Avril entre mini-trip et croisière

 En avril, 4 points publics, l’escape room au musée le premier dimanche le 7, le mini-trip en Champagne du 12 au 14, la croisière cocogne sur la Meuse le 21 et la conférence de Henri Deleersnijder le 26 avril à 20 h.

Lundi 1er avril, Marylène et jean-Pierre assistent à l’assemblée générale d’ICOM Wallonie-Bruxelles au musée de la Vie Wallonne. Une trentaine de participants. Après le sympathique repas, nous visitons l’exposition très ludiques sur les Marionnettes avant de repartir vers 15 h. Mardi, Marylène peaufine les Nouvelles Notices Visétoises après avoir reçu l’éditorial du directeur et les types de photos à complèter sur trois pages de la revue. Astou et  Jean-Pierre remettent les justificatifs du mois de mars en place. Le voyage  de Reims est en cours mais deux désistements (19 au lieu de 21 participants) nécessitent des ajustements au niveau de l’hôtel et de l’office de Tourisme, tout celà pris en charge par Astou, ancienne étudiante en tourisme. Le soir même réunion du conseil culturel. A côté des membres politiques  (2 MR, 2PS, l’échevin, 1 CDH et 3 observateurs politiques, 4 représentants culturels : le CAL, notre asbl, le théatre des Tréteaux et l’Académie de Musique. Tous les points n’ont pas été abordés. Mercredi, c’est Astou et Cécile qui s’en vont à la rencontre du Tourisme liégeois au château de Modave. Le directeur prend les contacts pour parachever les Nouvelles du Musée n°33 (animations de la fin avril à la fin juin). Il espère les mettre à l’édition le mardi 10 avril. Jeudi, tout le monde est sur le bureau : entre publications, exposition sur l’enfance, aménagement du musée et voyage à Reims. Cécile et Astou parachèvent la mise en scène de l’escape Room  de dimanche. Le trésorier, Guy Reggers vend bien son livre sur Lanaye. Presque du porte à porte ! Recevons une candidate de l’école de formation de Wandre pour suivre un stage de la fin avril au  mois de juin. Vendredi, c’est Marylène qui prend une récup après-midi. Cécile met sur internet les activités suivantes d’avril. La soirée de vendredi se conclut avec le vernissage de l’exposition sur le 12e de ligne au musée Curtius. Guy, Raoul de Selliers, Jean-Pierre et son épouse.  Ce  même Raoul sera de garde samedi. A chaque garde du musée le week-end , il nous faut ouvrir et fermer la porte Corten et la porte du couloir. Dimanche 7 avriln, entrée libre mais ceux qui veulent l’animation d’Escape Room avec 2 animations pour une petite famille. 

Lundi, Cécile reçoit deux scénographes qui visitent le musée et donnent un avis et des conseils. Nous remettons à deux participants aux voyage de Reims non connectés leurs plan du séjour. Marylène est proche de parachever les Nouvelles Notices n°150. Le directeur va voir un potentiel donateur, M.Malchair qui lui montre une appréciable collection de minéraux de tous pays mais aussi de Richelle et de la région. Raoul nous remet les enveloppes des Nouvelles du Musée et après une modification philatélique, ils sont portés à la Poste et comme d’habitude, le directeur va porter leur tournée à Alain, Chantal, José, Martin, Eddy et Tristan qui soulagent un peu les finances de l’asbl. Vendredi 12, c’est le départ du voyage à Reims, les voyageurs sont au nombre de 19, 2 personnes n’ont pas su venir pour raison de santé. Le car a des problèmes de chauffage jusqu’à l’arrêt petit déjeuner. Problème résolu.  Une guide très compétente nous accompagnera durant tout le séjour. Ancienne étudiante de l’école du Louvre, elle nous agrémentera d’une solide connaissance de l’art gothique. Le centre ville puis l’inoubliable cathédrale Notre-Dame de Reims le matin et l’après-midi le musée de Tau, ancienne résidence des évêques. L’hôtel est dans l’immédiate périphérie mais ne propose pas le week-end de repas. Le car nous emmène donc dans le quartier du Boulingrin. Une partie va dans un restaurant asiatique et le reste au Boulingrin. Un convive est resté à l’hôtel ! Le lendemain, ce sont deux musées qui sont visités librement même si le directeur a donné quelques commentaires : le musée des Beaux-Arts et le musée Saint-Remy, Curtius rémois ! La guide nous a rejoint à la Basilique Saint-Remi, imposante église romano-gothique. Même repas le soir au Boulingrin dans une ambiance de l’amitié franco-belge. Troisième et dernier jour de l’escapade rémoise, un tour de ville rémois plus centré sur la reconstruction d’après 1918 que sur la guerre elle-même nous a conduit au fort de Pompelle remarquable par son côté didactique mais surtout par sa collection de casques allemands dont photographiés par nos soins ceux de Mecklembourg. Ces soldats sont passés par Visé et Herstal en août 1914.  Après le repas libre, c’est le clou champenois, la visite des caves Taittinger. Dégustation de deux verres après la visite des anciennes caves sous les crayères.Puis voyage de retour qui nous ramène à Visé vers 19 h. 

Le lendemain, parachève le signalement d’un bon millier de photos prises durant le mini-trip rémois. Et le soir, horrible vue : la toiture de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Tout aurait pu disparaitre mais les sapeurs pompiers ont bien travaillé et ont sauvé l’essentiel. Le lendemain, on apprend avec satisfaction que la cathédrale est sauvée mais que la reconstruction durera plusieurs années (5 ans paraît sous-estimé). Cécile a pris quelques jours de congé. Astou continue les inventaires livres, revues et documents. Dans l’après-midi, allons écouter la conférence des bibliophiles liégeois sur la remise de la Légion d’Honneur à la ville de Liège. Belle iconographie. Mercredi, c’est mon épouse qui part deux jours à la Mer ostendaise. L’après-midi, nous allons, Astou et Jean-Pierre chercher une quinzaine de plateaux de minéraux chez M.Malchair de Richelle. Le meuble de rangement est aussi fourni avec. Le plus dur sera à nous deux de remonter le tout au 2e étage. Le soir, les Services-Clubs de Visé ont invité le juge Claise parlé des fraudes financières. Edifiant et même inquiétant. Jeudi et vendredi, c’est Marylène qui profite des beaux jours pour prendre des vacances. Cécile vient faire la permanence vendredi après-midi. Samedi, c’est avec 20 personnes que nous faisons un circuit d’Artagnan avec un groupe wallon (Mobilhome). Arrêt au parc d’Eijsden, à Maestricht et à la ferme d’Artagnan. Avec émotion, nous avons évoqué avec M. et Mme Botty le décès le mercredi 10 avril de Claude Bordaz, l’époux d’Odile. Le week-end pascal est déjà bien entamé quand nous avons prévu une croisière en Meuse le dimanche pascal de 11 h. à 16 h. soit 7 croisières avec une bonne centaine d’adultes et de jeunes enfants. A l’accueil, David et au guidage Astou et Jean-Pierre. Marylène avait préparé un intéressant document sur la croisière. Le directeur récupère l’épreuve des Nouvelles Notices corrigée par le président et Marylène,  le tout sera rendu à l’imprimerie le mardi. 

Lundi, petite escapade à la ville blanche de Thorn.  Mardi, passage au groupe S pour un prochain double engagement : Astou Sylla qui passera à temps plein et Régis Beuken de Cheratte qui sera le mi-temps complémentaire. L’après-midi , nous recevons des élèves de l’école St André d’Oupeye et d’une école flamande de Waregem, venu découvrir pourquoi Visé fut une ville martyre. On en profita ensuite pour fêter les secrétaires (Cécile, Marylène, Astou et Jean-Pierre). Un intéressant livre sur les Templiers aux Editions Sutton vient de nous arriver et traite en quelques pages de la ferme du Temple de Visé. Astou  suit une formation sur les archives muséales ce mercredi 24 avril. Une rencon tre avec l’échevin de la culture Mathieu Ulrici pour parler de quelques solutions pour la bonne marche du musée.  Vendredi 26 avril , c’est M.Dellersnijder qui évoque l’histoire du peuple juif des origines à nos jours. 33 participants avec un débat très ouvert. Le samedi 27, c’est la maison du tourisme du Pays de Herve qui invite ses acteurs du tourisme. Le directeur s’y rend avec une exposé très bien charpenté sur le rôle et les travers de Facebook Nous avons quitté avant l’inauguration du Ravel de Herve.  Le lendemain, c’était la sortie des Arbalétriers  de la Collégiale sous la pluie

Le lendemain, Cécile va avec le directeur à la maison du Tourisme du Pays de Herve pour collecter des photos sur Visé.  Ce jour, Cynthia une stagiaire du centre de formation de Wandre commence 5 semaines de stages et continuera la mise au net de la liste des livres de notre centre de documentation, commencé par Valentin et arrêté à la lettre de RE. Une réunion au  musée de Herstal du directeur, également vice-président des amis du musée herstalien présente les travaux de rénovation (toiture et façade) de ce bâtiment du musée. On attend la sortie des Nouvelles Notices Visétoises n°150 déposée il y a peu chez Imprim. Le dernier jour du mois, le président Claude et le secrétaire Jean-Pierre sont accueillis par Mme Vertenoeil des éditions de la Province de Liège pour éditer par leurs soins le témoignage du conseiller provincial POB Bury qui évoque la vie de l’administration provinciale pendant la première guerre et juste après. Issu de 8 cahiers manuscrits acquis en vente publique par le musée et retranscrit. Nous avions publié en 3 articles l’année 1914. L’espoir est de faire publier avec illustrations et annotations l’ensemble des textes (en 1 ou 2 volumes) pour le début 2020.3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3