Avril 2014 : Chronique

Avril 2014 : Chronique

_______Le mois d’avril sera-t-il un mois de repos ? La fin de l’exposition sur l’archéologie le 6 avril. Un voyage de deux jours à Comines et à Ypres.La préparation de la journée d’études et des autres activités  14-18.

_______Le mardi 1er avril, avons l’occasion de visiter le Bastogne War Museum, véritable encyclopédie de l’histoire contemporaine du Traité de Versailles à l’affaire royale;situé non loin du Mardasson. Réalisons notre 29e film de l’année (217 photos). Mercredi, Marylène et Jean-Pierre développent les théories de Horne et Kramer.Une manière de mieux comprendre la tragédie de Visé. Continuons à compléter notre liste des soldats visétois dont la photo des combattants de Devant-le-Pont. Cécile et Jean-Pierre revoient le texte des panneaux avec Marcel Neven, le bourgmestre de Visé. Mot d’ordre pertinence de la forme du texte. Cécile parachève le dépliant de la journée d’études du 3 mai qui sera envoyée aux personnes intéressées.En fin d’après-midi, allons chercher la 2e réédition du livre d’Urbain Dodémont. Le vendredi, suite des corrections des panneaux mémoriels par Cécile et premier envoi de l’information aux conférenciers et aux membres du comité.

_______ Le lendemain, visite guidée pour une enseignante et une élève de l’école Lieutenant Jacqmin. Rencontrons M.Huynen qui nous donne une centaine d’archives qui furent conservées dans un grenier et qui émaneraient de la cour de justice de Hermalle. Après un nettoyage,ces archives pourront livrer une partie de leur secret . M.Woolf nous amène un nouvel article sur les Francs-Arquebusiers dans la guerre. Une étudiante Delphine De Muylder vient prendre des renseignements sur la cite-jardin du charbonnage de Cheratte.  M. Hoge nous amène les travaux de ses élèves du Collège St-Hadelin sur la propagande en 1914-1918. Vendredi soir, vernissage du rez de chaussée de la maison du Souvenir avec une très belle évocation d’uniformes et de la vie des civils (30e reportage -47 photos) Le premier dimanche du mois, 21 visiteurs dont 7 ont suivi la dernière visite guidée de l’exposition des 15 ans d’archéologie.Petit bilan de participation de 216 visiteurs.

_______Lundi, Jean-Pierre et Raoul démontent l’exposition et remettent soigneusement les documents dans leur boite respective, tout en revivifiant quatre vitrines : la vitrine des tombes gallo-romaines de la rue de Sluse, la vitrine mérovingienne,la vitrine de la collégiale et la vitrine funéraire. Envoyons les panneaux théâtraux 14-18 à la fabrication. Le mardi, ramenons au Préhistosite le matériel du SPW et mettons en ordre les écritures comptables de mars. Corine Merken continue son travail de collationnement des livres 14-18. En soirée, Philippe Bragard présente une intéressante conférence sur 14-18, à la tribune de la société d’art et d’histoire du diocèse de Liège. Un temps important est consacré à photocopier les notices relatives à la guerre à Visé. Marylène y est d’un grand secours. Jeudi, le car de la RTBF s’est arrêté à Visé entre 14 h.45 et 18 h.et dans la salle des combattants, les deux historiens et le photographe ont reçu plus d’une quinzaine de personnes venus apporter des documents sur la Grande Guerre. Bonne idée. Vendredi, recevons l’éditeur COMUN. L’après-midi, relançons la publicité sur le colloque du 3 mai et préparons le nouveau numéro des nouvelles du Musée.

_______Samedi, départ de 21 participants pour le Plugstreet Expérience à Comines. La guide experte et sympathique nous a fait découvrir la tour de la Paix irlandaise, le mémorial de Ploegstreet et des cimetières anglais ainsi que l’endroit de la Trêve de Noël. Le soir, repos à l’hôtel de Bailleul . Le lendemain, direction Ypres avec visite (trop courte) d’Im Flanders Field puis dîner sur « l’île Pacifique » avant que Geert, le guide nous fasse l’historique de la halle aux draps, de la cathédrale puis de l’église anglicane St Georges. Un tour de 3 heures en car pour le plus grand cimetière anglais d’Ypres, un ancien centre de pansement où fut conçu le célèbre poème « Im Flanders Field », le cimetière allemand de Langemark, et une reconstitution de tranchées, perdues actuellement dans une zone industrielle avant l’évocation de la Porte de Menin où après le souper, nous assistâmes au Last Post, rehaussé par une chorale d’étudiantes anglaises. Retour peu avant 23 h. Un voyage qui illustra parfaitement l’horreur de cette guerre des tranchées. (31e reportage 2014 – 570 photos).

Lundi, journée plus administrative. Ramenons des documents préhistoriques à M.Heggen de Warsage avant de terminer la journée à l’espace de l’hôtel de ville de Herve où devant une trentaine de spectateurs,M.P. Roussel soulignera la richesse des cimetières de Herve mais pas seulement,(32e reportage – 2 photos) . Le lendemain, parachevons les nouvelles du musée n° 10 qui présentent les activités jusqu’en juin. La revue sortira le jeudi car deux articles étaient encore attendus. Raoul prépare les enveloppes, Marylène prépare les adresses, Maryse prépare les nouvelles cartes de membres et tout le staff agrafera,pliera et mettra sous enveloppe la revue,avant de la remettre aux bons soins des porteurs ou de la poste.Mardi après-midi, allons, une fois n’est pas coutume,assister à une réunion des bibliophiles liégeois qui invitait M.Sterkendries, professeur d’histoire à l’école royale militaire de Bruxelles : parler de la Guerre 14-18 et de ses mythes et vérités ! Des révélations , quelques-unes…Le soir, nous retrouvions à une quarantaine de personnes chez M.Galloy de Saive pour parler d’une promenade Sainte-Julienne qui devrait partir de la source de ce ruisseau de la Julienne à Retinne jusqu’à son embouchure à Argenteau.Ecologie, Histoire, Patrimoine et biographie de Sainte-Julienne, le tout devant se concrétiser le 22 juin de cette année. Mercredi, journée d’études bruxelloises  bien mal remplie car soit les salles de documentation étaient complètes, soit les demandes de renseignements devaient être préliminaires. Nous avons pu trouver quelques documents à laPhotothèque de l’IRPA.Retour précoce en nos terres. Jeudi, mettons sous enveloppe la revue avec M.Schmitz et Raoul, Cécile et Maryse. Le tout est terminé à 13 h. Julie Géradon, étudiante en architecture vient nous demander des renseignements sur l’urbanisme de Visé en rapport avec la Meuse. Nous recevions en milieu d’après-midi,les panneaux mémoriels de la firme PP. Puis en soirée, c’est l’assemblée générale de la Maison du Tourisme au fort de Lantin. M.Deuse nous fait le plaisir de nous guider dans le fort, l’unique fort de 1914 visitable et maintenu  tel quel. Photos bien entendu (33e reportage avec 82 photos) puis après la découverte d’un apport économique du fort, la culture du champignon ! un bon repas clôtura cette soirée. Vendredi, rencontre avec l’échevine pour les dernières mises au point des prochaines semaines. Le soir, assistions au vernissage de l’exposition organisée par les Anciens Arquebusiers sur la 1ère guerre :un microcosme en perdition. Irons la photographier prochainement.  Week-end pascal…..

Mardi, amenons les panneaux à l’entreprise Signali et faisons un peu de rangement. Raoul et Marylène surtout. L’après-midi, petit passage sur les fouilles du Trilogiport (34e reportage – 30 photos) et refaisons le parcours mémoriel avec Pierre Habets (35e reportage -3 photos). Un comité de l’asbl Société Royale Archéo-Historique à 17 h. et de la confrérie N.D.L et S.H à 20 h.  Le lendemain, remettons à l’imprimeur de quoi republier 50 exemplaires du 2e numéro des repros de l’histoire consacrée à l’histoire d’Argenteau et surtout à la bataille de Liège et écrit par Maximilien Colleye. L’après-midi,Maryse vient de terminer l’inventaire de plus de 200 revues et entreprend l’inventaire des documents rentrés au musée. Marylène peaufine un article sur des disparus de la Grande Guerre. Le conservateur a rendez-vous enfin  avec son éditeur pour mettre au point les derniers détails du livre sur Visé,ville martyre. Le soir, c’est un rendez-vous appréciable, celui avec un auteur prolixe, digne de son prix Goncourt, Pierre Lemaître,invité par la librairie L’Oiseau-Lire. Son livre au revoir l’au-delà.Nous en acquérons les 2 CD (durée 69 h !)(36e reportage :8 photos). Jeudi, envoyons la convocation pour la prochaine réunion locale 14-18, prévue ce mardi. Après-midi,déposons au musée de la vie wallonne le dossier du Musée auprès de Mme Stiernet et déposons  des affiches du prochain colloque à la section d’Histoire. Cécile réalise un projet d’invitation pour la présentation du   parcours mémoriel.Jean-Pierre termine la lecture  des livres grands formats sur la guerre 14-18. Scannage et photocopies de passages intéressants. Marylène sort un blog sur le voyage de deux jours à Comines etYpres. Samedi 26 avril,le conservateur assiste au colloque de Namur où plusieurs futurs bacheliers évoquent des personnes ou des faits relatifs à la province de Liège et de Namur (37e reportage -5 photos).

La dernière semaine d’avril voit d’abord une conférence du conservateur à Flémalle. Le lendemain, le service Travaux sous la houlette du chef de chantier,Luc Ligot place en 3 jours les panneaux mémoriels, accrochés à 2 pieds (4 panneaux) ou à 4 pieds (4 panneaux) ou sur des murs (6 panneaux). Le choix des emplacements a tenu compte de la visibilité par rapport au thème ou en fonction d’une visite de groupe. Marylène s’occupe activement et effectivement de l’intendance de la journée d’études. L’invitation et un dossier de presse sont concoctés en début de semaine. Une réunion locale (12e) fait le point sur les  activités du centenaire en ce mardi soir; Le dernier jour du mois est consacré à la préparation de la journée d’études. Un peu plus de 60 participants se sont manifestés. Une réunion de toutes les commissions d’avis du patrimoine culturel se tenait à l’ULB, dont celle du patrimoine immatériel, de l’ethnologie ou des musées. Les encombrements du soir sur l’autoroute ne nous ont pas permis d’assister à l’hommage aux mineurs et aux résistants à 18 h.à laBelle-Fleur de Cheratte.