Infor-archéologie 1998 – n°117 à 124

Infor-archéologie n°17 – Février 1998

 

[learn_more caption= »15. FALKENBERG Clara par Georges Van Linthout et Y.Lombard, 1997,48p. « ] Une fois n’est pas coutume, nous parlerons d’une bande dessinée qui a trait pour quelques pages à l’histoire tragique de Visé en août 1914. Une mission secrète allemande passe par Visé où aurait été trouvée une stèle relative aux templiers…le héros, le vieux professeur et sa jolie assistante vont se retrouver à la recherche du trésor des…Templiers (pardi!). Chapelle de Lorette, Grand hôtel, Eglise, Sépulchrines, Hôtel de ville et Panorama de la ville sont autant de vues qui furent magnifiquement représentées par le dessinateur cherattois Georges Van Linthout…Belle fiction dont on attend la suite.[/learn_more]

[learn_more caption= »16. UIT EIJSDENS VERLEDEN, N°76 DE NOVEMBRE 1997: L’HISTOIRE DU SIROP, 1997, 28p. « ] Nos voisins d’Eijsden ont également leur société d’histoire qui édite cette petite revue d’une trentaine de pages par trimestre. Le dernier numéro de 1997 évoque la fabrication du sirop dans le village. On n’est pas étonné de retrouver des noms de personne fréquents à Lixhe et à Lanaye: Guillaume ou Louis Henquet, Jeukens, Wolfs, Jacobs, Geurten. Nous avons un échange de revues avec cette dynamique société d’histoire, depuis 1982.(Adresse Postbus 72, 6245 ZH Eijsden).[/learn_more]

[learn_more caption= »17. LE TREMBLEMENT DE TERRE DE 1692. Feuillets de la Cathédrale, n°28-32, 1997, 44p. « ] Pierre Alexandre et Jean-Louis Kupper signent une étude passionnante sur le tremblement de terre du dimanche 18 septembre 1962 et le miracle de Notre-Dame des récollets à Verviers. Le premier cité donne l’histoire des séismes. Entre 1350 et 1910, il y aurait eu 389 secousses dont 250 entre 1755 et 1762. La plus violente d’entre elles (en 1962) eut une intensité de VIII sur l’échelle de « Richter » avec l’épicentre dans la vallée de la Vesdre : Ensival, Soiron, Charneux, Stavelot-Malmèdy furent sinistrés. Le curé d’Emael signala des dégâts à son église, à Boirs et à Glons. Le miracle de la Vierge de Verviers est analysé par J.L.Kupper: ce jour-là, les fidèles virent l’enfant Jésus se tourner vers sa mère et la main du fils être saisie par la Vierge de pierre du portail de l’église des Récollets de Verviers. Une enquête officielle eut lieu et les témoignages consignés devant notaire. Une véritable enquête policière dont se tire à merveille Jean-Louis Kupper qui remet en avant cette statue de Robert Henrard. Enfin trois articles analysent une vierge « voisine », la Vierge des Avocats du trésors de la Cathédrale de Liège.[/learn_more]

[learn_more caption= »18. LE CIMETIERE DE ROBERMONT par Georges Hext, 1997, 70p. « ] Le principale cimetière de Liège est établi sur le domaine de l’abbaye de Robermont (12e s.), vendu en 1797. La chapelle est le seul vestige religieux du domaine. L’auteur explique la symbolique funéraire tant générale que religieuse ou philosophique et approfondit le thème des animaux et des végétaux. Il passe ensuite en revue les personnalités inhumées (classées par catégories sociales), poursuit son étude par la description de quelques monuments remarquables, surtout ceux réalisés à la suite de conflits armés: 1830, 1870, 1914, 1940 et termine par les rites des autres religions et le rôle du centre funéraire (incinération). En attendant l’ouvrage que nous projetons sur les cimetière du Grand Visé![/learn_more]

[learn_more caption= »19. LIEGE, LA MEUSE EN BORD DE MEUSE, par André Renson M.E.T., 1997, 152p. « ] Le prétexte à cette édition de luxe est « Quand la direction des Voies Hydrauliques (la Meuse Liégeoise) regagne en bord de Meuse son hôtel des ponts et chaussées ». 10 chapitres ponctuent ce livre format A4+1. La Meuse d’ autrefois avec lé dérivation. 2. Les quartiers de l’Est ou Outremeuse sort des griffes de son fleuve. 3. L’épopée de l’île de commerce ou la naissance des Terrasses. 4. La création du service spécial de la Meuse et son installation rue Forgeur et l’Ourthe. 5. Les inondations de 1926 et la modernisation du cours de la Meuse (c’est là qu’on évoque les barrages de Visé et de Lixhe). 6. La renaissance de l’hôtel des ponts et chaussées et ce qui a présidé à sa restauration. 7. Les compétences de la Meuse liégeoise (encore de très belles photos de diverses infrastructures en Basse-Meuse). 8. La Meuse, témoin méconnu de l’histoire liégeoise (avec une photo de la maquette de Gustave Ruhl-Hauzeur). 9. Tables chronologiques et 10. Bibliographie. On peut regretter qu’ une fois de plus la bibliographie ignore certains ouvrages essentiels sur la région de Visé. Mais pour les amateurs de cartes postales et d’anciens bateaux, le livre est superbe et mérite l’achat (Edition du Perron).[/learn_more]

Infor-archéologie n° 118 –MARS 1998

[learn_more caption= »20. ERNEST SOLVAY ET SON TEMPS par Andrée Despy-Meyer, Didier Devise., 1997, 350p. « ] Vaste synthèse sur l’oeuvre d’un homme exceptionnel, un industriel à le réussite éclatante, mécène, homme de science, engagé sur le plan politique et social. On évoque la Belgique industrielle, les inventions sur lesquelles Ernest s’est appuyé, on développe son tissu familial, sa géniale découverte de la soude, son intéressante pensée « l’ énergétisme », son mécénat et on explique le choix de Couillet pour la 1ere usine de fabrication de soude.[/learn_more]

[learn_more caption= »21. ARCHEOLOGIE IN LIMBURG N°74, Décembre 1997: Fouilles de Maastricht-Amby, 20p. « ] Cette revue trimestrielle, éditée par nos amis du Nord passe en revue les fouilles importantes opérées dans le Limbourg hollandais. R.A. Hulst et Wim Dykman signent une synthèse sur les fouilles opérées dans le quartier de Maastricht-Amby: des documents céramiques de l’âge du bronze final (du plus vieux champs d’urnes de la ville de Maastricht) et de l’âge du fer (début de la Tène) d’autres document provenant d’une villa habitée jusqu’au Bas-Empire (4e s.) et un ensemble de documents des époques postérieures: mérovingien, médiéval et post-médiéval. Des publications et d’autres recherches sont aussi évoquées dans cette revue trimestrielle de choix, riche de 20 pages.[/learn_more]

[learn_more caption= »22. DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE, La vie des Musées, n°11, 1996, 80p. « ] Ce dossier est le résultat d’un colloque qui s’est tenu au musée de la Photographie de Charlerois. On y analyse le document photographique, la façon de gérer et conserver 800.000 négatifs, le choix de divers musées de la photo. Le reste présente un dossier révélateur de J.P.Vanden Branden: le musée, organisme culturel d’intérêt collectif! La politique d’enrichissement de quelques musées étrangers est aussi rapportée dans le détail.[/learn_more]

[learn_more caption= »23. GEANT ET DRAGONS, Mythes et traditions en Belgique, en Europe, Casterman, 1996, 156p. « ] Deux éléments majeurs de notre patrimoine traditionnel belge et européen sont ces géants et ces dragons présents dans nos fêtes, dont l’origine se perd dans le Proche Orient et le monde méditérranéen. Chez nous, ils furent souvent, tous deux processionnels.. St Georges, St Michel et St Christophe occupent une place de choix. Les géants ont retrouvé au XXe s. une vigueur étonnante dans notre folklore: Ath, Nivelles, Mons, Bruxelles par exemple. Les géants sont deux sexes, humains ou animaux. Les photos sont superbes dans le livre. Un calendrier des sorties de géants termine cet ouvrage de référence pour tout folkloriste.[/learn_more]

[learn_more caption= »24. MIEUX RESTAURER LE PATRIMOINE ARCHITECTURAL, Fondation Roi Baudouin, 1997, 212p. « ] Ce plaidoyer pour une meilleure restauration des bâtiments tant privés, que publics, que de culte évoque le rôle économique, le rôle des maîtres de l’ouvrage, donne une banque de données et des listes d’adresses intéressantes et explique le problème des commandes. 50 propositions sont analysées et sont destinées à faire mieux avec l’argent qui peut être utilisé à ces fins patrimoniales. Ce copieux livre peut être obtenu gratuitement à la Fondation, 21, rue Bréderole à 1000 Bruxelles.[/learn_more]

[learn_more caption= »GENS DE WALLONIE. L’HISTOIRE AU QUOTIDIEN: ANNEES 30-50 ET 70, 175p. « ] Une équipe d’Action et Recherche Culturelles a interviewé une cinquanaine d’habitants de la région liègeoise (principalement à Amay, à Ivoz-Ramet et dans le quartier du Laveu) et les a interrogés sur leur vie durant trois périodes: les années 30, les années 50 et les années 70, en ce qui concerne la famille, les métiers que l’on exerçait, le niveau de vie, la maison, le chauffache, l’eau, les repas, les magasins que l’on fréquentait, l’école, les loisirs, le dimanche, les fêtes, les vacances, l’information, les transports, les événements, hier et aujourd’hui. Ce livre de 175 pages est un miroir intéressant sur ce qui fait les petits bonheurs de la vie quotidienne. Il fourmille d’anecdotes exemplatives e.a. pour les enseignants. Il peut être obtenu au prix de 440 F. (frais de port compris) au n° de compte 833-3400443-75 (A.R.C. Visé 4600 Visé) avec mention « Histoire pour tous ».[/learn_more]

Infor-Archéologie N° 119 –Avril et mai 1998

 

[learn_more caption= »25. GASTRONOMIE WALLONNE D’HIER ET D’AUJOURD’HUI par Jean Delahaut, 1998, 214p. « ] La Fondation Jules Destrée a produit ce livre ma fois très intéressant pour les amateurs de bonne chère et les visétois le sont car ils ont produit une des plus fameuses recettes de volailles (dit l’auteur). 160 recettes se succèdent avec 4 potages, 22 entrées (goûtez –moi la feuillantine au Herve), 4 de légumes, 2 d’œufs, 14 de poissons (Anguille au vert), 19 de viandes et d’abats, 5 pâtés et 26 de volailles et gibiers (son « must » avec la volailles à l’instar de Visé) et pour nous achever 32 desserts! Chaque recettes s’accompagne de commentaires historiques ou anecdotiques. A offrir au gourmets.[/learn_more]

[learn_more caption= »26. LES FRAYERES DE LANAYE Refuge et sauvegarde de la biodiversité mosane, Cahiers du MET, n°8, 1997, 62p. « ] (Commande au 081/72.39.40, au prix de 100F.) C’est à F.E.R.N. (Faune, Education, Ressources Naturelles) que nous devons ce magnifique livret en format A4 avec une histoire de Lanaye, de nombreuses photos peu connues. La nouvelle gravière artificielle connut les inondations séculaires de 93 et abrite déjà une biodiversité remarquable. Le livre évoque avec des dessins magnifiques d’Anne-Marie Massin la faune et la flore des autres frayères, la vieille Meuse, le bois alluvial, l’oiseraie, les prairies fraîches ou humides, la forêt riveraine et enfin le milieu aquatique décrit avec chaque fois les espèces présentes. Le livre s’achève avec le devenir de la nouvelle gravière, frayère du futur quand la 4e écluse de Lanaye sera terminée d’ici…!![/learn_more]

[learn_more caption= »27. LA FERME SAINT-JACQUES Siège de la cours de Justice de Bassenge, Quelques tranches de vie, Cahiers du Patrimoine, N°2, Commission du Patrimoine de Bassenge, 1997, 84p. « ] Eugène Devue anime cette commission du patrimoine bassengeois, qui avec l’aide de la commune vient de sortir ce 2e numéro très complet sur l’histoire d’un haut-lieu de Bassenge: la ferme de la rue Gadiot, propriété de l’abbaye de Saint-Jacques avant d’être en 1897 la ferme Fraikin. Ce généalogiste distingué va s’enfoncer dans la biographie des Fraikin…depuis le premier Gilles (né vers 1580) avec moultes tableaux d’ascendances…la vie de la cours de Justice est aussi illustrée par de nombreux textes significatifs. Plus d’une centaine de famille sont évoquées…..un très bon travail (Allo 286.51.31)[/learn_more]

[learn_more caption= »28. LA PREMIERE GUERRE MONDIALE par Luc De Vos, Ed.J.M.Collet, 1997, 180p. « ] Sans état d’âme et de façon synthétique, tel est le propos de l’auteur, professeur à l’école royale militaire pour aborder ce premier conflit du XXe s. Il est vrai que celui qui veut aborder ce conflit de façon objective a peu de chance de trouver des livres de cette veine dans les années 20. Le conflit est abordé dans toutes ses composantes mais la Belgique n’est pas oubliée, avec e.a. les premiers combats de la PFL de Liège. L’auteur a une analyse sur l’impréparation de l’armée compensée par un moral à toutes épreuves….. une vraie synthèse sur toute la guerre avec plans, photos. Travail utile.[/learn_more]

[learn_more caption= »29. AUBIN PASQUE ou la résurgence du symbole, par Jacques Collard, 1976, 184p. »] Il serait grand temps que ce peintre surréaliste, véritable « Tiesse di Hoye », natif de Cheratte (le 31 mai 1903) soit remis en avant dans sa région natale. Il est vrai qu’il a vite habité la région bruxelloise, même s’il est resté attaché à M.Mambour. Son art est marqué par des thèmes symbolistes, par la confrontation des différents éléments de la nature. Il s’est distingué dans la monotype et s’est qualifié da fantasmagique …Etonnant assurément ces commentaires faits sur certaines œuvres.[/learn_more]

[learn_more caption= »30 : LE PATRIMOINE ARCHEOLOGIQUE DE WALLONIE, 1997, 570p. « ] A la suite des livres monumentaux réalisés par la Région Wallonne, nous avons ici le dernier-né consacré au patrimoine archéologique qui aborde les techniques d’appoints et de mise en valeur avant de partir à la recherche des différents sites préhistoriques, protohistoriques, gollo-romain, médiévaux et modernes (principalement les toutes dernières recherches menées par les archéologues). La documentation iconographique et les ressources bibliographiques sont des indices ressources. Pour notre région, on reparle des traces protohistoriques à Haccourt, du site multiple d’Eben et naturellement du site de la Place Saint-Lambert de Liège. Assurément un dynamisme wallon de plus.[/learn_more]

Infor-archéologie n° 120 –JUIN ET JUILLET 1998

[learn_more caption= »31. L’HOMME ET LA MACHINE, Province de Liège, 1998, 224p. « ] La monographie éditée à l’occasion de la deuxième exposition biennale, l’Homme et la Machine présente les grandes sections de cette naration sur la machine…qui nous fait commencer le récit à la création de l’univers (Prologue plutôt qu’entrée en matière). L’acte I évoque le système technique antique (Croissant fertile, Grèce et Rome), l’acte II raconte le système technique Eau –Fonte et Vent (Moyen-Age – Epoque moderne), l’acte III l’époque industrielle basée sur le coke, la fonte et la vapeur puis sur l’acier, l’électricité et la chimie et l’acte IV situe notre époque post-industrielle. Un recueil de pensées sur de mots-phares et une bibliographie parachèvent cet ouvrage intéressant.[/learn_more]

[learn_more caption= »32. CORPORATION DE METIERS A NAMUR AU XVIIIe s., Musée des Arts Anciens du Namurois, 1998, 192p. « ] Les rues de nos villes, sous l’ancien régime, grouillaient d’activité. Dès le moyen-âge, des règles de vie économiques avaient été décidées: ces corps de métiers au nombre de 24 à Namur sont analysés pour leur période finale: leur structure, leurs saints patrons. Certains sont évoqués dans le détail comme les orfèvres, les brasseurs, les bouchers, les chirurgiens, les bateliers, les menuisiers ou les tanneurs. La cassette vidéo sur le même sujet est aussi une bonne introduction à ce domaine.[/learn_more]

[learn_more caption= »33. LA PAROISSE EN QUESTION Des origines à la fin de l’ancien régime, Actes d’un colloque de 1995, Ath, Mons, Saint-Ghislain, 1998, 206p. « ] On sait que St Martin fut à l’origine des 1ères paroisses rurales. En 11 contributions, 8 auteurs nous restituent l’importance de cette structure. Le Haut Moyen – Age va façonner de grandes paroisses rurales (A.Dierkens). Le concile de Trente (1545) va modifier leur vie (A.Deblon) car de petites entités bien délimitées vont se constituer avec un clergé mieux formé. Un intéressant glossaire sur les paroisses tant catholiques que protestantes complète utilement ce livre de référence.[/learn_more]

[learn_more caption= »34. DICTIONNAIRE DE GENEALOGIE (Recueil de plus de 15.000 termes et locutions), par Léon Roy, Cercle d’Histoire de Rixensart, 1998, 316p. « ] Un extraordinaire et indispensable ouvrage pour tout qui fait des recherches historiques ou généalogiques : Jugez plutôt : nous avons trouvé 67 types de mariages différents, des termes souvent disparus de nos dictionnaires comme condone, le droit de nimble, le seroige, le taye ou le touhier. En 316p. sur 3 colonnes, les termes sont explicités, datés et des exemples venant de toutes les régions de l’ancienne Belgique sont donnés avec références. Contact auprès de l’auteur au 02/653.81.80.[/learn_more]

[learn_more caption= »35/36. LES MOTS DE LA VILLE Rue et quartiers – Les édifices, Archives d’Architecture Moderne Junior, 1997, 120p. et 124p. « ] Après les mots de la maison, nous retrouvons dans ces deux ouvrages cartonnés une soixantaine de termes se référant aux rues et aux édifices. Chaque terme (index alphabétique à la fin) est défini puis évoqué par un texte d’auteurs avant d’être illustré par une œuvre d’architecte (index des écrivains et architectes en fin d’album). On passe du parc public aux réverbères ou aux villes linéaires ou dans le 2e tome des quais à la piscine à la banque ou au musée. C’est donc une anthologie de termes architecturaux et de dessins de grands artistes comme Pompe, Rogister ou des contemporains.[/learn_more]

[learn_more caption= »37. DES MECENES POUR LIEGE, Le mécénat artistique dans les collections publiques liégeoises de 1816 à nos jours, Liège, 1998, 128p. « ] De grands mécènes ont, assurément, enrichi les musées liégeois. Un journal de mécénat suit, année après année les legs petits ou grand comme ceux de D’Otreppe de Bouvelle (1865), Ulysse Capitaine (1871), Léon Dubois (1881), Lemille (1883), Charles d’Argenteau* (1886), Horion (1990), Adrien Wittert (1903), Moxhon (1910), De puydt (1920), Max Elskamp (1932), Gustave Ruhl (1947)*, Henrijean (1967), Solvay (1972), Graindorge (1976)… Dix conservateurs passent en revue les dons qui ont enrichi leur institution, avec un index par musée de tous les donateurs avec l’année du Don. C’est donc un ouvrage de référence important pour ceux qui « fouillent » dans les réserves muséales!![/learn_more]

 

Infor-archéologie n° 121- SEPTEMBRE 1998

 

[learn_more caption= »38. LA VIE HERBAGERE AU PAYS DE HERVE –BLEGNY-DALHEM, par Guy Belleflamme, Collection Comté de Dalhem, 1998, 216p. « ] Cet ouvrage scientifique de grande valeur sur notre région, signé Guy Belleflamme, passe en revue les termes traditionnels et les coutumes des entités de Blegny, Aubel, Herve, Thimister… On découvrira les parties de l’exploitation herbagère, les outils utilisés, l’élevage des porcs (de la naissance à la mort), du cheval, des volailles, des bovins, de l’industrie laitière, le fromage, la caillebotte, le beurre, l’industrie fruitière, le sirop, les haies, les prairies. En bout de piste, un index de près de 2500 termes wallons. Félicitations à l’auteur.[/learn_more]

[learn_more caption= »39. LE MONDE DES ALPHABETS, Edition Circonflexe, 1996, 32p. « ] Bonne vulgarisation que cette évocation des signes qui permettent à nos écrits d’être compris dans un cercle bien précis. Origine, sons, écritures, filiation des alphabets entament le livre. Savez-vous que l’origine du signe M est l’eau, O l’œil, R la tête ou encore S la dent… Le livre voit se succéder les alphabets arabes, hébreux, japonais, grec, latin, cyrillique puis il y a les graphies : l’onciale, la gothique, l’elzévriers, les égyptiennes, les antiques et enfin d’autres signes comme les drapeaux, le sémaphore, le morse, la braille. Curieux et intéressant livre.[/learn_more]

[learn_more caption= »40. FILLES DU SILENCE, MONIALES EN BELGIQUE ET LUXEMBOURG DU MOYEN AGE A NOS JOURS, Musée en Piconrue à Bastogne, 1998, 350p. « ] Pas moins de 19 articles signés par 14 auteurs envisagent sous divers éclairages la vie de ces moniales contemplatives que Joseph II supprima en 1783. Les problèmes généraux sont analysés puis chaque ordre est passé en revue: Les filles de saint Benoît, de saint Dominique, de saint François, du Carmel. Leur vie quotidienne méritait aussi un vif intérêt : M.E.Henneau et Anne-Dolores Marcélis nous le racontent. Une synthèse très illustrative d’un aspect de la foi, qu’une fois de plus, le musée d’art religieux de Bastogne livre à notre réflexion.[/learn_more]

[learn_more caption= »41. BULLETIN DE LA SOCIETE GEOGRAPHIQUE DE LIEGE, 34, 1998, 118p. « ] « Géographie et aménagement du territoire pour la wallonie » est le thème de cette revue avec laquelle nous sommes en échange. Où on parle de structurer l’espace, de regrouper l’habitat en zone rurale, d’éclater les polarités commerciales ou encore d’utiliser les photos satellites ou plus didactique d’éduquer nos jeunes étudiants à l’aménagement du territoire. L’enjeu de cette revue est vaste mais un point est sûr : s’en est fini avec le type de développement des années 70-80 mais on hésite encore sur le développement le plus adéquat en cette fin du XXe siècle.[/learn_more]

[learn_more caption= »42. LES CELTES RITES FUNERAIRES EN GAULE DU NORD ENTRE LE VI et le Ier SIECLE AVANT J.C., Etudes et Documents – Fouilles, 4, 1998, 194p. « ] 22 chercheurs universitaires et archéologues se sont penchés sur le cas des rites funéraires en Gaule du Nord principalement à l’époque de la Tène, d’abord en une approche géographique puis analytique (le rôle des armes, des animaux, des monnaies, des squelettes et des trophées). Furent réétudiés les vestiges du Trou de l’Ambre à Eprave et surtout fut analysée l’exceptionnelle découverte de Ribermont-sur-Ancre avec son charnier et son trophée. Ce numéro de synthèse de la Région Wallonne se termine par les recherches récentes en Hainaut, pour cette époque, encore trop méconnue du grand public.[/learn_more]

[learn_more caption= »43. LE BULLETIN DU VIEUX –LIEGE, N°281, 1998, 30p. « ] Ce numéro récent présente 5 articles dont plusieurs nous intéressent derechef : la bénédiction des cloches, par Thomas Delarue, l’approfondissement de la théorie sur les bœufs supportant la cuve baptismale de Saint-Barthélémy par Jules Loxhay (nous avions publié dans l’Histoire des Rues de Visé, n°XIII une première étude) ou encore les recherches d’un toponymiste du 19e s., Laurent-François Dethier… assez exemplatif du savoir pragmatique du 19e s.[/learn_more]

 

Infor-archéologie n° 122- OCTOBRE 1998

 

[learn_more caption= »44. LA MAISON ET SES MATERIAUX, 5 LIVRES, O.C.C.H., 1998, 48 ou 64p. « ] Cinq magnifiques livres ont été réalisés sur le centre d’intérêt principal de cette banque, l’O.C.C.H. qui fête ses 60 ans. Habiter avec l’histoire de l’habitat humain. L’architecture en bois avec un aperçu historique, l’art de la charpente, des parquets et des réalisations du XXe siècle. Le verre et le métal avec les variantes de ces 2 matières. La brique, son pourquoi, son histoire, sa fabrication. La pierre, ses choix et les gisements belges. Dans chaque livre, les réalisations de l’architecture du XXe s. Superbe initiative (à commander au 42, rue de la Loi 1040 Bx).[/learn_more]

[learn_more caption= »45. MAISONS D’HIER POUR VIVRE AU PRESENT, Etudes et Documents-Monuments et Sites, n°4, 1998, 120p. « ] Destiné avant tout au candidat renovateur, ce livre est aussi un outil pour le chercheur. On apprend comment aborder une maison, la voir et l’analyser : ses murs, ses mortiers, ses protections de maçonneries, sa charpente, son toit, ses ouvertures, qui expriment un langage particulier. On n’oublie pas que la maison s’organise aussi dans l’espace avec ses annexes, la rue voisine, sa cour et le voisinage. Faut-il conserver, restaurer ou transformer? Explique t-on en conclusion de cette nouvelle excellente initiative de la région wallonne.[/learn_more]

[learn_more caption= »46. CHERATTE ET SON ECOLE, par Désiré Van Ass, 1998, 2 volumes, 500 F. « ] Désiré Van Ass qui est l’auteur de cette monographe en forma A4 raconte l’histoire de l’installation de l’école Saint-Dominique à Cheratte-Bas vers 1888 : des sœurs de St Joseph de Blegny puis de Paramé en Bretagne s’attacheront à enseigner les filles puis les garçons jusqu’en 1954. La vie paroissiale et sociale de Cheratte transparaît au travers de ces nombreux témoignages rassemblés par ce chercheur passionné par son village natal. On peut se procurer cette somme de plus de 200 pages en contactant l’auteur au 362.96.38.[/learn_more]

[learn_more caption= »47. PETITS ET GRANDS MUSEES EN PROVINCE DE LIEGE,1998, 120p., 50 F »] Assurément, les musées suscitent beaucoup d’intérêts… … ils sont multiples, variés, réducteurs ou généralistes, gardent la mémoire locale, donnent vie à une communauté : la fédération du tourisme de la province de Liège a sorti cette publication colorées pour fêter ses 50 ans. 104 musées ont répondu : ils sont répartis sur 45 communes et abordent de multiples aspects. Visé (5 musées) est la 2e entité au nombre des musées après Liège (24 musées) et avant les entités de Blegny, Dalhem, Huy, Spa, Stavelot, Verviers (4). Un bon recueil vendu seulement 50 F..[/learn_more]

[learn_more caption= »48. LE ROI BAUDOUIN, UNE VIE, UNE EPOQUE, Crédit Communal et Racine, 1998, 288p., 975 F. « ] Malgré quelques crises, le long règne de Baudouin restera marqué par la prospérité et le développement du peuple belge. Personnalité modératrice face aux changements institutionnels incessants (S’arrêteront-ils un jour!!), il permit à son pays de 10 millions d’habitants de rester à la pointe de l’Europe. Le livre évoque tant la vie privée que les multiples intérêts du souverain en politique intérieure et extérieure, en économie, dans le domaine socio-culturel, du sport, de la science. Il rappelle l’émoi suscité par son départ et ses derniers combats pour les opprimés…[/learn_more]

[learn_more caption= »49. CROYANCES ET REMEDES POPULAIRES AU PAYS DE LIEGE, par Auguste Hock (réédition), Edition du Molinay, 1998, 116p. « ] Cet écrivain liégeois (1815-1905) a laissé beaucoup d’écrits sur les croyances et les remèdes populaires. On nous présente ici une compilation réunie en 4 chapitres : Le surnaturel avec l’histoire de ceux qui profitaient de la crédulité humaine; les rebouteux et les remèdes (contre la colère…ou les crampes); un long chapitre sur les superstitions (cauchemards, argent, querelles, stérilité… …bref des signes pour tous les moments de la vie) et enfin une trentaine de lieux de pélerinages dans notre province et ailleurs (Lourdes) … Rens. 085/82.53.42.[/learn_more]

 

Infor-archéologie n° 124- NOUVEL AN 1999

 

[learn_more caption= »50. GENEALOGIE –HERALDIQUE AMAY, Mensuel (Proficat pour ses 10 ans). « ] S’il est bien una association dynamique dans ces 2 domaines, c’est bien celle de Amay, avec qui nous sommes en contact depuis quelques années (tél : 085/11.23.42.). La famille Moreau en est le fer de lance. 10 revues mensuelles sortent annuellement et donnent des conseils, des exercices, ainsi que des pistes de recherches sur les familles de la vallée mosane. N’hésitez pas à les contacter comme vous pouvez aussi contacter Visé, Jo Massin ou Jacques Detro.[/learn_more]

[learn_more caption= »51. LA VIEILLE DAME DE LA LIBRAIRIE, par Jean Piat, J’ai lu, 1991, 320p. « ] Une fois n’est pas coutume, nous évoquerons un roman très bien charpenté, écrit par un des plus talentueux comédiens de ce siècle, Jean Piat, qui le dédie à sa mère. Il nous intéress à plus d’un titre : il relate le parcours d’un Lilloise pendant la première guerre. Patriotisme, débrouillardise, amour sont au menu avec des images très fortes, des ambiances très marquées et un sens profond d’humanisme sui sied bien à ce « Robert d’Artois ».[/learn_more]

[learn_more caption= »52. AUBEL, UN PAYS DANS L’HISTOIRE 1248-1998, Centre Culturel d’Aubel, sous la direction de Thomas Lambiet, 1998, 166p., 800 F. « ] Raconter 750 ans d’histoire depuis la première citation d’Aubel. (Bourg qui vécut dans l’ombre de la vallée de Dieu), c’est le pari qu’à tenu le centre culturel « Hubert Grooteclaes » avec 8 auteurs. Mais le lieu était bien entendu habité depuis la préhistoire. Ban et paroisse d’Aubel sont évoqués. Les deux guerres mondiales sont abordées et la vie économique avec le marché, le cebtre de presse et la vie agricole sont analysés. Bonne monographie sur ce centre régional.[/learn_more]

[learn_more caption= »53. AUTOUR DE LA MONTAGNE SAINT-PIERRE, DES PAYSANS ET DES SOLDATS, par Nicole et Freddy Close, 1998, 124p. ,785 F.. (Compte 000-1421996-73). « ] Nicole et Freddy Close, responsables passionnés du musée d’Eben ont commis cet intéressant ouvrage, fruit d’un travail de compilation sur ce territoire qu’ils appellent « le Champs de Bataille de l’Europe » (le triangle Visé-Maastricht-Tongres). Plutôt que le destin de grands personnages, il s’agit ici de relater le drame des populations des campagnes, du moyen-âge jusqu’au début de 19e s. Ce livre est riche d’une abondante illustration et d’une ducumentation exemplaire.[/learn_more]

[learn_more caption= »54. GENESE DE LA LIGNE 24, par Armand Bovy, 1998, 232p. , 950F. « ] Le responsable du Club des Chercheurs et Correspondants Cheminots, Armand Bovy a écrit, à l’aide de diverses sources cette genèse de la ligne de chemin de fer n°24, construite entre 1915 et 1917 par les troupes allemandes à l’aide de civils belges et allemands et de prisonniers russes. Vaste entreprise dont les ouvrages d’art témoignent assurément de la puissance. Viaducs, Remblais, Ponts métalliques, tranchées, Tunnels sont autant de preuves de l’importance stratégique de cette ligne pour l’occupant. Ouvrage très technique mais essentiel.[/learn_more]

[learn_more caption= »55. ORGUES DE LA REGION WALLONNE : INVENTAIRE THEMATIQUE. « ] 2 volumes nous intéressent au premier chef : celui de l’arrondissement de Liège (n°5/8) et celui de l’arrondissement de Verviers (n°7/11). Tous les instruments classés ou non sont inventoriés avec leurs caractéristiques techniques et musicales. Nos églises étaient déjà analysées pour leur style, leur mobilier et maintenant pour leur patrimoine musicale avec cet inventaire des orgues ou celui des carillons (comme à l’exposition du Trésor d’Art Religieux de Liège il y a peu). A obtenir à la Région Wallonne (e.a. rue des Mineur à Liège).[/learn_more]