NNV : L’occupation  allemande

NNV : L’occupation allemande

Image

L’occupation  allemande

 

Ce triple numéro des Nouvelles Notices Visétoises reprend essentiellement les contributions de 8 auteurs du 2e colloque consacré à la guerre 1914-1918 produit par le musée de Visé. Le thème de cette réunion du 9 mai était l’occupation allemande. En voici un résumé :

  • Les nouvelles notices visétoises - N°133 - 134 - 135

    Les nouvelles notices visétoises – N°133 – 134 – 135

    Eddy Bruyère, chercheur visétois a expliqué le rôle joué par les Pays-Bas et spécialement le Limbourg néerlandais à l’égard des réfugiés belges, particulièrement les Visétois ; l’accueil prodigué et surtout la multitude d’associations qui se sont créées pour venir en aide aux pauvres Belges. Dans le même esprit, il analyse l’importance d’un journal belge édité à Maestricht, le Courrier de la Meuse, qui de plus fut fondé par le Visétois  Dieudonné Thonon.

  • Michel Coleau, archiviste de Dinant, rend hommage à Charles Balbour, copilote de l’Atlas V, dont la mémoire a été quelque peu oubliée à quelques mois du centenaire de cet exploit patriotique. Nous y avons ajouté un récit de feu M. Derkenne sur l’odyssée de ce remorqueur en janvier 1³917.
  • Jean-Pierre Lensen, conservateur du musée de Visé, raconte le destin à la fois de 12 bourgmestres de la Basse-Meuse, malmenés et parfois exécutés, pris en otage ou réfugiés par après aux Pays-Bas, mais aussi de 6 membres du clergé local dont trois furent exécutés. Il tâche d’en expliquer les raisons.
  • Claude Fluchard, historien, évoque le suivi de l’administration communale de Visé jusqu’en 1920 avec la résistance aux diktats de l’occupant et les soubresauts  de l’immédiate après-guerre.
  • Isabelle Dalimier, des Rendez-Vous de Richelle, a évoqué les marraines de guerre et spécialement les relations entre une Suissesse, Mlle Emma Grenier et le soldat namurois Norbert Collard.
  • Jacques Vandenbroucke, historien d’Andenne, a mis en lumière la déportation en novembre 1916 de 1924 hommes de la région d’Andenne.
  • Laurence van Ypersele, professeur à l’Université de Louvain-la-Neuve, prouve que la Belgique plusieurs mois avant le déclenchement en août 1914 était prête à répondre aux menaces de nos puissants voisins, dont particulièrement l’Empire allemand.

 

Cette revue richement illustrée (95 photos) de 144 pages couleurs peut être obtenue en versant 19 € au compte de la S.R.A.H.V. BE77 3400 2758 7242.