Janvier 2016, hiberner non, relancer oui

Janvier 2016, hiberner non, relancer oui

Meilleurs voeux à tous d’abord et santé et prospérité et confiance en l’avenir. Va-t-on hiberner . Oui et non. Le musée est fermé jusqu’au 11 janvier inclus mais n’empêche, sonner au bureau, une permanence est là. Que proposons-nous au grand public et à nos membres ?  Une première visite à l’Eurégio à Tongres pour l’exposition sur les Gladiateurs le dimanche 17  puis l’histoire des contes le vendredi 29 janvier à 20 h., expliqué par M.Masset. Maryse a terminé les inventaires de livres, revues et documents pour 2015. Marylène prépare un document voyage et Cécile rédige différentes rubriques sur  le site internet. Le conservateur restructure son PC portable, archiver les dossiers, les dupliquer. Le samedi 2, lors de notre pérégrination mensuelle dans le Luxembourg, nous arrêtons à Bastogne, l’occasion de faire les soldes mais aussi de photographier une exposition de panneaux sur la 2e guerre mondiale (1er reportage avec 32 photos). Le lundi 4, nous recevons un nouveau stagiaire de l’Institut du Sacré-Coeur, de la section accueil et secrétariat , Michael Grandrath de Houtain-St-Siméon. Il rédige d’abord la chronique de Joseph Meurice mais lire ce cahier manuscrit n’est pas évident. Il bifurquera vers le dossier du bourgmestre de Blegny en 1914, Andernach. Jo et Jean-Pierre prennant rendez-vous avec l’échevine pour discuter des animations du 400e anniversaire de l’arrivée des Sépulcrines.

Dès mardi après-midi jusqu’à jeudi 16 h., Maryse, Michaël et le conservateur s’attachent à ranger dans la réserve des revues les revues A4. Certaines revues uniques et moins intéressantes seront mises en réserve. En douze heures, les revues de A à F sont rangées dans des portes-revues. Certaines seront reliées. Le conservateur s’adonne en soirée jusqu’au 9 janvier au bilan financier 2015 après avoir terminé le 5 le bilan des activités et de la fréquentation du musée. Vendredi, le conservateur et les deux membres de la Compagnie des Remparts avec qui nous collaborons (Lucie et Louis) sont invités au Festival du conte de Chiny. 10 prestations des plus variées sur le thème du conte soit traditionnel , soit contemporains, local ou étranger (Italie, Afrique, Européen). Le fond et la forme. Conteurs de chez nous ou de la France rurale ou urbaine ! (2e reportage avec 109 photos). Samedi, on est bousculé (!) par la déferlante de la cession de territoire entre les Pays-Bas qui récupèrent une bande de terre, réserve naturelle et la Belgique qui périmètre la zone de sa nouvelle écluse de Lanye. Un journaliste correspondant de RTL-France vient nous interviewer sur ce sujet. Et ce dimanche, vie en famille et anniversaire d’une cousine bien sympathique.

Lundi 11, rédige ce feuillet et m’octroie 4 jours de congé mais en restant à l’écoute des mes collaborateurs. Mardi, va rechercher une oeuvre d’art acquise l’année dernière, une gravure de Jean Donnay sur l’industrie. Cécile termine le dossier pédagogique. J’en profite pour visiter l’exposition de l’artiste turc qui expose à la chapelle  et filmer les travaux qui modifient les fenêtres du cloître (3e reportage avec 37 photos). Jeudi, participons au dîner scabinal avec 18 autres collègues au Santa Rosa. Quelques conversations bien intéressantes. Vendredi, reprends le flambeau : nous allons avec Cécile et le président Jo Massin rencontrer Marie-Elisabeth Henneau, faire le point sur les 400 ans de l’arrivée des Sépulcrines.Très positif. Puis après-midi, rencontrons un habitant de Saive qui nous propose quelques livres. Plusieurs sont achetés. Le stagiaire qui ne viendra plus que le vendredi dactylographie le dossier Andernack. Maryse a rédigé les dernières cartes de membres (250) avec les nouvelles cartes réalisées par Cécile et a  préparé les reliures à donner à La Lumière. Marylène a peaufiné le dossier voyages et a relu le texte de Joseph Meurice. Le samedi, l’émission des Ambassadeurs présente le Pays d’Aubel; Dimanche 17 janvier, notre première activité est la visite de l’exposition sur les Gladiateurs. Une dizaine de membres va découvrir la vie trépidante de gladiateurs, ses variantes (Thrace, Sécutor, Mirmillon, Rétiaires). , le Colisée, les découvertes de Pompéï, les amphithéâtres de l’Empire, le décorum des spectacles des gladiateurs  avec cortège, combats entre animaux et entre gladiateurs…….3 heures de visiteurs terminées par le verre de l’amitié au centre de Tongres.

Lundi 18, recevons la visite de deux délégués de Mémoire et Démocratie chargés de nous questionner sur notre dossier de centre de la mémoire des génocides et massacres.  L’après-midi, une conférence tirée d’une de nos expositions  sur Berthe Bovy, dans une section de Vie Féminine. Cette dame du français a laissé pas mal de mémoire auprès des Liégeois. Intéressante émission en soirée sur la sauvegarde des oeuvres du Louvre par M. Jaujard durant la 2e guerre. Mardi, les commissaires aux comptes, Oger et Jean-Marie viennent vérifier les comptes de 2015. L’après-midi, conseil extraordinaire de MSW à Beez pour juger des réformes à apporter au décret musées. Retour dare-dare pour être présent au comité de l’asbl. Le lieu a changé, c’est désormais la salle n°5 qui nous accueillera. Dix personnes présentes pour accepter le bilan des activités et des finances de l’année précédente et pour préparer la saison 2016. L’assemblée générale est fixée au 5 mars à 15 h. Mercredi, beaucoup de dossiers à parachever dont l’inscription  de 2 des 3 activités des journées du Patrimoine : l’ouverture de la collégiale et la balade contée nocturne centrée sur les édifices religieux visétois. Nous avons aussi archiver les dessins préparatoires des décors des fenêtres du musée, réalisés par Pierrot Lensen. , Cécile s’occupe de l’affiche du 400e. Maryse inventorie les derniers dons puis commencera l’inventaire des derniers livres. Le centre de documentation conserve maintenant près de 12.500 livres.  Marylène continue la chronique de Joseph Meurice, qui fut ministre des Colonies dans les années 50. Jeudi, Maryse et le conservateur rencontrent un passionné de l’histoire de Fouron-le-Comte. Après-midi, direction Hamoir pour retrouver l’office de Tourisme où  nous présentons une conférence sur des Gaulois à Charlemagne. Petite assemblée mais très intéressée.  Vendredi, c’est le jour du stagiaire. Sa maîtresse de stage le rencontre. Marylène l’après-midi prépare les enveloppes du prochain envoi pour nos membres,aidé par le stagiaire. L’autree conservatrice adjointe accompagne le conservateur pour écouter ce que « Bouger les lignes » propose : les propositions des artistes et le lancement de deux nouvelles coupoles : entreprenariat culturel et  nouvelle gouvernance. Et ce qui ne gâte rien,cela se passait à l’Opéra Royal de Liège. La ministre de la culture, Joelle Milquet intarissable a proposé les pistes à suivre. On attend et on espère. Prochaine réunion à Charleroi. (4e reportage avec 5 photos) Samedi et dimanche, c’est la 17e édition du festival de théâtre wallon avec deux comédies : une inextricable proposée par la troupe de Slins et le lendemain après-midi, l’inévitable et spitante opérette proposée par la troupe de Mélen. Ambiance survoltée, le rire assuré (5e reportage avec 78 photos). Le dimanche en matinée, avons l’opportunité de visiter la 4e écluse de Lanaye  et d’écouter les commentaires du directeur de la Meuse liégeoise. (6e reportage avec 72 photos).

Lundi, réveil en torrent, une fuite d’eau déstabilise tout le quartier de la Wade  et c’est justement sur le trottoir du siège social. Des trous et l’occasion de faire une étonnante double découverte archéologique. Dans quelques jours, elles seront exposés au musée ! Mais les dernières vacances du conservateur pour 2015 se termineront jeudi soir ! Mais la soirée de lundi est occupée à rédiger le journal du musée n°18. Mardi, les corrections par Marylène, Mercredi déposé à la Porte Ouverte et jeudi, mise sous enveloppe du journal  avec l’invitation au vernissage à l’exposition « Métiers de l’Archéologie » et le folder des activités 2016, le tout réalisé par Maryse et Raoul. Les envois postaux et ceux aux 8 porteurs sont terminés vendredi. Mardi, Jo, Claude et Jean-Pierre assistent à une conférence de M.Balace sur la colonisation au 19e s. , spécialement en Afrique. Beaucoup de découvertes à notre niveau. Mercredi, participons à notre première . formation « sépulcrine » à l’ISCP. Jeudi soir, rédigeons les annonces d’activités du 2e trimestre pour l’agenda de la maison du Tourisme de la Basse-Meuse. Le soir de vendredi, petit couaAvions c, le conférencier avait oublié de venir nous parler des conter. La conférence se fera le 4 mars à 20 h. Commence la rédaction du Liber Mémorialis , 5e du nom.Et dimanche, une visite guidée de la châsse de saint Hadelin. Intéressant dialogue.