Journée d'étude : Grande Guerre en région liégeoise

Journée d’étude : Grande Guerre en région liégeoise

Image

Journée d’étude : Grande Guerre en région liégeoise

Samedi 3 mai 2014 – Centre Culturel de Visé

Lors de cette journée, nous aurons l’honneur d’accueillir les invités suivants :

Simon Alexandre, Thierry Babette, Francis Balace, Christophe Bechet, Sophie Delhalle,  Thomas Lambiet, Jean-Pierre Lensen, Vincent Scarniet,  Axel Tixhon, Jacques Vandenbroucke.

***

Samedi 3 mai 2014 – Centre Culturel de Visé

***

[learn_more caption= »Programme de la journée »]

8h30
Accueil

SESSION I
« LES PREMIERS COMBATS DE LA GUERRE EN PAYS DE LIÈGE »

9h15
Présentation de la journée par Marcel Neven, député bourgmestre de Visé.

Modérateur Dominique Nahoé

9h30
« La destruction des ponts sur la Meuse et leur conséquence »
par Vincent Scarniet, ancien commandant militaire de la Province de Namur et
administrateur du musée du Génie de Jambes

10h00
« Le rôle des chemins de fer : la ligne de chemin de fer Stavelot-Malmedy :
construction, inauguration et expérience de guerre »
par Christophe Bechet, docteur en Histoire de l’Université de Liège et chargé de
recherches au F.N.R.S.

10h30
« Le 12e de Ligne à Visé et dans la Grande Guerre »
par Thierry Babette, ancien commandant militaire de la Province de Liège et
coordinateur liégeois des commémorations de la Grande Guerre

11h00
Pause Café

11h20
« Les premiers jours de la Bataille de Liège : quelle stratégie ? »
par Francis Balace, professeur e.r. d’Histoire contemporaine
de l’Université de Liège

12h30
Cocktail dinatoire (ouverture de la librairie spécialisée sur 14-18)

SESSION II
« LES VIOLENCES FAITES AUX CIVILS EN WALLONIE »

14 h 00
« Une tragédie en Basse-Meuse : Visé et les villages environnants agressés »
par Jean-Pierre Lensen, licencié en Histoire de l’art et Archéologie et conservateur
du musée de Visé

14h30
« Jours d’invasion sur le Plateau de Herve : août 1914 »
par Thomas Lambiet, historien et responsable du centre culturel d’Aubel

15h00
« Une lumière dans la nuit. Andenne 1914 : Eva Comes »
par Jacques Vandenbroucke, docteur en histoire de l’Université catholique de
Louvain, conseiller en communication au secrétariat général du
Service Public de Wallonie

15h30
« La bataille de la Sambre : Tamines sacrifiée »
par Simon Alexandre, licencié en Histoire de l’Université catholique de Louvain,
directeur de la Faktory de Belinvest
16h00 Pause Café

16h20
« Dinant au paroxysme des violences »
et «Que conclure de ces violences en Belgique »
par Axel Tixhon, professeur d’Histoire contemporaine de l’Université de Namur
et coordinateur historique des villes martyres belges

17h20
« Les secours distribués par le Comité National de Secours et d’Alimentation »
par Sophie Delhalle, assistante au département Histoire et doctorante
de l’Université de Liège

17h50
Conclusion de la Journée

[/learn_more]

Image

Compte rendu de la journée

par Marylène Zecchinon

La Société Archéo-Historique de Visé et la Maison du Tourisme de la Basse-Meuse avaient gâté les nombreux invités : une jolie farde cartonnée « 1914-2014 » contenant le programme complet de la journée et un sac promotionnel « MTBM » leur fut remis à l’accueil.

Le samedi 3 mai 2014, dès 9 h, une soixantaine de personnes sont venues écouter 10 prestigieux orateurs invités par le Musée régional de Visé.

La matinée fut consacrée aux Combats de la guerre en Pays de Liège, tandis que l’après-midi fut réservée aux Violences faites aux civils en Wallonie.

Après un petit speech d’entrée de Marcel Neven, Député-Bourgmestre de la Ville de Visé, c’est le Colonel Vincent Scarniet (musée du Génie de Jambes) qui prit la parole :  » La destruction des ponts sur la Meuse et leurs conséquences ». Le journaliste Dominique Nahoé joua le rôle de modérateur à merveille.

Deuxième orateur, Christophe Bêchet, docteur en Histoire de l’Université de Liège, a parlé de « La ligne de chemin de fer Stavelot-Malmedy : construction, inauguration et expérience de guerre »Ce fut ensuite le tour de Thierry Babette, coordinateur des commémorations du centenaire en Province de Liège et qui termina sa carrière comme commandant militaire en Province de Liège et ancien responsable du régiment 12e-13e de Ligne. Son exposé traitait du « 12e de Ligne à Visé et dans la Grande Guerre ».

Avant la pause-café, les auditeurs purent entendre Francis Balace, professeur e.r. d’Histoire contemporaine à l’Université de Liège, parler des « Premiers jours de la Bataille de Liège : quelle stratégie ? »
Après le cocktail dînatoire bienvenu, pendant lequel il fut possible d’acquérir quelques publications de circonstances, les auditeurs reprirent le chemin de la salle n° 2 du Centre culturel pour assister à la seconde session consacrée aux civils.
La seconde session reprit à 14 h avec Jean-Pierre Lensen, secrétaire de la Société Royale Archéo-Historique de Visé et archéologue-historien de la Ville de Visé qui parla de « Une tragédie en Basse-Meuse : Visé et les villages voisins agressés ».

Ensuite, ce fut le tour d’un confrère, Thomas Lambiet, président du centre culturel d’Aubel, membre actif du Cercle d’Histoire du Plateau de Herve et professeur e.r. d’Histoire à SFX Verviers. Le sujet de son exposé était : « Jours d’invasion sur le Plateau de Herve : août 1914 ».

Vint ensuite à la tribune Jacques Vandenbroucke, docteur en Histoire à l’UCL, parler de « Une lumière dans la nuit. Andenne 1914 : Eva Comes ».

Puis, les auditeurs purent entendre Simon Alexandre, licencié en Histoire contemporaine (UCL) et en Informatique (UNAMUR), directeur de La Faktory de BELINVEST s.a. ; il fut collaborateur de Laurence Van Ypersele sur l’étude de la mémoire collective des villes martyres de 1914 en analysant le cas de Tamines. C’est pourquoi son exposé traitait tout particulièrement de « La bataille de la Sambre : Tamines sacrifiée ».

Après la pause-café de l’après-midi, Axel Tixhon, professeur d’histoire contemporaine aux facultés Notre-Dame de Namur, parla de « Dinant au paroxysme et ce qu’on peut conclure de ces violences ».

Enfin, Sophie Delhalle, qui termina sa maîtrise en 2009, sur «L’image de la Belgique dans les cartes postales belges et étrangères pendant la Première Guerre mondiale », est assistante au département des Sciences historiques / Histoire contemporaine, doctorante en Histoire depuis 2010 sur le sujet : « L’organisation des secours à la population belge dans la province de Liège pendant la Première Guerre mondiale », parla ici des « Secours distribués par le Comité National de Secours ».