[Conférence] La Fayette, Mousquetaire du Roi

[Conférence] La Fayette, Mousquetaire du Roi

Les années d’apprentissage du héros de la guerre d’indépendance américaine

par Odile Bordaz

Vendredi 23 juin à 18h
Repas Baroque à 20h (Menu ci-dessous)

C’est à la ferme d’Artagnan, rue des Tongres à Haccourt que Mme Odile Bordaz, archiviste général à Paris évoquera un grand personnage de l’histoire de France et des Etats-Unis, La Fayette qui commença sa formation militaire comme mousquetaire et fut un des héros de l’indépendance américaine. N’est-il pas étonnant que  lorsque les troupes américaines vinrent aider les Alliés en 1917, comme La Fayette les avait aidés dans leur combat contre les Anglais, s’exclamèrent « La Fayette nous voilà » !

La conférence aura lieu à 18 h. le vendredi 23 juin. Cette conférence sera suivie d’un souper « à la baroque » (vers 20 h.).

Il est possible de n’assister qu’à la conférence.

C’est en 1771, alors qu’il n’a que 13 ans, que le marquis de Gilbert du Motier de La Fayette, entra dans la seconde  compagnie des Mousquetaires du Roi, dont la caserne se trouvait rue de Charenton, à deux pas de la Bastille, dans le quartier du faubourg Saint Antoine.

Quatre ans plus tôt, il avait quitté le château de Chavaniac et son Auvergne natale afin de poursuivre ses études dans un collège parisien.

A l’instar de ses ancêtres, brillants militaires, le jeune garçon se destinait à une carrière d’officier. Au XVIIIe siècle, la majorité des jeunes gens de l’aristocratie faisaient leurs classes dans l’une ou l’autre des deux compagnies de mousquetaires. Si le marquis de La Fayette a choisi la seconde compagnie, celle dite aussi des Mousquetaires Noirs, en raison de la couleur de leurs chevaux, c’est que sa famille s’y trouvait bien implantée. Son père avait été mousquetaire, plusieurs membres de sa famille l’avaient aussi été et son arrière-grand-père maternel, le comte de La Rivière, avait eu la charge de capitaine lieutenant de cette compagnie quelques années plus tôt, de 1754 à 1766. Il continuait à s’occuper activement de la carrière de son arrière-petit-fils, alors orphelin et son héritier.

Parler de La Fayette en ses années d’apprentissage c’est bien sûr mieux comprendre les raisons de l’engagement du futur général. C’est aussi découvrir ce qu’étaient devenues et comment fonctionnaient à la fin de l’Ancien Régime, quelques années seulement avant leur disparition, les fameuses compagnies des Mousquetaires à cheval de la Garde du Roi.

 Conférence accompagnée d’un montage vidéo.

 

Informations 
Conférence : A 18h – Vendredi 23 juin – Ferme d’Artagnan, rue des Tongres à Haccourt
 5 euro / 4 euro pour les membres 
 
SOUPER BAROQUE
après la conférence (vers 20h)
En voici le menu réalisé par Jean-Marie Jacob :
 Entrée : un petit coin de Gascogne à la ferme avec l’hypocras  de la vallée du Geer.
Plat principal : Sur un tranchoir, une crème de canard confite sur un ragoût de légumes racines avec sauce de vin du Sud-Ouest
Dessert : Une verrine méli-mélo
Une boisson et le café (ou thé)
La PAF est de 40 € (Boissons comprises) à verser dès maintenant et avant le 20 juin au compte BE77 3400 2758 7242 – après cette date confirmer votre présence avant le 22 juin midi au 0495 / 49.63.91.