des réserves, les revérifier, les remesurer ou revoir l’inventaire , les rephotographier et les regrouper par thème. Elle en retrouvera près de 120. Le mardi 16, présentons une conférence sur les enseignes de l’Eurégio à l’UDA de Malmedy, avant de revenir pour un comité de l’asbl où est fait rapport des activités et finances 2017. Jeudi 18, allons à la conférence  »  Zéro Déchets » à l’Athénée de Visé. Elle est précédée de la remise du prix de la Citoyenneté 2018. 2e fois que ce prix est attribué (3e reportage avec 18 photos) et deux  associations sont congratulées : les Rendez-Vous de Richelle avec e.a. la restauration du champignon de Wixhou et le GRACQ et ses balades en vélo. 7 autres participants dont la S.R.A.H.V étaient aussi partants. Félicitations à nos deux membres par ailleurs qui présidents ces associations:  MM  Gathon  et Gabriel. Claude Fluchard amène son article sur le courrier du Geer qui sera présenté dans la prochaine revue.  Ces quelques jours de congé pris par le conservateur sont souvent émiettés par des passages au musée ou des soirées laborieuses car les échéances sont là.  Le festival Marcelle Martin en est à sa 19e édition. Aidons nos collègues à tenir les entrées et le bar avec  le samedi : la troupe de Hermalle vient jouer « 22 vla m’feume » et l’opérette du lendemain est jouée par une troupe de Trooz :  « L’amour tchante à Tchanturlete ». (4e et 5e reportage avec 70 photos et capsules). 

Lundi, passons au Forem pour la suite des emplois APE. Sommes rassurés par ces réponses. Une série de 3 livres sur la chronique de la 2e guerre à Verviers nous arrive par la Poste. Allons voir un film historique des plus prenant : Les heures sombres ou Churchill en Mai 1940. Fin de matinée, Marylène et le conservateur vont voir la crypte de l’église  de Devant-le-Pont, qui sera l’objet d’une animation des journées du patrimoine 2018. (6e reportage avec 53 photos)   Cécile est malheureusement malade toute la semaine.  Le soir, réunion de la confrérie de St Hadelin avec les prochaines manifestations. Nous les sollicitons pour une visite de la châsse lors de la journée des musées et de la chapelle de Lorette pour les Eglises Ouvertes. Une stagiaire venue de l’Athénée vient se présenter pour un stage en mars, Melle Jenna Chelang . Mercredi 24, Alain, Claude, Martin et Jean-Pierre s’entretiennent avec le bourgmestre pour débloquer la situation !!!!  Pendant ce temps, Marylène, Michael et Maryse descendent les peintures dans la chapelle. Cheratte-Bas nous attend  Les deux derniers panneaux mémoriels sont installés (5e reportage avec 121 photos) par les ouvriers du service travaux Pablo et Manu : sur le phalanstère et devant le canal du charbonnage. (7e reportage avec 7 photos) Repasse par après au magasin Rétif pour acheter du matériel puis au musée de Herstal  qui présentera comme nous une manifestations 14-18. Des chercheurs se penchent souvent sur nos archives : ainsi Alain Woolf scrute la liste des électeurs visétois de 1908. Maryse s’occupe de l’inventaire des objets mais aussi de la trésorerie. Robert Latet nous ramène le lendemain la maquette du char T13 prêté à la maison du Souvenir de Hermalle. Commençons à disposer , Marylène et nous, les tableaux. Le soir, c’est Marc Libin qui nous présente (19 spectateurs) Oufti, Liège, la belle Province. Des lieux à redécouvrir assurément

La dernière semaine, c’est aussi pour Maryse, nous annoncer qu’elle prend sa pension dès le 1er février. C’était dans l’air.  Lundi, jour plus calme mais nous allons chercher les deux oeuvres acquises la semaine dernière à l’hôtel des ventes Elysée. Deux jours des plus ardents : Maryse termine son mois avec les revues . Raoul vient à la rescousse : enlever les plastibulles, remettre les oeilletons, ajuster les tringles, mettre les étiquettes. La petite salle puis avec l’arrivée de Marie-Josée Counasse, la grande salle et le lendemain dans les vitrines, en tout 100 oeuvres . Y ajouter une petite scénographie avec un peintre et son matériel et exposer sur 3 grilles les principales notions de paysage : aquarelle, huile, les premiers paysagistes, l’école liégeoise ou encore celle de Barbizon….(6e reportage avec 88 photos).Faire le nécessaire pour la pension de Maryse. Une petite surprise lui est réservée à 4 h.30  : un St Honoré et une boisson pétillante (8e reportage avec 19 photos). en attendant l’assemblée générale pour de plus amples cadeaux. Et le mois se termine par le vernissage où près de 50 participants découvrent avec étonnement l’exposition des Paysages. (9e reportage avec 88 photos ainsi que 14 photos du journaliste Neufcourt) L’échevine introduit le discours et Marylène remercie tous ceux qui ont aidé à sa mise en place en attendant la conclusion du conservateur : venez nombreux le dimanche 4 février. La journée se terminera pour beaucoup par l’émission de la RTBF sur le trafic des oeuvres d’art avec la Belgique comme plaque tournante. Et un service de police limité à 1 personnes.