En Juin, le soleil est attendu

En Juin, le soleil est attendu

Juin, le printemps dans toute sa  splendeur mais la pluie changera les choses en ce début juin. Au programme, le rallye des églises ouvertes le 5,  visite d’une ferme le 8 à 14 h., sortie du 11e cahier de la Généalogie consacré à la famille Preud’homme le 11 à 16 h. , voyage à Waterloo le 12 (s’il y a assez de participants), marché du livre et journée Portes Ouvertes du musée les 18 et 19 juin puis conférence d’Odile Bordaz et souper baroque le 24 juin dès 18 h. La semaine suivante, nous remettrons les prix d’histoire dans les 4 écoles secondaires de l’entité visétoise.

Le mercredi 1er juin, le conservateur continue la rédaction du rapport à remettre à la FWB tout en réécrivant avec Marylène les textes du nouveau rendez-vous de l’Histoire consacré à la période 1713-1839. Jeudi, Maryse continue d’inventorier les livres dont le tout récent don de Francis Beaujean. M.Paul Bolland l’ancien gouverneur de la Province nous amène quelques documents sur l’ancien Athénée dont il fut élève dans les années 50. Pendant le temps de midi, découverte avec mon épouse du magnifique parc de l’abbaye de Val-Dieu (46e reportage avec 23 photos). Le soir, nous allons assister à un film intéressant pour la migration, le destin de Yu Bin au musée de la vie wallonne avec un siècle d’histoire chinoise. Vendredi, scannage de l’inventaire de nos documents entrés dans nos collections en 2013 et 2014 par Marylène. Le conservateur photocopie les annexes du rapport de la FWB. Le nouveau cahier de la généalogie est amené à l’imprimerie. A 16 h., nous nous rendons à la Ruche de Herstal pour le vernissage d’une exposition sur le patrimoine de Herstal, inventorié par la région wallonne (Flavio di Campli et Bénédicte Dewez) (47e reportage avec 29 photos). En soirée, nous rendons au vernissage de l’exposition de Dany Salme, le chef de service de l’échevinat de la Culture de Visé : un hyper réaliste avec bestiaux, belles formes et portraits de vedettes méconnues mais qui ont de la gueule sans oublier quelques paysages locaux et de l’exotisme hindou (48e reportage avec 20 photos). Samedi, c’est au tour du conservateur de garder le musée. Visite intéressante de M.Ory un des animateurs de la sauvegarde du château médiéval de Saive. Le soir, ne sast pas assister à la cinéscénie de Blegny-Mine mais revoit le film sur la malheureuse catastrophe du Bois du Cazier de Marcinelle.  Dimanche, en 3 voitures, le rallye amène les participants de Visé, Hermalle et Verviers à l’église d’Emael (un guide papier), à celle d’Oupeye (mise en scène intéressante), à Richelle (un concert à l’orgue en cours) puis à Mortroux (un concert de chorales s’achevait) puis à la collégiale de Visé … 4 heures de découvertes animées par le conservateur (49e reportage avec 42 photos). Congé familial en ce lundi, la petite famille (de la grand-mère à la petite fille) s’en vont prendre de l’iode à la mer belge (Vlaamse kust !) . Marylène continue le scannage de l’inventaire de nos documents de 2013 à 2014 et Maryse continue l’inventaire des livres. Le conservateur se lancera dans la rédaction du n° 20 des nouvelles du musée et continuera, avec Marylène, la rédaction du 39e numéro des rendez-vous de l’Histoire. Deux activités grand public durant cette semaine : la visite des saveurs à Warsage avec la ferme bio De la fleur au fruit (50e reportage avec 17 photos) et la présentation par M. et Mme Lacroix de la généalogie de la famille Preudhomme (51e reportage avec 7 photos).

Lundi était un jour de congé mais le retour familial de la mer s’opéra la veille. Les nombreux travaux aux alentours de Bruges nous empêcherent d’arriver à temps à l’exposition « Breughel et les sorcières » mais  nous eûmes le temps d’acheter le catalogue (NL ou GB). Lundi , nous étions inscrit à une réunion de la CODEF  sur ce qu’allaient être les APE dans le futur. Wait and see.  Mardi, Cécile s’occupe du site internet, Marylène parachève le RV39 et Maryse passera la semaine à inventorier les nombreux livres arrivés entretemps. Une réunion de comité termine ce mardi. On présente au comité le projet du musée pour les 4 prochaines années (plan stratégique et opérationnel), qui est approuvé moyennant quelques modifications. Mercredi , envoyons les 20e nouvelles du musée. La saga du périodique continue et nous allons porter 500 exemplaires de la revue( e.a. aux invités de la ville) à Awans. La journée du mercredi se termine par le don de Désire Van Ass, l’historien de Cheratte, qui va donner au musée maints livres et revues et quelques objets relatifs à la vie quotidienne et à Jean Donnay. Ratons le vernissage de l’expo de M.Van Notten et Mia Mols à la chapelle des Sépulcrines. Jeudi, les 6 caisses de dons sont à remonter au 2e étage. Mais nous vérifions avec Maryse les livres ou revues en double au rez-de-chaussée. Un tiers de la donation est inédite. Forcing l’après-midi pour terminer les textes du Rendez-Vous sur la période 1713-1839 et notamment l’itinéraire dans la région. Après un dernier contrôle par Marylène le vendredi, amenons le tout chez Imprimm. Une épreuve sera relue le week-end. La sympathique Sylvie Boulvain vient consulter les archives de John Knaepen relatives à ces chères bonnes soeurs, dont 150 ont été recensées pour le couvent visétois. Retrouvons aussi Mme Woltèche qui vient rechercher le DVD de sa famille qu’elle avait prêté pour l’exposition des Frères dans l’art. Et le soir, comme pour s’offrir une récompense, assistons au barbecue-concert préparatoire aux fêtes de la musique-braderie. Mais aurons-nous du soleil pour ce week-end ? Et bien non, la pluie accueille le conservateur et Raoul de Selliers. On monte la tonnelle sous la pluie, on dépose les livres. Maryse arrive en renfort, elle gardera le musée. Optimiste, Jean-Pierre pense que le soleil reviendra. Mais non , Raoul avait raison. Le plastibulle vient bien à point pour protéger les livres. Petite assistance et petite vente. Démontage terminé pour 18 h.30. Trempé mais heureux pour la Belgique, victorieuse de l’Irlande, comme le cri des supporters proches l’attestèrent. Dimanche fut beaucoup plus positif tant au niveau solaire qu’au niveau du public intéressé qu’au niveau de la vente. (52e reportage avec 11 photos).

Lundi, nous passons à l’Athénée royal pour emprunter des documents comme des photos et des palmarès que nous scannerons ou consulterons. Le lendemain, seront déjà classées par dates ces palmarès très intéressants et ces photos. Signalons que la rénovation de l’enseignement supprima les palmarès en 1970. Mardi 21 juin, tout le staff embarque dans la voiture du conservateur, l’objectif étant d’aller porter le dossier de prolongation de la reconnaissance à la F.W.B. Après le repas pris dans leur cafétéria, qu’allions-nous faire pour profiter culturellement de cette journée ?. Rien de significatif à Bruxelles, direction Waterloo où le musée, le panorama et la butte nous occupèrent l’après-midi (53e reportage avec 120 photos). Très intéressante scénographie faisant appel aux techniques de 3D.. L’archéologie n’est pas oubliée sur un site de bataille.Mercredi matin, allons chercher le lit à l’Opéra (pour la reconstitution d’une chambrée de Sépulcrine). Cécile va photographier les 10 tomes de l’histoire des rues et le RV n°13 sur le centre culturel.Il est vrai que les dernières publications sont conservées numériquement. Marylène va scanner les photos données par l’Athénée. Le conservateur s’occupe des comptes et de vérifier des données dans les Palmarès dont le départ des vacances d’été et le nom des directeurs de cette école. Maryse a presque terminé l’inventaire des dernières donations de livres pour ce semestre. Marylène prépare les prix d’histoire.Mais le matin de ce vendredi, travail de force de ranger les doubles de livres dans l’espace du rez-de-chaussée, avec Raoul et Marylène. Le bénévole infatigable et le conservateur s’en iront préparer la salle à la ferme d’Artagnan. Odile Bordaz et son mari sont bien à l’heure et nous entraînent dans l’évocation de ces mémoires de mousquetaire d’origine bourguignonne. 31 spectateurs dont la plupart resteront au souper baroque confectionné par M.Botty. 23 convives qui dans une ambiance décontractée apprécieront ces mises en bouches, hors d’oeuvre et plats de résistance basés sur la volaille chère aux Visétois jusque fort tard dans la soirée.(54e reportage avec 11 photos). Samedi, le conservateur prendra le chemin de Verviers pour aller quérir un lot à la salle de vente Legros : une peinture de fleurs de Joseph Lagasse. Dimanche, un rapide reportage photo de l’entrée de la gilde des anciens arquebusiers à la Collégiale (55e reportage avec 15 photos et un film).Le reste de la journée sera consacrée à la petite famille et au transcodage des photos de l’histoire des rues de Visé et l’envoi de ces données à Julie Piront. Jo Massin nous envoie une généalogie des maîtres de la Grande Cour, du Moyen Age à nos jours.

Lundi, la fin d’après-midi est consacrée à la remise des prix d’histoire au Sacré-Coeur (Benoît Renery) et à 18 h. au Collège Saint-Hadelin (Clément Deuse)(56e reportage avec 50 photos). Mardi, la suite du transcodage des presque 600 pages de l’histoire des rues. Marylène parachève le scannage des photos de l’Athénée. Maryse revient mercredi et terminera l’inventaire des revues reçues depuis deux mois jeudi, non sans inscrire aussi les derniers mouvements bancaires. Cécile prépare la structure des panneaux de l’exposition.Un tableau chronologique est aussi conçu par le conservateur. Mardi, c’est le prix d’histoire de l’institut Saint-Joseph qui est remis à Julien Conka et le lendemain, ce sera un double prix qui sera remis à Mathilde Bruwier (partie aux USA) et Melle Moitroux.(57e reportage avec 23 photos) Jeudi et vendredi, notre administratrice Marie-Josée Counasse vient terminer de maîtresse façon les costumes des 2 Sépulcrines.(58e reportage avec 14 photos). La liste des derniers livres recensés est remise à Raoul de Selliers pour compléter l’inventaire EXCEL de nos 12000 livres; les peintres de la ville ont terminé la mise en ordre du couloir du musée, en attendant pour plus tard la peinture des escaliers donnant à l’étage du  musée. Deux mois de travaux enfin parachevés. Vendredi 1er juillet , l’électricien Ludovic nous aide à replacer les vitrines murales, immédiatement remplies des informations essentielles. Ce mois de juin 2016 sera marqué par l’intensité des pluies (année record depuis 200 ans)