Février, mois court mais dynamique

Février, mois court mais dynamique

Quoi de neuf en février : la visite du premier dimanche du mois aura lieu à la Collégiale de Visé avec l’explication tant technique que stylistique de la châsse de saint Hadelin , puis il y aura une visite de Bruxelles le 17 février puis une conférence de Marcel Otte le 22 février sur ce qu’on peut en dire des découvertes de la place Saint-Lambert sans oublier un film documentaire exceptionnel : les soldats belges dans l’armée du Tsar ou la saga des autos canons le 13 février à 20 h. dans la salle des Tréteaux dans une recherche pointue de Françoise Lempereur. 

Mais suite à l’inauguration en chansons de la nouvelle salle des Tréteaux, il y eut plusieurs spectacle du 31 janvier au 3 février. La première réunion du comité s’est tenu le 1er février. Le bilan des activités et financier a surtout été évoqué. La visite de la châsse a drainé 16 visiteurs pour une visite qui a duré 90 minutes. Les repentirs ont été visionnés !

Entre ld irecteur qui s’extasie avec l’émission Affaire Conclue et le passage au musée, il y a beauoup de temps pour sa famille. Marylène qui s’occupe de la gestion des membres avec dans le fichier des membres depuis 1982 la remise des membres 2018 et 2017 en vue de connaitre les futurs médaillés des 20 ans et 35 ans de participation. Avec Valentin le stagiaire, arrangeons le nouveau bureau car les peintres vont s’activer dans cette pièce du premier. Un appareil sonore est  inutilisable et la Parc a conteneur sera son dernier refuge. Avec Astou Sylla, l’inventaire des documents se parachève avec le rangement des documents et des papiers avec e.a. des cartes mortuaires, des documents sur les deux guerres, des calendriers et de nombreuses photos et gravures. IL restera à ranger les peintures déjà plastibullées. Le mardi 5 , participons au vernissage de l’exposition  Da Vinci pour les 500 ans de sa mort. Magnifique réalisation de M.Hubert et de l’équipe du MVW. Intéressante la partie des cadrans solaires de M.Elskamp. Avec le stagiaire, allons prendre les dimensions de certains petits patrimoines visétois. L’après-midi, Eddy Bruyère amène son texte sur la meunerie. Jeudi, on nous annonce que nous aurons la salle polyvalente et non pas la grande salle, faute de temps (pour la présentation du film sur les autos canons). Nous recevons vendredi la secrétaire de la production qui nous amène le film sur les autocanons, l’essai est concluant avec la sortie son à améliorer et cela sera fait le lendemain. La semaine se termine avec l’hommage à trois magistrats de 1914 à la chapelle dédié à Walthère Dewé à Sainte Walburge, où le secrétaire et le trésorier ont participé  à cet hommage. Peu de temps après c’est  le nouvel an chinois à l’université de Liège qui nous retient en soirée. Nous ne ratons que rarement l’émission Retour aux sources qui justement était consacré à Toutankhamon avec la participation du professeur d’égyptologie Labourie. Cécile est de garde ce samedi car le musée de Visé ouvre tous  les samedis sauf activités extérieures.