Février, sous le signe de l'archéologie et des 400 ans de l'arrivée des Sépulcrines

Février, sous le signe de l’archéologie et des 400 ans de l’arrivée des Sépulcrines

Février sera mis sous le sceau des métiers de l’archéologie et la rencontre du 400e anniversaire de l’arrivée des Sépulcrines. L’exposition montée par le service Evenements de la DG04 le 1 fevrier avec l’aide de Raoul et Jean-Pierre. Venus à 11 h., ils repartaient de la chapelle des Sépulcrines vers 15 h. On y ajoutait les panneaux des fouilles régionales et une vitrine avec les fouilles dans l’aire du centre culturel et à Visé. Le 12, une conférence sur l’époque romaine dans la région et le 24,Mme Henneau évoquera le rôle des Sépulcrines. Et entre les deux, visite de Fouron-le-Comte le dimanche 21.

Lundi, l’équipe d’Events DG04 amène dès 11 h., les panneaux d’exposition « Les métiers de l’archéologie ». Montage de ces deux techniciens expérimentés. Accrochage, lumières. A 15 h., Raoul et Jean-Pierre peaufinent en meublant une vitrin e de documents des fouilles locales : de la rue Basse et de l’ancien Athénée ainsi que des découvertes anciennes de briques armoriées et la toute récente de bouteilles à billes d’avant la Grande Guerre trouvées sous le trottoir de la rue de la Wade. Les livres de référence et les panneaux que nous avions réalisés pour l’année de l’archéologie en 2014 ont été replacés à l’amont de l’exposition. (7e reportage avec 158 photos) .Cécile a pris une semaine de vacances pour des raisons privées (un deuil familial). Marylène réalise les étiquettes. M.Lacroix nous amène la nouvelle imprimante OKI longuement attendue. Merci la ville de Visé. Le conservateur termine la liste des 23 donateurs 2015. Maryse termine l’inventaire des livres et de revues.  L’exposition est inaugurée le mercredi 3, une vingtaine de participants et à la manoeuvre, Viviane Dessart et le conservateur. Le soirée se termine par le parachèvement du dossier à renvoyer à Mémoire ou Barbarie.   Jeudi, révise la liste des membres. Les non-membres depuis 2 ans sont retirés des listes. Une recherche finale sur le picot de Haccourt. Maryse garde l’exposition. Vendredi, le stagiaire continue la rédaction des documents du fonds Andernack  puis Marylène et le stagiaire gardent l’exposition. Le conservateur termine le dossier des Voyages. Le soir, grand moment pour la région liégeoise, plus de 250 participants à l’ouverture du Préhistomuseum, orchestré par Fernand Colin. Mme Lensen, son mari et Raoul de Selliers représenteront le musée de Visé. Après les discours et le petit débat orchestré par Mme Bonivert de RTC, les personnes étaient invitées à déguster des mets allant de la préhistoire au 17e s. Tout cela dans la joie. Etant arrivés à 17 h.30, nous avons peu découvert du site vu l’obscurité tombante mais le staff s’y rendra plus tard. Nous rencontrons samedi, Julie Piront, spécialiste de l’architecture conventuelle (Les Célestines…). Nous visitons l’ancien couvent, des Sépulcrines, actuel centre culturel puis nous dirigeons vers Jupille, un des couvents fondés par des soeurs visétoises (9e reportage avec 14 photos) . Il en reste la chapelle. Le soir, un régal privé, le Cirque-Plume à Namur. Raoul pour son premier dimanche entrée libre (comme le reste de l’exposition) a reçu 58 participants.

Lundi 8 et mardi 9, le conservateur parachève le 5e Liber Mémorialis, qui en 60 pages présentera les activités de 1981 à mars 2016. Marylène vendredi en fera la correction. On attend les préfaces. Lundi après-midi,  allons photographier le carnaval de Mouland , dont l’horaire fut avancé pour cause de grands vents et réduit dans son itinéraire (10e reportage avec 108 photos). Mardi, M.Lacroix réalise une petite capsule sur l’exposition de l’archéologie. A souligner l’initiative d’ARTE de pr »ésenter une soirée et une nuit sur la bataille de Verdun et la Grande Guerre, qui tel le film Les Uns et les Autres évoque la guerre des deux côtés des opposants.  Mercredi, une réunion du staff et du bureau remet un calendrier de travaux à court terme mais des questionnements majeurs relationnels restent à discuter à la prochaine réunion. Marylène va rendre son travail (la brochure sur les voyages 2016)  L’après-midi, une dizaine de personnes assiste à la première visite guidée de l’exposition, les Métiers de l’Archéologie. Jeudi, Maryse qui a terminé le rangement des dernières revues va vérifier avec le conservateur dans la réserve le rangement des revues (de G à IN). Autre émission regardée en soirée sur une personnalité d’origine dalhémoise (aubinoise exactement), Marie Gillain. Vendredi, Cécile termine l’invitation de la  conférence d’ouverture des 400 ans de savoir. L’essai de faire une traduction (Google) de notre site internet n’est pas idéale et a été abandonnée rapidement.  Les 400 brochures des voyages 2016  et les enveloppes A5 sont terminées et rapportées à Raoul qui va les mettre sous enveloppe. Nous passons à la réception de Vert Bleu Soleil 2016 au Hall des Foires de Coronmeuse (11e reportage avec 48 photos). En soirée, un public nombreux (27 p.) pour assister à la conférence du conservateur Jean-Pierre Lensen sur l’époque gallo-romaine à Visé et en Basse-Meuse. Presqu’à bureau fermé ! Mais attention, M.Lensen, ne confondez pas Berthe au Long Pied avec Berthe …Bovy ! Après cette conférence avec des questions essentielles, nous allions honorer (rendre les honneurs bien mérités) Danielle Dalla Vecchia qui termine carrière (avec un an d’avance). Elle aura parachevé un réseau de bibliothèque à Visé , unissant le communal et le libre. Mauvais temps et pluie et froid ne sont pas favorables à la visite d’expositions. 5 p. seulement samedi.  Heureux les Valentins et les Valentines……et 11 personnes le dimanche.

Lundi 15, nous avons un contact avec Arnaud Wagelmans, pour lui faire part de certains travaux à effectuer sur le parcours du musée (de l’entrée aux réserves). Puis recevions Pierre-Yves Kairis qui accepte d’ écrire un article sur les peintures et sculptures des Sépulcrines de Visé mais aussi de Liège. Le matin de ce jour, grâce à l’aide efficace de Dany Salme et de Raoul de Selliers, terminons de mettre sous enveloppe les invitations pour le 24 février et le dossier voyage. Mardi, nous tenons à assister à la réunion des Bibliophiles liégeois qui rendra hommage à >Paul Bruyère. Une conférence de M.Kockerols suivra ensuite sur le probable tombeau de Notger  en la collégiale St-Jean de Liège. Maryse rangera les revues A4 jeudi matin (jusqu’à LIEGE) et s’occupera autrement de noter les revues reçues en 2015 pour mettre au bilan 2015. Marylène peaufine le Liber Mémorialis avec le conservateur.  Mercredi dans l’apr§s-midi, visite à l’exposition sur les exactions turques contre les Assyriens (12e reportage avec 17 photos) puis en soirée,  nous assistons à une conférence des historiens de l’Ulg sur les relations d’après-guerre entre l’Allemagne et les vainqueurs belges et français, spécialement dans le domaine de la recherche. Les professeurs allemands restent nationalistes et de droite dans l’entre-deux-guerres. Aux commandes, MM. Schötter et Brüll.  Comme toujours en soirée, le conservateur répond à ses mails et note son courrier. Le prochain challenge sera de préparer le bilan par écrit des activités et recherches 2015. Vendredi, une classe voient visiter l’exposition (Richelle Libre). Gardons avec le stagiaire Michael l’exposition (Cécile étant en congé de maladie), tout en classant une revue sur les livres. A peine l’exposition fermée vers 5 h., le benévole, Raoul de Selliers et le conservateur prennent le chemin de Bruxelles pour découvrir la foire du Livre de Bruxelles. Y resterons jusqu’à la fermeture avec plusieurs achats  (une vingtaine de livres sur la Grande Guerre, les écrivains et le patrimoine) et d’intéressants contacts. Signalons l’ouverture d’une nouvelle librairie De Bello à Rocourt, présente à la foire avec d’autres éditeurs liégeois comme la Province de Liège, Dricot…….Retour à minuit. Samedi, classons nos archives des suppléments de journaux (l’art et la culture) avant de terminer la préparation de la visite de Fouron, qui aura lieu le lendemain. Les deux conservatrices-adjoints gardent l’exposition ce week-end mais la météo peu clémente ne poussera pas le public à quitter son douillet foyer pour achalander les rues de Visé. Le dimanche 21 février après-midi, voyait une vingtaine de promeneurs pacifiques (18 exactement) à cheminer dans les rues de Fouron-le-Comte. Eglise, centre du tourisme pour les explications historiques, chapelles, couvent des ursulines, diverses rues puis en route vers le Steenbosch et sa curieuse chapelle de la Sainte Croix. Puis pour la plupart, arrêt au Furonis pour le verre de l’amitié (13e reportage avec 58 photos). Retour à l’expo pour la clôturer.

Lundi, allons voir nos amis du musée de Herstal et surtout visiter l’exposition sur la grêve des femmes de la FN il y a 50 ans (14e reportage avec 158 photos) dans l’ancienne usine de la FN. Combat prémonitoire de 3000 femmes en colère. Le lendemain, Cécile et Marylène développent les panneaux de l’exposition des frères dans l’art. Des lecteurs viennent faire des recherches sur la ferme du Temple. Mercredi, le conservateur et Maryse rangent les revues et optimalisent leur position dans les rayonnages. (LIE à MY). Le cours habituel du conservateur à Liège dans l’après-midi et dépôt de trois cadres à restaurer chez l’encadreur Liégeois. Le soir, Marie-Elisabeth >Henneau lance l’année du 400e anniversaire avec une brillante conférence sur les Sépulcrines. Cette inauguration est précédée d’un petit concert de luth donné par un professeur e.r. de l’Académie, Agnès  (15e reportage avec 17 photos et films). Jeudi, Maryse termine la liste des revues reçues en 2015. Le matin, le conservateur assiste au musée de la Vie Wallonne à une réunion sur le cadastre de l’emploi de la F.W.B. et le soir, allons chercher les lots acquis à la salle de vente Elysée : une huile de Joseph Lagasse, une gravure représentant Coronmeuse (canal) de Richard Heintz , deux gravures de Jean Donnay. Le stagiaire Michael revient vendredi et gardera l’exposition avec Marylène. Le liber Mémorialis est envoyé chez l’imprimeur (200 exemplaires). Samedi et dimanche , derniers jours de l’exposition qui aura accueilli 322 visiteurs. Dimanche matin, Raoul, Marylène et Jean-Pierre tiennent un stand à la Bourse annuelle . Du monde mais une vente en baisse. Lundi 29, l’équipe de la région wallonne vient démonter l’exposition sur les métiers de l’archéologie et Emile Willems et le conservateur ramènent les livres (la vente en fut bonne), les panneaux et les documents de fouilles visétoises à leur emplacement d’origine. Puis comme cela se fait à la fin de chaque mois, un peu de comptabilité.