Avril 2013

La chanson « Le printemps vient d’arriver » vient d’être honteusement modifiée en « Le printemps va probablement arriver un jour ».  Un lundi de Pâques qui nous permet une fois n’est pas coutume  d’assister à la cavalcade de Herve……sous un temps froid (Pauvres chevaux) :44 groupes dont 13 harmonies (252 photos). L’équipe a retrouvé des couleurs ce mardi : Edouard un stagiaire, Raoul, Jean-Pierre et Marylène vont ranger des encadrements et remonter les caisses remplies de la nouvelle publication : le cahier généalogique n° 5, vaste encyclopédie généalogique. L’après-midi, c’est Maryse qui arrive et reçoit un duo provincial chargé de réaliser une B.D. sur 1914 Le conservateur va leur expliquer la longue marche du remorqueur Atlas V.  Le lendemain, nous décidons de remettre au goût du jour, l’ouvrage de Dehareng sur l’odyssée de l’Atlas V et de le redactylographier. Un peu de comptes aussi. La recherche des reliquaires régionaux occupe aussi toute l’attention de Marylène, sans oublier le parachèvement du Repro n° 9 : un manuscrit du chanoine Demaret sur le chapitre de Chanoines de la collégiale St-Hadelin de Visé.Le secrétaire avance aussi dans la confection du bilan 2012 mais les dossiers l’occupent quelque peu : envoi au moniteur, envoi du dossier des fêtes locales,envoi du dossier de la Mémoire des Pierres 14-18, envoi au Forem……….Nous passons par le musée de la Vie Wallonne déposer un dossier et repartir avec les dépliants de MarmailleetCo du Réseau des musées d’ethnologie. Vendredi, une contrôleur des Finances vient inspecter nos comptes. Parachevement d’autres dossiers dans l’après-midi de ce vendredi 5 avril. La Meuse du jour mettait en avant une conférence 14-18 du conservateur et l’exposition François Maréchal. Samedi ,après 30 ans un grand jour pour l’archéosite d’Aubechies : en présence des ministres Di Antonio et Nollet et en présence d’une grosse centaine de visiteurs, dont plusieurs conservateurs et archéologues, un accueil CONVIVIAL tel que le fondateur Léonce Demarez+ aurait aimé donner. Après une cérémonie de sacrifice romain, nous avons découvert l’espace Léonce Demarez centré sur les cultes et croyances : maquettes, moulages, descriptifs donnent une idée profonde de ce que nos ancêtres croyaient fermement et les rites qu’ils suivaient pour conjurer le sort,depuis les champs d’urnes jusqu’aux arbres magiques.   (286 photos). Du dimanche 7 au mardi soir, le conservateur et madame ont pris quelques jours de repos au Luxembourg, à Bourscheid. Gastronomie et culture au programme avec visite du château médiéval de Bourscheid (80 photos), de l’église et du musée d’histoire militaire de Diekirch avec l’évocation de la sanglante bataille des Ardennes et du rôle de l’armée luxembourgeoise jusqu’à nos jours, sans oublier la captivité de Luxembourgeois incorporés dans la Wehrmacht en Russie (158 photos) puis le château national de Vianden entre fouilles et visites protocolaires du Gotha international (134 photos). Le flambeau reprend le mercredi :Maryse inventorie et range les revues, le stagiaire termine la composition du texte sur l’Atlas V, Marylène  parachève le  repro n°9 du chanoine Demaret. Visite du Soroptimist dans l’après-midi.  Le conservateur continue la rédaction des Notices Visétoises  Bilan 2012. Quelques autres dossiers sont envoyés à leur destinataire ou sont clôturés. Vendredi, un contact avec le doyen Joseph Desonay concernant l’exposition Reliques et Reliquaires. Samedi, passage à Couleurs Locales à Cheratte, bonne rencontre entre les différentes nationalités présentes à Cheratte (21 photos). Dimanche, de garde au musée,  une quinzaine de personnes passent au musée. L’intéressement du public est la meilleure publicité pour le musée. Répondre au souhait du public, dans la mesure du possible.

Le lundi, réunion 14-18 à Dinant sur les projets d’expositions des villes martyres (3 photos).Mardi un circuit d’Artagnan new look :accueil des touristes (26 de Malonne) à la Collégiale (Le problème majeur se pose : où un autocar peut-il s’arrêter à la sortie sud de Visé !). Les maisons de gilde puis l’accueil au centre culturel.Un petit passage dans le cloître puis départ vers la ferme d’Artagnan où M.Botty fit découvrir l’oie qui allait se retrouver dans nos assiettes. Succulent puis le circuit d’Artagnan en car pendant 3 heures avant un petit arrêt à Kanne.  Du soleil, du contentement (12 photos). Le lendemain, des revues partent pour la reliure versus  La Lumière. Et le soir, Pierrot et Sylviane Lensen (nos cousins) (11 photos) inauguraient une exposition s de leurs oeuvres à la chapelle des Sépulcrines. Plus de 150 livres du siège social sont ramenés au musée pour inventaire. Il auraient dû être lus pour un recensement àmettre sur le site internet mais faute de temps, ils ne seront que cités.  Rappelons que 10.000 € + ou – sont consacrés chaque année à l’achat d’oeuvres d’art,de documents, de livres et de revues. Vendredi, nous recevons amicalement notre collègue du musée de la vie rurale, M.Joseph Andrien, ancien visétois de surcroit. Le soir, devant un parterre de 22 spectateurs (3 photos) , Thierry Marthus , tenant d’une ligne figurative a évoqué en 70 dias les mouvements picturaux de 1850 à 1950. Eblouïssant comme à l’habitude. Dimanche, c’était la fête à Pierrot (Lensen),notre jeune pensionné de 80 ans. La famille, des Visétois, des anciens arquebusiers, des Français, des Bruxellois ont créé une animation des plus colorées et des plus originales,l’occasion de photographier toutes ses oeuvres (88 photos).

Lundi 22, réunion du réseau des 25 musées d’archéologie wallons prêts à animer l’année de l’archéologie 2014. (19 p.présentes) L’après-midi, intéressante découverte du dépôt des collections du  SPW à Saint-Servais. Accueil très convivial d’une des responsables. Du matériel de fouilles venus des différentes provinces et reconditionnés dans les meilleures conditions possible, selon le matériau (verre, métal,ossements, pierres, céramiques) (22 photos). Réunion du Clahm avec les différents forts pour coordonner la commémoration du centenaire.le mercredi matin,nous recevons Victor Meurice  qui vient nous apporter la correspondance de son   arrière grand-père qui fut le bourgmestre de Visé en 1914, Léon. L’après-midi, deuxième visite des saveurs avec M.Schonmaker et sa chocolaterie barchonnaise (26 participants)(14 photos). Jeudi,nous recevions Magali Renette, la maîtresse de stage de Edouard Asatryan,stagiaire resté 3 semaines et qui nous a bien aidés. Un rendez-vous avec le bourgmestre pour préparer la prochaine réunion du comité visétois du centenaire. Le soir de ce jeudi, inauguration en grande pompe des 6 expositions de l’embarcadère du Savoir sur le bateau Pays de Liège, avec e.a. son président Melchior Wathelet senior. Une manière d’avoir de bons contacts pour la prochaine exposition.Petite croisière  aussi. (23 photos). Le lendemain, nous recevons Marc Poelmans pour préparer l’exposition des 150 ans du comité de fêtes de Devant-le-Pont.Un petit repas pour remercier Edouard de son travail.Plus de 150 livres ont été ramenés du siège social : titrés par Maryse,classés par Raoul et rendus public dans la rubrique de ce site  » Revue régionale »par le secrétaire. Le soir , assistance à la très intéressante conférence de Lucien Van Stipelen sur les grognards de Napoléon dans la vallée du Geer (3 ph.).

Dimanche 28, c’est la fête patronale de St-Georges et les anciens arbalétriers nous avaient réservé une petite surprise: un pupitre  touristique où sont  expliqués les 2 monuments de la place de la collégiale:l’arbalétrier à cheval et le perron  (107 ph.). Le lendemain, nous apportions les Nouvelles Notices Visétoises Bilan 2012  à l’imprimeur.L’après-midi, réunion de la F.W.B.au Grand Curtius pour présenter le site de la conservation préventive (www.conservationpreventive.be). De nombreux responsables de musées de la Basse-Meuse étaient là pour découvrir cette nouveauté présentée par MM.Dartevelle, Gob et Postula.  MM.Bruyère, Casteleyn, Andrien, Pirson, son collègue,Jean-Pierre et Cécile Lensen et Anne Gérard. Le lendemain,le conservateur présentait une conférence  sur 14-18  à Petit-Rechain et en cette soirée du dernier jour du mois d’avril, une pièce à réflexion et non sans humour,Jacques le Fataliste de Diderot par le Théâtre National joué dans le centre culturel.