Avril... surréaliste

Avril… surréaliste

Point de poisson d’avril. Mais une reconnaissance d’un artiste de chez nous: Aubin Pasque dont l’exposition dans le cadre de la 10e biennale de la gravure montrera de nombreux aspects de son oeuvre tant dans les techniques que dans les thèmes que dans le style. Ouverture le 17 avril. Autre découverte tant artistique qu’historique :celle de deux expositions montoises (Vincent Van Gogh et Mémorial Museum) le 19 avril. Et enfin après le raté de la première visite des saveurs supprimée, une visite d’un apiculteur le 29 avril.

Le mercredi 1er, faisons découvrir le parcours mémoriel à une classe de Bouillon. Maryse continue l’inventaire des revues et des documents.Marylène peaufine l’exposition Aubin Pasque. Cécile terminera vendredi le rangement très soigneux des centaines de plans (Bravo) et Jean-Pierre classe les petites photos et cartes-vues .Jeudi,très intéressant contact avec un chercheur hollandais : les Allemands ont-ils violé la frontière hollandaise au début août 1914. Lui et moi sommes  d’accord.On s’échange nos publications. Puis allons chercher les invitations Aubin Pasque à DHL à Awans puis 4 oeuvres d’Aubin Pasque, de François Maréchal et de Jean Cambresier à la salle de vente Lhomme à Liège. Une réunion de l’association des cercles d’histoire en vue de publier les actes du colloque de 2012 à Liège et de préparer le colloque de 2016 à Arlon se tenait au Vertbois. En soirée, c’est le vernissage de la nouvelle exposition sur Charlemagne, en réalité la présentation de 3 copies d’un reliquaire, d’une lance magique et d’une reliure dorée prêtés par Aix-la-Chapelle (31e reportage avec 7 photos). Vendredi, montons notre stand et celui du musée du chemin de fer. Prépare la fin du week-end un nouveau numéro des Nouvelles du Musée (n°15). Dimanche, fêtons les 10 ans de la maison du Tourisme de la Basse-Meuse. La chapelle (les communes et Natagora), la salle voisine (les musées et attractions), la salle de conférence (théâtre de marionnettes) et le jardin du cloître (les confréries). Le patrimoine était bien représenté (Le Broukay, le musée de Herstal, le fort de Lantin, la maison  du Souvenir, le musée des miniatures, du chemin de fer, les musées de gilde  visétoise).Nous avions exposé les cartes Ferraris, la grande photo de Visé, ville martyre et le nouveau Roll-Up confectionné par Cécile.A leur stand, Marylène pour le C.C.C.C., Raoul et le conservateur pour le stand du musée de Visé. Robert Latet pour la Maison du Souvenir, Léon Damé pour les miniatures de la 2e guerre.Près de 250 personnes se sont attardés à notre stand. (32e reportage avec 144 photos). Fin des opérations à 19 h.

Toute la semaine, Jean-Pierre peaufine les acquisitions (plus de 2000) des années 2013-2014 dans la revue Bilan, Maryse s’occupe des revues dont celles offertes par la F.N.C., Marylène termine les 3 panneaux Forex pour l’exposition Aubin Pasque. Amenés mercredi chez Coupé-Collé, ils seront prêts vendredi. Cécile réactualise le site Internet avec les données des Nouvelles du Musée et continue ses recherches sur les chansons et musiques de la Grande Guerre. Mardi, avec Raoul terminons l’envoi des Nouvelles du Musée (avec le prospectus et l’invitation à Aubin Pasque). Le conservateur sort les 6 oeuvres que nous avons d’Aubin  Pasque.On doit y ajouter les monographies, les illustrations de livres et les  dernières oeuvres acquises il y a peu. Dès Mercredi, le conservateur range les petites cartes-vues et photos (depuis 2010, un bon millier) classées par lieu, puis par thèmes (e.a;fantaisies, représentations d’art,  guerres, images pieuses, animaux, historique). Visé et la Basse-Meuse ne sont qu’une partie minime de ces cartes-vues). Samedi 11, profitons d’un voyage à Maestricht pour photographier l’avancement des travaux de la 4e écluse de Lanaye (33e reportage avec 31 photos), non sans passer par Lanaye et l’émission Vivacité

Lundi 13, nous recevons les 4 oeuvres d’Aubin Pasque prêtées par la Fédération Wallonie-Bruxelles avant d’aller présenter une conférence sur 14-18 à Fléron. De là allons chercher des oeuvres d’Aubin à Fléron et à Embourg. Le lendemain, Raoul, Jean-Pierre et Marylène montent les grilles d’expositions, vident 4 vitrines de leurs objets et placent déjà les oeuvres du musée, de la F.W.B et des premiers prêteurs privés. Le lendemain, complétons l’exposition d’Aubin Pasque par l’arrivée du dernier prêt. Profitons d’une visite sur mes hauteurs de Herstal pour photographier la vallée de la Meuse et le canal à Herstal (reportage 34b avec 17 photos).Tout est fini sauf l’étiquettage et les derniers panneaux explicatifs. Au total 38 oeuvres s’attachant à des paysages, des nus féminins, des portraits, des oeuvres religieuses, des oeuvres surréalistes dans la fibre de la fantasmagie, mouvement qu’il avait initié Un bon travail de recherches de Marylène. Maryse continue l’inventaire des revues, le conservateur continue le rangement des cartes-vues et surtout la suite de la rédaction du bilan 2013-2014, Cécile continue ses recherches sur les chansons de 14-18 et le site internet. Jeudi 16, recevons Mme Luna, graveur d’origine argentine qui est d’accord de nous aider dans l’animation de l’exposition d’Aubin Pasque. L’après-midi, Cécile et son père vont étudier les partitions conservées à l’I.H.O.E.S. de Jemeppe qui conserve un énorme fonds de partition d’un donateur. Cécile photographie la plupart des partitions. Vendredi, Marylène parachève la présentation de l’exposition dont elle est la commissaire. Le vernissage a accueilli 30 personnes dont beaucoup de membres de sa famille et le plus âge de la famille « Pasque » (le neveu, fils de sa soeur) offrira une orchidée à la commissaire, Marylène. Le conservateur a fait le speech d’accueil vu l’absence du mayeur, de l’échevine et du président, tous trois retenus par d’autres engagements. Ce sera Cécile qui fera l’accueil de l’exposition les 2 jours du week-end. (34e mission avec 87 photos. ).

Vendredi , Raoul et Jean-Pierre s’engagent sur la Grande Roue installée jusqu’au dimanche sur la Place Reine Astrid, l’occasion de prendre des photos aériennes du haut de la roue (35e reportage avec 60 photos). Samedi 18, c’est durant les vacances de Pâques que se déroulent chaque année Couleurs Locales au Hall Omnisport de Cheratte. Assistons à un show de Pom Pom Girls sur la scène entourée de la douzaine de stands gastronomiques. Cette manifestation est toujours bien achalandée (36e reportage avec 8 photos). Dimanche, 15 personnes allaient découvrir quelques expositions de Mons, ville culturelle européenne 2015. Le matin, c’était la découverte du Mémorial Museum avec l’histoire des batailles autour de Mons et surtout les premières batailles engageant les Anglais face aux Allemands le 23 août 1914. Dîner au St Germain pour la plupart puis visites libres…….nous avons choisi de découvrir l’Artothèque et le musée du Doudou avant de se retrouver au Beaux-Arts de Mons à 17 h. pour la visite de l’exposition Van Gogh. 80 oeuvres avec le volet social de ce prédicateur évangéliste, mort à 37 ans. Retour vers 20 h. à Visé. (37e reportage des deux conservateurs avec 471 photos).

Lundi 20, le conservateur anime un petit groupe d’élèves (cycle 5-8) de l’école St Joseph de Cheratte-Hauteurs : une petite randonnée explicative entre rue de l’Eglise, rue Sabaré, rue de Hoignée, rue de la Résistance. Jusqu’à la fin de la semaine, c’est le transfert des données de l’ancien PC portable du conservateur dans son nouveau (2014). Plus de peur que de mal sauf les données Internet. Marylène corrige les Notices Bilan (format Word) tandis que le transfert de ces notices sur In Désign demande quand-même quelques aménagements au texte. C’est samedi soir que le texte sera terminé et avec l’aide du choix d’illustrations fait par Marylène, complétera la revue qui fera 112 pages bien illustrées. Mercredi, présentons notre conférence sur la vie festi ve en Basse-Meuse à un groupe de seniors de Chênée. Le conservateur transfère une cinquantaine de livres (la rubrique de la revue en ligne attendra quelque peu) à Maryse pour l’inventaire des livres en cours. Jeudi 23, nous avions leprojet d’aller voir l’exposition sur les musiques de 14-18 à Péronne mais ce fut supprimé. Nous avons alors dirigé nos pas en matinée vers le fort d’Eben-Emael et la conférence de presse des 75 ans de la prise du fort avec l’annonce d’une reconstitution de l’attaque du fort le samedi 30 et dimanche 31 mai à 11 h. et l’ouverture directe d’une nouvelle salle d’exposition consacrée à la « résistance des troupes belges » ces deux jours du vendredi 10 et samedi 11 mai 1940 (38e mission avec 112 photos). L’après-midi, deuxième après-midi de recherche à l’IHOES pour glaner des partitions de musique de 14-18. Vendredi, déplaçons une vitrine que nous avions acquise en vente publique et qui devait servir dans le petite salle des Phonos. Cette petite salle devenant une salle de réunion pour la FNC et pour nous. Merci à Pablo et à son collègue. Recevons l’après-midi M.Dupuis qui va préparer un cahier de la Généalogie centré sur sa famille et de nombreuses familles devant-le-Pontoises. Le soir, la Porte Ouverte recevait ses invités à l’occasion des 30 ans de son personnel dont l’inusable Bernadette Clesse. Que du beau monde, le doyen, le président Luc Lejeune, 3 échevins et le mayeur et de nombreux sympathisants (39e reportage avec 18 photos). Le lendemain, profitions de l’initiative de la S.P.I. et de l’échevinat des Travaux de la ville de Visé pour visiter (Raoul et JPL) l’ancien charbonnage du Hasard à Cheratte.  7 visites avec 20 participants à chaque visite  avaient lieu entre 10 et 16 heures.  Cela nous a permis à 11 h. de découvrir des lieux que nous n’avions pas encore visité il y a longtemps  (40e mission avec  120 photos). Dimanche monacal où le conservateur termine les Nouvelles Notices Visétoises Bilan 2012-2013. Après les textes, c’est la recherche des illustrations (plus de 120 illustrations).

Mardi, un maquettiste nous reprend la maquette SOLICO (les bâtiments de Belgacom, rue d’Harscamp). Marylène relit les  notices . L’après-midi, c’est la réunion de reprise de MSW. Budget et état des musées à cette réunion où furent accueillies les 2 nouvelles administratrices (Musée de Treignes et du Fourneau St-Michel). UN travail final au bureau en soirée pour parachever les illustrations. Maryse classe les livres. Cécile termine de classer les partitions dechants de 14-18 photographiées à l’IHOES et a parachevé la couverture de la revue. Mercredi 29 après-midi, 5 amateurs ont écouté la passion de M.Bernier pour les abeilles avec à la sortie un pot de miel ( ou deux !).(41e reportage de 4 photos réalisées par Chantal Bienvenu). Après dépose  le texte des Notices chez Imprimm. En soirée, relance par internet la publicité sur le colloque. le dernier jour d’avril, déménageons les gramophones de la petite salle (future salle de réunions ) pour la grande salle (dans une vitrine hexagonale et sur les rayonnages) et aménagement (avec 4 tables et des chaises). Ne restera plus pour les membres FNC qu’à caser les cadres et objets mémoriels que nous leur avons stocké, par amitié.